Volley

  • Les Aubeloises s’installent en tête de la Ligue B

    « On ne peut plus se cacher ! » Stéphan Dorthu, le président du club de volley d’Aubel, ne peut être plus clair suite 59697412-BB1C-4EC2-AF05-009A0EAC13C7.jpegau succès des dames ce di- manche contre Gand en Ligue B. Un succès net et sans bavure sur le score de 3 sets à 0 qui confirme la victoire de la semaine précédente face à Kalmthout, également sur le score de 3-0. En clair, en l’espace de deux week-ends, les Aubeloises ont battu les actuelles deuxièmes et troisièmes de Ligue B (soit le deuxième échelon national) en ne concédant pas le moindre set. Assurément un signal fort envoyé aux concurrents dans l’optique de la montée en Ligue A !


    Ce week-end, les Aubeloises se sont emparées de la première place. Elles avaient déjà occupé cette position en début de championnat la saison passée, mais cela n’avait pas duré et la fin de saison avait été plus compliquée. Cet été, les dirigeants du club aubelois ont veillé à renforcer l’équipe et le staff afin de se donner les moyens de leurs ambitions. Car la Ligue A est bel et bien l’ambition du cercle aubelois. « On a renforcé l’équipe avec Lotte Penders, une ancienne internationale belge qui est arrivée d’Anvers (Ligue A). C’est un très gros renfort pour nous et cela a été notre seul transfert entrant », signale Stéphan Dorthu, au centre sur la photo du bas. « Du côté du staff, on s’est aussi considérablement renforcé avec l’arrivée de Sven Govers en tant que T2. Il provient de Malines, entraînait Farciennes en Ligue A la saison passée et a été assistant-coach en équipe nationale féminine. C’est un gros plus pour nous et il s’occupe du scouting et des entraînements vidéo. Pierre Vanspauwen est toujours le coach. On a donc mis les moyens et on s’est considérablement professionnalisé. Le but, c’était de faire mieux que la troisième place de la saison passée... »


    Mais pour accéder à la Ligue A, ce qui constituerait une première historique pour Aubel, il n’y a qu’une solution : remporter le championnat. Il n’y a en effet qu’un seul siège montant. « Si Aubel est prêt pour la Ligue A ? C’est encore un peu tôt au niveau du club, que ce soit au niveau financier ou structurel. Pour ce qui est de la salle, elle a été transformée et on a tout ce qu’il faut pour la Ligue A. L’envie d’aller en Ligue A est là, cela a toujours été un fantasme et ce serait le Graal, mais chaque chose en son temps. En parallèle, on essaye aussi de faire progresser nos jeunes en P1 », reprend le président du club aubelois, où il n’y a plus d’équipe masculine depuis quelques années, mais où le public répond présent. « On accueille beaucoup de spectateurs. Contre Kalmthout, on était à environ 300 personnes et à une centaine ce dimanche contre Gand. »


    FAVORITES EN COUPE DE LA PROVINCE


    Avec un noyau volontairement moins étoffé que la saison passée (10 joueuses), Aubel réussit un début de championnat parfait : 6 matchs, 6 victoires, 1 seul set concédé. Mais on n’en est encore qu’au quart de la compétition, qui compte 24 matchs. Déjà éliminées en Coupe de Belgique (par une formation de Ligue A en 8e de finale), les Aubeloises devront par contre assumer leur statut de favorites en Coupe de la Province.

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 19 novembre 2019.

  • Volley, P1 dames : un week-end de rêve

    Les filles de la P1 tenaient à montrer le bon chemin à leurs aînées de la Ligue B de volley en se montrant à la hauteur dans le derby qui les opposait à St Jo-Welkenraedt, dimanche à 10 heures 30.

    « C’était un match spécial entre une équipe avec des joueuses aguerries et la nôtre nettement plus jeune, expliquait Stef Dorthu. De plus, il y avait sur le terrain pas mal de filles qui ont joué dans les deux équipes »… On était presqu’entre copines… Mais, une fois que l’arbitre siffle le début de la rencontre, le sport reprend ses droits. « On a assisté aussi à un match dans le match entre les deux libéros. Une bagarre, dans le bon sens du terme, entre deux générations de joueuses. Elle a tourné à notre avantage. A celui de la jeunesse ! ».

    La centaine de personnes présentes, ont aussi pris beaucoup de plaisir à suivre ce match qui s’est soldé par un joli 3-0 pour les aubeloises. Avec 18 points, elles gardent la tête de la série devant Spa1 (15) qui compte un match de moins.

  • Les filles de la Ligue B de Volley : 9,5/10 pour le premier examen

    Période sous haute tension pour les filles de la Ligue B de volley puisqu’en trois semaines, elles rencontrent les gros bras de la série. Premier acte, le week-end dernier avec la venue de Kalmthout qui talonnait les aubeloises au classement.

    Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles ont rentré une copie impeccable… un bon 9,5 sur 10. De plus, elles ont mis le feu au hall bleu où pas moins de 300 personnes s’étaient donné rendez-vous.

    Le sourire, le président ! « Il est clair que ce public acquis à notre cause, a eu le don de survolter les filles ». Pas de round d’observation ! Le marquoir s’affolait en Blanc et Vert pour terminer le premier set sur un 25-10 révélateur.

    « Les filles étaient vraiment bien préparées et elles ont pris leur adversaire à la gorge. Il faut admettre qu’on s’attendait à une réaction plus costaude de la part de Kalmthout. Cette équipe est visiblement redoutable chez elle… mais à l’extérieur, c’est différent ! »

    La suite ne fut pas trop compliquée, puisque le marquoir affichait 25-17 dans les deux sets suivants. DJ monte le son ! Aubel était en fête !

    « Cela fait du bien de se sentir porté par les aubelois, mais aussi par tous les amateurs de volley de la région », poursuivait Stef Dorthu.

    On rêve toujours président ? « Je craignais un peu que la pression joue un mauvais tour aux filles. Rien de tout cela, elles sont montées sur le terrain en vraies pros… »

    C’est donc avec la même détermination qu’elles doivent affronter l’examen suivant, ce dimanche à 18.00 contre Gand B, toujours au hall bleu. « Cette équipe compte un match de plus et est donc devant nous au classement avec 2 points d’avance (17). Si on gagne, on prend les commandes de la division » …

    Prudence, prudence… « La loi du sport est tellement cruelle » … concluait un président au regard toujours aussi déterminé.

    Lire la suite

  • Stef Dorthu : « I have a dream. »

    Les filles de la Ligue B se montrent de plus en plus gourmandes ! Rien n’est laissé au hasard. Lorsqu’un petit grain de sable vient rayer la belle mécanique, comme lors des deux premiers matches où elles connaissaient quelques soucis à l‘allumage, très vite on s’est penché sur le problème, pour trouver le bon remède.

    L’appétit vient en mangeant et Aubel visiblement à soif de victoire ! « Une bonne chose, non, » glissait le président. Nous ne sommes qu’en début de championnat mais le sans faute actuel peut-il déjà laisser entrevoir des ambitions de montée.

    « Dans ces cas-là, on sort toujours… il est trop tôt pour parler de cela… la saison est encore longue », poursuit le président l’œil malicieux. Mais… « Les astres nous sont favorables et nous poursuivons toujours dans cette spirale positive commencée avec le titre en Nat 2 durant la saison 17-18. L’année sportive suivante, nous avons été la bonne surprise du premier tour en Ligue B, ensuite après l’effet de surprise, on nous a pris plus au sérieux et on nous a reçu plus chaudement. Cela ne nous a pas empêché de terminer sur le podium de cette saison 19-20 ».

    « Maintenir le cap et faire mieux… analysait Stef Dorthu. Nous avons remanié un peu l’équipe avec notamment Lotte qui vient de Ligue A. Nous avons réuni les meilleures joueuses de la région. Nous avons renforcé le staff sportif avec Sven. » Et en bon cuisinier, le président a vite fait prendre la sauce !

    « Reste que dans le sport, comme pour la cuisine, la crème peut tourner. Nous recevons ce dimanche Kalmthout et puis une semaine après Gand. Là, on y verra plus claire. Nous verrons si nous avons le coffre pour tenir nos ambitions ». Le président, lui, semble y croire…

    En attendant que le verdict tombe à l’issue de cette période, chef Stefan et tout le volley (comité et joueuses) vous invitent à goûter leurs hamburgers – frites, ce dimanche à l’occasion de la venue Kalmthout. Ouverture des cuisines du hall bleu à 17.00. Moyen de manger jusqu’à 20.00. Et si la victoire est au rendez-vous, fête assurée…mais chut ! question de ne pas réveiller l’ours !

    V 2 8 nov.jpg

     

  • DERBY THIMISTER – AUBEL EN COUPE DE LA PROVINCE CE DIMANCHE

    En recevant Zandhoven, dimanche dernier, les filles de la Ligue B de volley savaient qu’elles retrouvaient une équipe à leur portée. L’efficacité actuelle des aubeloises ne devait pas souffrir du volley proposé par l’adversaire du jour.

    « Sauf, qu’elles avaient changé un peu la composition de l’équipe et que cela nous a surpris au début », expliquait Stef Dorthu. Mais pas de quoi troubler le marquoir qui glissait facilement vers un 3-0, net et sans bavure.

    Mission accomplie et 12 sur 12 au championnat ! Le président insistait toutefois, sur le fait qu’il ne faut jamais baisser la garde et prendre un match à la légère.

    Et ce sera le cas ce dimanche à Thimister pour le derby du week-end en Coupe de la Province. « Ce sont toujours des rencontres particulières, nos voisines évoluent en Promotion 3, deux niveaux en-dessous de nous. Mais prudence, prudence ! Toutes nos joueuses y ont joué un jour. Il ne faut pas qu’un sentiment émotionnel vienne troubler notre mécanique. Il faudra être appliqué dès le début du match. D’autant que Thimister aura quatre points d’avance à chaque set. » Le chef a parlé !

    Supporters, le match se déroulera à 15.00 à la salle située à l’école primaire, à la sortie du village.

    On ne parle que de Thimister à Aubel, puisque le week-end dernier, ce sont les filles de P1 qui se déplaçaient pour un match important entre deux équipes du top de la division. « A la fin du match, si le marquoir indiquait 1-3, nos filles ont trop vite baissé la garde. Après un 8-25 et 16-25, elles se sont déconcentrées. Résultat, Thimister revenait dans le parcourir à 1-2. Heureusement, elles ont retrouvé leur volley pour terminer sur un 21 – 25. Mais chapeau à notre adversaire, c’est une belle équipe avec de bons jeunes ».

    02 1 nov - copie.jpg