Val-Dieu

  • Les brasseries tournent au ralenti

    Dans le secteur brassicole, on souffre. Notamment à Val-Dieu, où l’on venait d’entamer de gros travaux restructurant l’espace. La fermeture de l’horeca a provoqué l’arrêt de toute la production au fût. De nombreuses commandes ont Capture d’écran 2020-03-24 à 08.23.10.pngété annulées ou reportées, explique Alain Pinckaers, l’administrateur délégué : « On refait donc notre stock ». Ce lundi, une dizaine des 19 personnes du personnel étaient encore au boulot pour la production. Alain Pinckaers pensait avoir encore du boulot cette semaine, et peut-être la suivante. Ensuite, la brasserie sera probablement à l’arrêt. Quant au chantier de transformation de la brasserie (nouvelle brasserie, salle de dégustation, magasin), il est à l’arrêt depuis une semaine, entre autres parce que du matériel doit venir d’Italie. En attendant, les installations actuelles demeurent opérationnelles.

    Au Grain d’orge, à Hombourg, on tourne aussi au ralenti. « On ne livre presque plus rien. », explique Viviane Johnen. On produit environ la moitié de la normale, avec un personnel qui vient en alternance, ce qui permet de respecter plus facilement la distanciation sociale.

  • Aubel – abbaye du Val-Dieu

    L'abbaye du Val-Dieu nous communique les informations suivantes à la suite des décisions concernant la lutte contre la propagation du coronavirus: 

    • Le Casse-Croûte sera fermé dès ce soir jusqu'au 3 avril inclus.
    • Le magasin de l'abbaye sera fermé tous les week-ends. Il ouvrira en semaine : lundi, mardi et mercredi. Après mercredi on évaluera pour le reste de la semaine.
    • Tous les offices sont supprimés. Il n' y aura donc pas de messe le dimanche.
    • Le parc reste ouvert et accessible.
    • Toutes les visites (individuelles ou de groupes) sont annulées.
  • Le pseudo-guérisseur conjurait le mauvais sort par le... sexe en passant par Val-Dieu !

    Un Soumagnard né en 1955 a comparu devant le tribunal correctionnel de Liège ce mercredi pour des faits de viol sur une dame de vingt ans sa cadette. Celle-ci soutient avoir entretenu des relations sexuelles avec lui parce qu’il lui avait fait croire que cela lui permettrait de conjurer le mauvais sort. L’histoire avait quand même duré… onze ans.

    Après plusieurs « séances », le pseudo-« guérisseur » aurait annoncé à la plaignante qu’il était fatigué et qu’il voulait déléguer le travail en prenant possession du corps d’un quidam.

    LIEUX SAINTS...

    Il avait alors annoncé que c’est du corps du prévenu qu’il allait s’emparer, et il n’y avait alors plus besoin de bander les yeux de la plaignante : elle et le Soumagnard allaient se balader à Banneux, à Tancrémont au à Val-Dieu, des lieux que la plaignante aimait particulièrement car elle était très croyante, puis ils entretenaient des rapports sexuels non loin.

    D'un article de LWS à lire dans LA MEUSE du 6 février 2020.

  • Balade guidée Wallonie Destination Nature "Sortons de nos réserves !"

    L'homme a mis la nature en conserves à défaut d'une autre solution pour se défendre de lui-même. Observons la nature en sortant des/de nos réserves et tentons de rétablir le lien entre nous et le théâtre dans lequel nous évoluons.

    Le 26 janvier 2020 09:30 - 12:00

    Guide : Nathalie GOFFIN

    Distance : 4,3km

    Durée : +/- 2h30

     

    Lire la suite

  • Beau vélo de RAVeL rimera avec Aubel

    Le 15 août, Aubel sera le théâtre de la seule étape dans l’arrondissement de Verviers pour le Beau vélo de RAVeL organisé cette année encore par la RTBF, a annoncé la télévision communautaire Vedia.
    Le parcours devrait avoisiner les 26 kilomètres et sillonner la commune en passant par ses trois villages : Aubel, bien sûr, mais aussi La Clouse et Saint-Jean-Sart. Il passerait aussi par le bucolique chemin de la chapelle Sainte-Anne. Le ravitaillement se déroulerait à l’abbaye du Val-Dieu. Pas d’énorme difficulté à prévoir, même si le Plateau de Herve est loin d’être plat...
    On peut s’attendre à 3.000 participants environ, ce qui est grosso modo la moyenne pour un Beau vélo ertébéen. Mais on a déjà atteint de plus gros scores, comme un radieux 5.000, du côté de Plombières. Si l’on connaît le jour et les endroits, on ignorerait encore le nom des vedettes qui se produiront pour les participants à l’arrivée.
    Cette étape est un peu un retour aux sources pour Aubel. En effet, le village avait déjà accueilli une telle manifestation en 2005. Par ailleurs, un des pionniers de ce concept n’est autre que l’Aubelois Francis Hubin, toujours aux commandes aujourd’hui.

    Y.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 6 janvier 2020.