TV

  • Pas de Beau vélo de RAVeL le 15 août

    La RTBF a annoncé le report d’un an de toutes les étapes du Beau Vélo de RAVeL 2020, suite au coronavirus. Rendez-vous en 2021 avec les mêmes haltes, comme l’explique l’administrateur général, Jean-Paul Philippot, dans le message suivant : « Face à l’incertitude qui prévaut à ce jour concernant les événements et rassemblements estivaux, nous ne voulions en aucune façon mettre en danger la santé du public (...), ni celle de nos équipes, ni celle de vos collaborateurs. Nous ne voulions pas non plus amener nos partenaires à engager des dépenses pour cette année, sans certitude sur la faisabilité de l’événement (...). Malgré tout, nous avons décidé d’être aux côtés de nos publics et des fans du Beau Vélo tout au long de l’été, en leur proposant des rendez-vous « Beau Vélo de RAVeL » en radio, en télévision et sur nos plateformes digitales. En tandem avec des invités passionnés par nos régions, Adrien Joveneau proposera de (re)découvrir les plus beaux itinéraires de balades de ces 10 dernières années : à Mons, Liège, Arlon, Tournai, Amay, Namur, Antoing, Plombières, Vielsalm et Bruxelles. (…) Certains que vous comprendrez notre décision, nous espérons vous retrouver pour le Beau Vélo de RAVeL à l’été 2021, sur les mêmes étapes que nous aurions aimé partager avec vous cet été… »

  • L'ECOLE CHANGE

    Tous et  toutes, nous sommes conscients que  le système d'enseignement belge dysfonctionne. Les enquêtes internationales le  prouvent suffisamment.
    Nous  ne pouvons  pas rester inactifs devant cette situation . Nos  politiciens essaient  d'y remédier  notamment  par  la  mise  en place du Plan D'Excellence  qui devrait  être généralisé dans  l'enseignement fondamental et l'enseignement secondaire pour  2030. Dès septembre 2020, toutes les écoles maternelles  devront , progressivement , se référer à un nouveau référentiel(programme). Cette mise en application s'étendra aux autres années d'année en année( 2021 = 2° maternelle, 2022= 3° maternelle...2023   1ère primaire et ainsi de suite jusqu'à la fin du secondaire.
    Notre rôle à nous, parents, citoyens, enseignants c'est de nous  informer, d'essayer de comprendre ce que sera  notre école demain. L'émission de TV de lundi soir peut vous  y aider. Tout se passe dans deux classes du secondaire: vidéos + débat.
     
    Chaîne:   La  TROIS
     
    Heure: 21h 05
     
    Commentaire:  Encore un film sur  l'école? Oubliez les enquêtes Pisa et les controverses sur  le Pacte d'Excellence Anne Schiffmann et Chergui Kharroubi, deux réalisateurs  bien connus de  la RTBF.
    Ils filment deux écoles toutes nouvelles, qui ont choisi les pédagogies actives . Ce sont  le  Lycée Intégral Roger Lallemand de Saint-Gilles et l'école Secondaire Plurielle Maritime de Molenbeek. Toutes deux ont fait de  la  mixité sociale leur fer de  lance. "Tout n'est pas parfait ni facile tous  les  jours confient  les réalisateurs , qui filment  la  fatigue des enseignants , les doutes et  les critiques des élèves. Pourtant, ce que  l'on retient  c'est un formidable espoir.Julie Moens, directrice de l'école secondaire plurielle martèle: " L'enseignement peut servir d'ascenseur social"
    Une  phrase que, tous les  jours, elle rend  plus vraie.
     
    Ce commentaire est extrait de "MOUSTIQUE"  du 15 février au vendredi 21 février. page 102. A la  page 103, du même numéro, le commentaire continue et a pour titre : "Dans  les classes,  tandis que  les saisons  passent" et " Du micro au macro".
     
    P.Bour

  • Jonathan et Félicia, c’est déjà terminé !

    L’avant-dernier épisode de « L’Amour est dans le pré » laissait penser que Jonathan, notre agriculteur aubelois préféré, et Félicia filaient le parfait amour. Cependant, l’épisode final de cette onzième saison nous a appris tout le contraire, ce mardi soir. En effet, Jonathan a dévoilé qu’avec Félicia, c’était de l’histoire ancienne depuis peu.

    Pour ce final, tous les agriculteurs et leurs prétendantes s’étaient donné rendez-vous. Dès leur arrivée, ils se sont réunis pour prendre l’apéro. Tous, sauf un. Jonathan était quant à lui occupé à faire une petite sieste. C’est David qui est parti à sa recherche. « J’arrive, hein, je fais une petite sieste, je suis claqué ! », lui a lancé l’Aubelois. C’est grâce à sa petite discussion avec David que l’on a appris que Jonathan et Félicia, c’était déjà de l’histoire ancienne. « Moi non plus, ça n’a pas été. Ça fait seulement trois jours que c’est terminé », se confie l’agriculteur. Après être partis en Irlande pour l’émission, les deux tourtereaux sont repartis en voyage, en Égypte cette fois. « Et là, ça n’a pas été, pas du tout », ajoute-t-il. Quoi qu’il se soit passé entre les deux tourtereaux, Jonathan ne semble pas affecté par cette rupture. Il n’a pas hésité à demander à David quelles prétendantes seraient présentes ce soir avant d’ajouter : « Ah ben ça va, il y aura assez de femmes pour nous (rires) ». De cette expérience, l’agriculteur ne garde que de bons souvenirs et retient qu’« il faut trouver la bonne en se mettant des limites nous-mêmes ». 

    O.G. dans LA MEUSE VERVIERS du 18 décembre 2019.

  • Val-Dieu à la télé

    Le chef Julien Lapraille, curieux, a profité d'une promenade à l'Abbaye du Val-Dieu pour poser quelques questions à Alain Pinckaers, co-fondateur de la brasserie...

    Résultat : de la bonne humeur et quelques secrets dévoilés ! 

    Découvrez ce beau reportage sur RTL TVI samedi 9 novembre à 17h35 dans l'émission La grande balade - RTL TVI. 

  • 71 OU JUSTE PRIX ?

    Récemment, le bourgmestre d’Aubel, Freddy Lejeune s’est mesuré à ses concitoyens dans l’émission Septante et un sur RTL. Le bourgmestre ne s’en est pas trop mal tiré en sortant vainqueur. Une question reste tout de même sans réponse. Afin de payer le car jusqu’à Bruxelles, les participants devaient donner 10 €. Kathleen Perée, qui était chargée de récolter l’argent, a juré au conseil communal avoir dans sa caisse la bonne somme. Sauf que plusieurs Aubelois disent avoir oublié de payer… Qui croire ? On jouerait bien ça au poker menteur non ?

    De la rubrique "Ça va se savoir…" de LA MEUSE VERVIERS du 19 octobre 2019.