Tourisme

  • Le Boukai-Moulin, gîte le mieux coté de Wallonie avec ses 5 épis, est repris par une famille du cru

    Changement de propriétaire, mais maintien des cinq épis, soit le classement maximal, pour le gîte 5 épis aubelois du Boukai Moulin. Il avait obtenu cette cote suprême à l’époque où il était propriété de Jean-Pierre Stassen et de son épouse. Mais après le décès de celle-ci, Jean-Pierre Stassen a décidé de vendre. On aurait alors pu craindre que le bien allait être acquis par une personne étrangère à la région, qui allait en faire un cocon douillet, à l’écart du tissu local. Mais il n’en est rien. C’est Paul Geron, son épouse et ses trois enfants qui sont désormais aux commandes. Paul, chef d’entreprise aux Plenesses, est un expert de la technique. Il est bien secondé dans ce domaine par Thomas, son fils, surnommé « couteau suisse ». Claude, qui a suivi des études de stylisme, gérera le site et maintiendra la déco au goût du jour. Monique, la maman, experte comptable, aura un œil sur les finances, tandis que Frédérique, la cadette, veillera à la dimension développement durable.

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 29 novembre 2019.

  • Toujours plus de gourmandises !

    Cette année, le Village Gourmand de Noël s’étoffe et accueille quatre nouveaux commerces de bouche aubelois. Autre grande nouveauté, l’événement revient sur les places du village et occupera un espace beaucoup plus important. Les gourmands pourront donc profiter d’un village plus aéré et déguster les divers petits plats dans une ambiance toujours aussi conviviale.

    Après cinq années placées sous le signe du succès, l’Office du Tourisme du Pays d’Aubel, en collaboration avec l’Administration Communale et les Commerçants Aubelois se devait d’innover. Ensemble, ils ont pris la sage décision d’agrandir le site. Désormais, une partie des chalets seront disposés sur la place Albert Ier, devant le magasin Stassen Vin. Les espaces devant chaque chalet seront, eux aussi, étendus.

    Des produits de qualité

    Bien entendu, la gastronomie sera à nouveau la vedette de cette manifestation devenue incontournable dans la région. Potages, escargots, tartes flambées, huîtres, foies gras, chocolats, etc. D’innombrables préparations sous toutes leurs déclinaisons. Quelques petites nouveautés viendront s’ajouter à cette liste, à déguster sans modération. Les commerçants du Pays d’Aubel sauront aussi ravir les amoureux de bières, vins et autres cidres.

    Les nombreux métiers de bouche de la région : boulangers, poissonniers, traiteurs, restaurateurs… proposeront des préparations « maison » de qualité et vous offriront ainsi un tour de la gastronomie locale en un weekend.

    Où ? Place Nicolaï et Albert Ier à 4880 Aubel

     

    Quand ?

    Vendredi 29/11/19 : de 17:00 à 24:00

    Samedi 30/11/19 : de 16:00 à 24:00

    Dimanche 01/12/19 : de 10:00 à 20:00

     

    Informations : www.aubel.be –  - 087/68.01.39

     

  • Le Moulin du Val-Dieu installe des bornes de recharge pour vélos électriques

    Une initiative inédite, gratuite et sécurisée qui devrait séduire les cyclo-touristes, nombreux dans la région

    fin de faciliter le tourisme, et plus particulièrement la vie des cyclo-touristes qui circulent à vélo électrique, le Moulin du Val-Dieu, situé à deux pas de l’abbaye, propose désormais des bornes pour recharger les batteries électriques. Une initiative gratuite et sécurisée unique dans la région.

    A

    Avec un vélo électrique, les côtes les plus raides font figure de vulgaires bosses. À bicyclette électrique on se sent pousser des ailes mais quand les batteries tombent à plat, ce sont les jambes qui trinquent. Si on a mal calculé son coup, il n’est pas facile de rouler avec une bécane alourdie par un moteur et une batterie. Il est toujours possible d’aller le faire charger simplement chez l’habitant ou dans un café par exemple mais rien ne garantit qu’on ne le volera pas. Léon Stassen, le gérant du Moulin du Val-Dieu à Aubel, a pensé à tous ces malheureux sportifs.Il a installé des bornes qui permettent de recharger les batteries en toute sécurité.

    Le procédé est assez simple. Des multiprises sont placées dans des coffres fermés à clé. Le cycliste qui a besoin d’électricité n’a qu’à rentrer dans le restaurant et demander la clé. Elle lui sera fournie en échange de sa carte d’identité. Il suffit alors pour lui de raccorder son vélo à la multiprise et de boire un verre en attendant que la bonne fée électricité fasse son effet. L’usager repartira au bout de quelque temps, reposé et avec une batterie pleine.

     

    Lire la suite

  • FUTURE ESCALE DU BEAU VELO DE RAVEL À AUBEL ?

    Les vélos n’ont pas été les seuls à s’élancer sur les chemins de traverses plombimontois. Car outre la grande boucle de 24 km et celle de 8,4 km encadrée par l’ADEPS pour les enfants, les familles et les personnes à mobilités réduites, la nouveauté de cette année 2019 consiste en une balade à pied, guidée, sur les Sentiers de Grande Randonnée (GR).

    Le peloton, encadré par des moniteurs, s’est donc élancé sur ces 9 km juste après le départ des cyclistes. De quoi donner matière à réfléchir à l’échevin aubelois Benoît Dorthu, présent sous l’arche du départ et qui devait confier : « Le Beau Vélo à Aubel ? Pourquoi pas ? Je vais y travailler pour l’année prochaine ». À suivre donc…

  • Et si vous visitiez Aubel en calèche ?

    Pour la troisième et, hélas, dernière fois, découvrez chaque samedi Aubel d’une façon unique, attrayante et gourmande.
    La calèche, tirée par deux chevaux de trait, peut accueillir un maximum de 14 personnes. Les réservations sont donc obligatoires.
    Au départ de la maison communale, elle vous emmènera, pendant des sorties de 50 minutes, à la (re)découverte du village et de la campagne aubeloise.
    Ces balades seront commentées par une guide et suivies d’une petite dégustation de produits régionaux.
    Profitez de cette aubaine qui ravira petits et grands.
    UNE SPÉCIALE SAVEURS FIN AOÛT
    Le samedi 24 août, une balade entre Aubel et Plombières (Ligne 38) vous permettra de rendre visite à un producteur : la brasserie Grain d’Orge à Hombourg ou la siroperie artisanale Nyssen à Aubel.
    Qu’ajouter ? miam!

    Lire la suite