Télévision

  • Jonathan n’a pas encore effectué de choix

    Comme tous les mardis, l’émission L’Amour est dans le Pré revient sur RTL avec notre fermier régional, Jonathan. Dans cet épisode, il a pu continuer à faire connaissance avec ses trois prétendantes.
    Qui de Felicia, Laura ou Emeraude restera avec Jonathan? Cette question, les téléspectateurs de L’Amour est dans le Pré se la posaient, ce mardi soir, au moment de la diffusion du nouvel épisode de l’émission sur RTL-TVi.
    Le fermier d’Aubel, après avoir passé ses premiers moments avec ses trois prétendantes dans une tente, leur a fait découvrir le travail dans l’exploitation où il travaille. «Qu’est-ce que vous avez fait toute la nuit?», a demandé avec le sourire le patron de Jonathan, lequel, un peu gêné a répondu qu’il ne le saurait pas. Avant d’ajouter qu’il avait été sage. «Je n’y crois pas », lui a rétorqué son patron en rigolant. Les filles ont démarré leur journée par la traite des vaches... et d’un taureau, visiblement un peu perdu. « Lui aussi il va donner son jus », a bien rigolé Felicia. Elles se sont ensuite occupées des veaux avec une certaine efficacité, à la grande surprise de Jonathan.
    Elles ont ensuite pu faire un petit trajet en tracteur avec lui, l’occasion de passer un peu de temps en « tête à tête ». Felicia a bien tenté d’en savoir plus sur les intentions du jeune agriculteur, mais celui est resté assez évasif, ne se livrant pas vraiment. « Est-ce que je suis la femme de ta vie ? », lui a-t-elle demandé. Jonathan n’a lâché qu’un «Je ne sais pas, on verra » de manière laconique, mais avec tout de même un petit sourire.
    La jeune fille a donc décidé de secouer un peu Jonathan. « Lâche-toi, sois toi-même avec nous, qu’on voie un peu comment tu es », lui a-t-elle envoyé. « Mais je ne veux pas en décevoir une », a tenté de se justifier le fermier. Malgré tout, on sent qu’une certaine complicité s’installe entre eux, mêmes s’il assure aux trois que son choix n’est pas encore fait.
    Pour en savoir plus sur les intentions de Jonathan, il faudra donc patienter une semaine de plus.
    J.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 13 novembre 2019

  • Jonathan a invité ses prétendantes à la ferme

    Comme tous les mardis, place à un nouvel épisode de l’Amour est dans le Pré et aux aventures de notre fermier aubelois préféré, Jonathan. Après la découverte des lettres, puis celle des prétendantes, place à la visite de la ferme dans laquelle Jontahan travaille auprès de Jean-Marie, son patron.

    Les trois prétendantes choisies par Jonathan – Émeraude de Tournai, Félicia de Namur et Laura de Visé, près de sa ferme – ont débarqué à l’exploitation pour un séjour de maximum cinq jours en fonction des choix qu’il fera au fil des moments passés avec les trois filles.

    RÉSERVÉ SUR SES SENTIMENTS

    Ce mardi soir, c’est avec sa tente que nous avons retrouvé Jonathan. Une tente qu’il a visiblement toujours autant de mal à monter. Mais après quelques longues minutes de galère, il arrive au bout de son calvaire et peut profiter de l’apéro avec ses trois prétendantes, qu’il présente par la même occasion à Jean-Marie, son patron. Mais alors que celui-ci évoque les ex de « Poupy », son surnom, le fermier se referme. « On en parlera plus tard », plaisante-t-il.

    Malgré sa gentillesse et son trait d’humour, on sent que Jonathan a du mal à se lâcher totalement avec les filles. Il semble assez réservé et ne veut pas trop en dévoiler sur lui. Qu’à cela ne tienne, après une douche à côté du poulailler où l’on sent les filles pas tout à fait à l’aise avec les joies de la ferme, elles décident de lancer un « action/vérité ».

    PAS LÀ POUR LE FUN

    L’occasion pour Laura, Félicia et Émeraude d’en savoir un peu plus sur les désirs de Jonathan. Le fermier aubelois révèle ne pas encore avoir de préférence pour une des trois filles mais avoue être sincère dans sa démarche. S’il s’est inscrit, ce n’est pas pour le fun, mais pour enfin réussir à se poser dans une relation. On n’en apprendra pas plus cette semaine, même si l’on sent tout de même certaines affinités naître avec Félicia, qui, il faut bien l’avouer, prend beaucoup de place !

    Le rendez-vous est d’ores et déjà pris mardi prochain pour découvrir les aventures de notre fermier aubelois ! 

    LOIC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 6 novembre 2019.