Solidarité

  • On téléphone aux personnes âgées

    Capture d’écran 2020-03-23 à 08.17.46.pngEn ces temps compliqués de confinement, les personnes âgées sont plus seules que jamais. Que fontelles, comment s’organisent-elle pour leurs courses, ne souffrentelles pas trop de la solitude ? Pour répondre à toutes ces questions, la commune d’Aubel a demandé à trois dames de téléphoner à toutes les personnes âgées.

    « On s’inquiétait alors on a établi un listing des personnes âgées et trois dames téléphonent pour voir de quoi elles ont besoin et discuter un peu avec elles », nous détaille Kathleen Perée, l’échevine de la Communication. « Si par exemple, une personne a des difficultés pour faire ses courses, on s’engage à aller les faire dans notre supermarché local. On vise vraiment les personnes les plus isolées, pas tellement celles qui seraient plus à risque que d’autres. »

    Ces trois dames qui téléphonent aux aînés occupaient d’autres tâches au sein de la commune avant la crise. L’une d’entre elle est en principe technicienne de surface pour le centre culturel. Comme une grande partie de celui-ci est actuellement sans activité, il ne servait pas à grand-chose de briquer le mobilier des pièces vides, elle a donc été réaffectée. Une autre travaille au sein de la bibliothèque, actuellement fermée. La dernière enseigne le néerlandais à des élèves aujourd’hui en confinement. C’est avec cette dame que nous avons pu discuter. « Ce qui me frappe, c’est que les personnes âgées sont relativement bien organisées. Il y en a très peu qui sont vraiment dans le besoin », précise la dame qui a déjà discuté avec 41 personnes au moment de notre interview. « J’ai commencé par les personnes nées dans les années 30 et on m’a demandé de poursuivre jusqu’aux années 60. En ce moment, il n’y a qu’une seule dame qui m’a demandé d’aller lui chercher ses courses. Mais je pense que cette génération-là apprécie de montrer qu’elle sait se débrouiller. Qu’elle est autonome. C’est pour ça que j’ai très peu de demandes. » 

    A.R.(dans LA MEUSE VERVIERS du 23 mars 2020)

    à noter :

    Si intérêt : 087/68.01.36

  • Énorme élan de solidarité pour procurer des masques au personnel soignant

    Les villes de Verviers et Malmedy ont décidé de jouer la carte de la solidarité en fournissant des masques aux services de secours. 250 issus des services techniques de la ville de Verviers ont été donnés au CHR Verviers. À Malmedy, la générosité de la population et des commerçants a permis de rassembler 729 masques. Mais le secteur privé se mobilise aussi. Detry à Aubel a donné 1.000 masques et 1.500 salopettes jetables aux pompiers.

    « Waw, grâce à la réactivité de la population et des commerçants nous avons pu rassembler 729 masques ! », s’enthousiasme la ville de Malmedy sur Facebook.

    1.500 SALOPETTES CHEZ DETRY

    Par ailleurs l’entreprise Detry d’Aubel a offert à la zone de secours VHP 1.500 salopettes jetables, 1.000 masques barrières et 20 paires de lunettes de protection.

    Autre type de matériel dont on parle moins, mais qui devrait se révéler important dans la lutte contre la propagation du virus : les gants. S’il y avait une ruée sur ce type d’article, la rupture de stock menacerait, estime-t-il. 

    D'un article d'YVES BASTIN ET BRUNO BECKERS à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 18 mars 2020

  • Le bourgmestre n’a pas fait d’étincelles

    Au jeu « 71 » de RTL, le bourgmestre d’Aubel, Freddy Lejeune, a éliminé les 70 autres candidats, mais il n’a gagné 4DC98074-83FD-4C10-A66A-BAB6C0D54632.jpegque 800 euros qu’il a offerts au Bailou.

  • Télévie à Aubel

    Suite aux mauvaises conditions climatiques annoncées pour ce vendredi 15 mars, nous avons du modifier la date pour notre activité au profit du Télévie.

    C’est donc ce vendredi 22 marsque se déroulera l’activité de l’école fondamentale libre d’Aubel au profit du TELEVIE.

    Tous les élèves de l’école primaire vont faire une marche de 16, 13,5 ou 11 km, et seront accompagnés pour les derniers km par les élèves de maternelles.

    Si vous voulez, vous aussi participer à ce beau défi, vous êtes les bienvenus pour faire les derniers km avec nous. 

    2 rendez vous sont possibles :

    • P1, P2 et M1, M2 : à l’école rue de Gorhez à 14h30 (marche jusqu’au centre et retour)
    • P3, P4, P5, P6 et M3 : au carrefour rue de la Shaens, rue de Val-Dieu à 14h30 (retour à l’école, et nous retrouvons les autres au centre du village)

    Mais, de toute façon, nous vous attendons tous à 15h30 à l’école pour fêter la réussite de notre défi, et apprendre le montant final récolté par les élèves.  Boissons et petites collations seront prévues à des prix démocratiques…

    Par cette action, nous voulons aider le FNRS dans sa recherche contre le cancer et la leucémie

    Si, comme nous, vous estimez que la recherche est importante,

    Si, comme nous, vous voulez faire un geste en faveur du FNRS

    Si vous voulez soutenir les élèves dans leur défi,

    Alors parrainez notre activité.

    2 possibilités de parrainage.

    * Soit votre parrainage est inférieur à 40 € :

    Vous remplissez une feuille de parrainage présentée par un enfant, et vous lui donnez l’argent.

     * Soit votre parrainage est supérieur à 40 € :

    Vous effectuez un versement sur le compte ouvert au FNRS pour notre activité :  IBAN BE80 2100 0816 0277

    avec comme communication : parrainage école libre d’Aubel.

    Dans ce cas, vous recevrez une attestation pour la déduction fiscaleau début de l’année 2020 (février-mars)

     TOUS ENSEMBLE, FAISONS GAGNER LA VIE !!!

  • Activité au profit du Télévie organisée par l'école d'Aubel

    Vendredi 15 mars, les élèves de l’école libre d’Aubel vont parcourir, tous ensemble, une marche d’un total de 2500 km.

    Ensemble, nous voulons réaliser un défi sportif pour aider les enfants malades.

    Par cette action, nous voulons aider le FNRS dans sa recherche contre le cancer et la leucémie

    Si, comme nous, vous estimez que la recherche est importante,télévie.png

    Si, comme nous, vous voulez faire un geste en faveur du FNRS

    Si vous voulez soutenir les élèves dans leur défi,

     

    Alors parrainez notre activité.

     

    2 possibilités de parrainage.

    * Soit votre parrainage est inférieur à 40 € :

    Vous remplissez une feuille de parrainage présentée par un enfant, et vous lui donnez l’argent.

    * Soit votre parrainage est supérieur à 40 € :

    Vous effectuez un versement sur le compte ouvert au FNRS pour notre activité :

                IBAN BE80 2100 0816 0277

    avec comme communication : parrainage école libre d’Aubel.

    Dans ce cas, vous recevrez une attestation pour la déduction fiscaleau début de l’année 2020 (février-mars)

     

    Nous vous remercions de nous soutenir et de nous aider dans notre projet. 

    Les élèves et l’équipe éducative de l’école libre d’Aubel