Ski

  • Armand Marchant retrouve la neige

    Le skieur thimistérien effectue actuellement son premier stage de la saison sur glacier à Val d’Isère

    Armand Marchant, dont la saison 2019-2020 en Coupe du Monde a été écourtée en raison de la crise sanitaire mondiale, a déjà retrouvé la neige cette semaine du côté de Val d’Isère. C’est dans cette station française, sur glacier, que le talentueux skieur thimistérien effectue son premier stage de la saison. L’occasion de recueillir ses premières impressions.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 12 juin 2020.

  • Portrait géant de Marchant aux Galeries Saint-Lambert

    Capture d’écran 2020-05-19 à 08.36.18.pngLe confinement, le skieur Armand Marchant le vit chez lui, dans la ferme familiale à Thimister-Clermont. « Il avait quitté précipitamment le camp de base de son entraîneur Raphaël Burtin en Savoie juste avant le confinement », précise son fan-club, qui n’a pas manqué de donner quelques nouvelles de l’athlète par voie de communiqué. Pendant cette période très particulière, Armand Marchant fait beaucoup de sport. « Course à pied, vélo avec une sortie de plus de 200 km et motocross égrènent ces semaines particulières ; de quoi garder notre champion en forme et même prendre de l’avance sur son programme de préparation physique en vue de la prochaine saison », indique son fan-club.

    Armand Marchant a aussi fait l’actualité ces derniers jours suite à l’apparition d’un portrait géant de lui aux Galeries Saint-Lambert, à Liège. Ceci s’inscrit dans le cadre de la prochaine campagne de communication des Galeries, intitulée « Des Talents de Ouf(ti !) » et menée en association avec Boulettes Magazine, un webzine 100 % ardent. « Les Talents de Ouf(ti !), c’est un projet destiné à mettre en lumière un panel de Liégeois(es), par des Liégeois(es), qui ont du talent chacun(e) dans leur domaine et qui contribuent, chacun(e) à leur façon, à faire rayonner notre belle Principauté au-delà des limites de la Wallifornie », apprend-on dans le communiqué diffusé pour le lancement de la campagne.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 19 mai 2020

  • Un bon moment pour faire le point après un mois de janvier infernal et contrasté.

    Avec 69 points récoltés depuis la manche initiale de Levi, en Finlande, à la fin du mois de novembre, le skieur de Thimister occupe aujourd’hui la 27e place de la Coupe du monde de slalom (et la 76e au général), un vrai petit miracle.

    Ce samedi, les affaires reprennent avec le slalom de Chamonix, le premier des trois qui restent à son programme avant la finale de Coupe du monde à Cortina d’Ampezzo qu’il ira disputer s’il parvient à se hisser dans le Top 25 de sa discipline. À l’aube de cette deuxième moitié de saison, qu’a-t-il gardé de la première ? Beaucoup de positif, de toute évidence.

    D'un article de PHILIPPE VANDE WEYER dans LA MEUSE du 8 février 2020.

    Complément BELGA ce samedi midi:

    Armand Marchant a été éliminé après la 1e manche du slalom de Chamonix, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, samedi en France. Le Thimistérien, dossard 29, a skié en 50.37, signant le 37e temps, à 2.56 du Suisse Daniel Yule, meilleur temps en 47.81.
    Yule a devancé de 24/100 le Français Clément Noël et de 47/100 l'Italien Stefano Gross. Le Norvégien Henrik Kristoffersen, leader du classement général et du classement de la spécialité, a enfourché dans le bas du tracé et ne participera donc pas à la 2e manche, qui débutera à 13h00.

    Marchant ne prendra pas non plus le départ de la 2e manche, réservée aux 30 plus rapides de la 1e manche.
  • Armand Marchant éliminé après la 1re manche

    Armand Marchant a pris la 50e place de la première manche du slalom de Kitzbühel en Autriche. Le jeune Belge a signé un chrono de 52 secondes et 66/100e et n’a pu se qualifier pour disputer la seconde.

    Après ses années marquées par les blessures et les opérations, le Thimistérien, 22 ans, avait retrouvé le cirque blanc le 24 novembre dernier à Levi, en Finlande. Il avait marqué des points dans les quatre premiers slaloms de la saison, signant une historique 5e place le 5 janvier à Zagreb, le meilleur résultat d’un skieur belge en Coupe du monde dans un slalom.

  • La station de ski suisse a signé avec le sportif thimistérien un contrat de sponsor principal

    Armand Marchant a tapé dans l’œil d’une station suisse. Le skieur de Thimister-Clermont vient de signer un contrat de sponsor principal avec Anzère (Valais). « Nous sommes fiers de compter Armand comme ambassadeur de notre destination auprès de nombreux skieurs belges », expliquent les patrons de Télé Anzère.

    Précisons qu’Anzère accueille 200.000 touristes par an. 

    D'un article de PIERRE NIZET à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 22 janvier 2020.