Ski

  • Deux champions régionaux suivis par ce blog parmi les 16 performances

    Capture d’écran 2020-12-26 à 11.25.56.pngArmand Marchant a décroché un top 5 historique pour le ski belge à Zagreb Le 5 janvier 2020, Armand Marchant a réalisé ce qui reste à ce jour le plus bel exploit de sa carrière de skieur en décrochant un top 5 historique sur le slalom de Zagreb, en Coupe du monde. En clair, jamais aucun skieur belge n’avait fait mieux à ce niveau de la compétition. Un authentique exploit d’autant plus beau que le Thimistérien a galéré pendant des années suite à sa terrible blessure à Adelboden en début d’année 2017 pour revenir au niveau mondial. Ce moment-là, en Croatie, restera sans nul doute gravé à jamais dans sa mémoire, même si on lui souhaite évidemment de ne pas s’arrêter en si bon chemin.

    Charles Weerts est devenu le plus jeune champion de l’histoire en GT World Challenge Europe Lui aussi a marqué l’année sportive verviétoise de son empreinte. Du haut de ses 19 ans à peine, l’Aubelois Charles Weerts est devenu le plus jeune champion de l’histoire en GT World Challenge Europe. C’est en sprint qu’il a triomphé, le sacre devenant officiel en octobre sur le circuit de Barcelone.

    La fin d’année a été marquée par une nouvelle étape : sa première course pour le compte du team officiel Audi, avec lequel il aspire à décrocher un contrat à l’avenir. Rappelons au passage que, parallèlement à sa carrière de pilote, il mène des études universitaires.

    D'une page d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 décembre 2020

     

  • Armand Marchant abonné à la 33 e place

    Capture d’écran 2020-12-23 à 08.21.58.png33e lundi à Alta Badia, Armand Marchant a aussi terminé à la... 33e place lors du premier « run », ce mardi soir à Madonna di Campiglio (Italie), dans le cadre de la 2 e manche de la Coupe du monde de slalom. Et donc, pas de deuxième run, non plus, pour le Thimistérien qui a finalement échoué à 30 centièmes du top 30. Il dispose à présent de quelques jours pour se remettre de cette déception, la prochaine manche de slalom étant programmée début janvier à Zagreb, où il avait décroché une splendide 5e  place en janvier 2020. 

    O.D. dans LA MEUSE du 23 décembre 2020

  • Armand Marchant (33e) cale au démarrage

    Armand Marchant n’a pas obtenu le résultat qu’il espérait, ce lundi, lors du premier slalom de la nouvelle saison de Coupe du monde, à Alta Badia, en Italie. Seulement 33 e de la première manche, à 2 sec 56 du premier, le skieur de Thimister n’a, en effet, pas réussi à se qualifier pour le deuxième « run » auquel seuls les 30 premiers avaient droit. Trop d’erreurs dans la deuxième moitié du parcours lui ont été fatales.

    « J’ai un sentiment mitigé », a précisé Marchant. « Ma première partie a été très bonne, mon ski était bien en place, j’étais techniquement OK, puis j’ai enchaîné les fautes sur la portion la moins pentue, où je me suis presque arrêté deux fois. À ce niveau, avec tous les meilleurs mondiaux présents, c’est forcément rédhibitoire. Si ça passait avec de telles erreurs, ce serait trop facile ! J’attends avec impatience l’étape de Madonna Di Campiglio, mardi soir, pour me reprendre. » La victoire finale dans ce slalom d’Alta Badia est revenue au Suisse Ramon Zenhaeusern qui a devancé les Autrichiens Manuel Feller et Marco Schwarz respectivement de 8 et 12 centièmes. L’Italien Alex Vinatzer, qui avait nettement dominé la première manche, a fini 4 e à 19 centièmes. Tom Verbeke, l’autre Belge présent au départ, a fini 53e  de la première manche à 4 sec 37 du premier. 

    PH. V.W. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 décembre 2020

  • « Tous les feux sont au vert »

    Le skieur belge entame sa saison de Coupe du monde de slalom ce lundi, soit 316 jours après sa dernière course à ce niveau de compétition

    Jeudi dernier, le skieur thimistérien Armand Marchant a enfin renoué avec la compétition, 312 jours après son dernier run en Coupe du monde. Un galop d’essai concluant (8 e place) en Coupe d’Europe qui précède son grand retour sur la scène mondiale, ce lundi à Alta Badia (Italie). Le moins que l’on puisse écrire, c’est que le meilleur skieur belge a hâte d’en découdre.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE du 21 décembre 2020

  • Armand Marchant huitième pour son retour en compétition

    Capture d’écran 2020-12-18 à 08.04.35.png312 jours après sa dernière compétition (c’était en Coupe du monde à Chamonix le 9 février dernier), Armand Marchant a repris un dossard ce jeudi en Coupe d’Europe lors du slalom de Val di Fassa, en Italie. Et si ce retour en compétition constituait avant tout un test grandeur nature avant la première manche de Coupe du monde lundi prochain à Alta Badia, la huitième place finale est un bon signal.

    Avant de prendre lundi prochain le départ à Alta Badia, en ouverture de Coupe du monde de slalom, le Thimistérien Armand Marchant, qui sort d’une préparation parfaitement réussie, avait à cœur de se tester en conditions de course ce jeudi lors de la manche de Coupe d’Europe de slalom organisée à Val di Fassa, une station italienne toute proche de celle où il a pris ses quartiers depuis quelques jours pour finaliser sa prépa. Dix-neuvième à l’issue du premier run, le Thimistérien a fait bien mieux dans la seconde descente : il a regagné 11 places et a terminé l’épreuve italienne à une huitième place qui est de très bon augure pour la suite. Il finit derrière des adversaires de top niveau comme le Français Clément Noël, vainqueur du jour, notamment. Une place d’autant plus encourageante qu’Armand Marchant s’est élancé ce jeudi avec le dossard 44, soit assez loin, ce qui n’est pas idéal. 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 18 décembre 2020