Police

  • Arrêté du gouverneur de la province de Liège

    Rassurant, car la gestion de la crise chez les voisins Hollandais fait peur...

    L'arrêté de police complet est à lire sur le site internet http://gouverneur.provincedeliege.be/fr/evenement/80?nid=7707&from=actu

  • Aubel veut renégocier le budget de la police

    La commune d’Aubel est celle qui paye le plus par habitant pour la dotation de la zone de police pays de Herve. Une situation héritée du passé et que le bourgmestre actuel aimerait revoir. Des discussions auront lieu entre les communes afin d’avoir une plus juste répartition de l’effort collectif.

    Dans la région verviétoise, on a beaucoup parlé de la dotation de la zone de secours. Verviers estime en effet trop payer pour les pompiers par rapport aux autres communes. La répartition pour les zones de police ne fait pas non plus partout l’unanimité. Du côté de la zone de police du pays de Herve, il se trouve qu’Aubel estime contribuer plus que de raison par rapport à ses voisins. Le bourgmestre n’est pas content et aimerait que cette dotation baisse. Aubel paye en effet plus de 100 € par habitant alors qu’au niveau des autres communes on avoisine les 80 €.

    D'un article d'ADRIEN RENKIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 8 février 2020.

  • Ivre, elle se fait contrôler deux fois !

    Son permis lui avait été retiré au premier contrôle.

    Samedi soir, la police effectuait des contrôles d’alcoolémie à ThimisterClermont. Une dame et son fils ont défrayé la chronique avec une histoire… rocambolesque.

    Boire ou conduire, il faut choisir. Ce dicton, une dame ne l’avait pas trop compris puisqu’elle a été contrôlée positive par la police, samedi soir, à Thimister-Clermont. Vu le taux affiché, la police décide de lui retirer son permis, ce qui ne plaît pas du tout à son fils, passager de la dame.

    Vincent D., né en 1994, s’énerve et donne des coups aux policiers présents. En rébellion, le jeune homme est arrêté par la police. Déféré devant le parquet, il passera devant le juge du tribunal correctionnel de Liège en citation directe en procédure accélérée. Il a été relâché ce dimanche matin. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais ce serait trop simple.

    Sa mère, ne pouvant plus conduire, s’est fait ramener par quelqu’un, laissant son véhicule sur place. Mais, plus tard dans la soirée, un nouveau contrôle a été effectué et la dame a de nouveau été prise la main dans le sac et au volant de son véhicule ! La récidive la plus rapide de l’histoire, peut-être… Et la plus stupide.

    J.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 27 janvier 2020.

  • Deux radars fixes pour notre région

    Cette année, la Région wallonne a financé l’installation de 69 radars sur son territoire. L’année prochaine, ce chiffre sera porté à 156. À lui seul, le Hainaut devrait accueillir 68 dispositifs. Boîtiers fixes, radars tronçon, radars feux de signalisation… il y en aura pour tous les goûts. Mais pas seulement  au Hainaut...

    IMG_0390.jpg

    Et même deux dans notre région.

    D'une double page de YANNICK HALLET à lire dans LA MEUSE du 19 décembre 2019.

  • Résultats des contrôles massifs du 21 octobre

    La zone de police du Pays de Herve a mené à Welkenraedt une grande action de contrôle en collaboration avec la zone de police Weser_Göhl, la police fédérale et la cellule éducation et prévention du Gouverneur de la province de Liège.

    Cette journée de sensibilisation routière s’attelait à la lutte contre le non-port de la ceinture de sécurité. Lors de cette journée d’action, les policiers étaient accompagnés des élèves de 4 classes de secondaire de l'Athénée de Welkenraedt (62 élèves et futurs conducteurs).

    Des outils de prévention et de sensibilisation étaient mis à disposition :
    -simulateur de freinage
    -véhicule équipé d’un matériel de projection de vidéos de sensibilisation
    -voiture « tonneau »
    -lunettes alcoolémie

    Ces outils étaient proposés aux élèves, conducteurs et passagers contrôlés.

    Exceptionnellement, les infractions relatives au port de la ceinture de sécurité faisaient l’objet d’un procès-verbal d’avertissement écrit (rappel à la loi) pour les contrevenants ayant utilisé les outils de sensibilisation. En d’autres termes, soit les contrevenants recevaient un PV, soit il faisaient un petit tour dans la voiture tonneau.

    Voici les résultats de cette journée :

    -Ceinture : 36 avertissements et passage dans la voiture tonneau +   1   perception immédiate (équivalent PV)
    -GSM au volant:  11 perceptions immédiates
    -Siège enfant : 1 avertissement
    -Contrôle technique : 4 PV
    -Défauts de documents : 17 avertissements
    -Taxe : 1 PV
    -Passage piéton : 1  perception immédiate
    -Immatriculation :  2 perceptions immédiates
    -Vêtement motard : 1 perception immédiate
    -Feux défaillants: 1 perception immédiate

    Alcool/stupéfiants au volant
    -Sampling – test de tri: 392 conducteurs testés
    -1 conducteur présentait un taux d’alcoolémie supérieur à la limite autorisée
    -Conduite sous l’influence de stupéfiants : 7 conducteurs ont été testés. 3 conducteurs conduisaient sous influence. Ceux-ci se sont vus infligés un PV et un retrait immédiat du permis de conduire

    Participation aux ateliers :
    -Voiture tonneau  : 74 personnes
    -Vidéo : 75 personnes
    -Test freinage :  68 personnes
    -Lunettes alcool : 76 personnes