Aubel - Page 7

  • Un derby qui va valoir cher!

    BE7D9A80-ADB4-402F-916D-D0A4D5ED6396.jpegC'est un match qui s'annonce d'ores et déjà très important dans la course au maintien. Respectivement 13e et 15e, Malmundaria et Aubel doivent commencer à prendre des points. Quoi de mieux qu'un beau derby, ce samedi soir (20h) pour engranger de la confiance et lancer définitive- ment sa saison ?
    Avec seulement une victoire depuis le début de la saison, Aubel ne compte que quatre points en sept matchs. Point positif, la performance du week-end dernier face à Ster. Malgré une folle remontée des Sterlains en fin de match, Aubel avait montré de belles choses. René Ernst espère désormais que son équipe continuera sur sa lancée, et surtout, qu'elle prendra des points face à Malmedy.
    « C'est un match très important. Il est temps que l'on puisse engranger une victoire. Tout le monde est conscient de ça. Il faut absolument sortir de cette zone dangereuse, et surtout ne pas se faire distancer. Tout le monde doit se mettre au diapason. Le match face à Ster a montré des signes positifs. Cette performance doit être un boost pour l'équipe. On voit que l'on peut rivaliser lorsque l'on joue à notre niveau. »
    Malmundaria aura aussi l'obligation de remporter ce derby, ou au moins de prendre un point. Selatine Deniz sait en tout cas que son équipe n'aura pas facile face à Aubel.
    « Oui, ils ont eu des difficultés en début de saison, mais nous aussi. En lisant les différents journaux, je les voyais souvent se plaindre d'un problème d'efficacité, mais quand tu vois le match face à Ster, ils n'ont pas du tout eu ce souci.
    Ils auraient mérité de gagner, mais les dix dernières minutes leur ont été fatales. Je m'attends à un match compliqué face à une bonne équipe, qui aura sûrement pris confiance le week-end dernier. »


    NICOLAS EVRARD dans LA MEUSE VERVIERS Du 5 octobre 2019

  • Le retour du mammobile

    Si les patientes ne vont pas au Mammobile, le Mammobile vien- dra aux patientes. Tel est le mantra de l’AGEF, l’association des médecins généralistes de l’est francophone. Ceux-ci ont organisé le retour de ce véhicule si particulier en région verviétoise.
    Le Mammobile, outil préventif de la Province de Liège destiné au dépistage du cancer du sein, reprendra la route dès le 7 octobre prochain et débutera par Spa sa campagne itinérante dans l’arrondissement de Verviers. Il visitera, d’ici fin 2019, six autres communes. Cette campagne de prévention ne touchera désormais plus que les femmes âgées de 50 à 69 ans, sachant que 80 % des cas de cancer du sein apparaissent après 50 ans.
    À l’arrêt depuis quatre ans, le Mammobile reprend du service en région verviétoise à la suite d’une demande expresse du Centre communautaire de référence, lequel a constaté une diminution sensible du nombre de mammotests passés de 3.448 en 2013 à 1.843 en 2015.
    UNIQUEMENT DANS LA RÉGION
    Au terme d’une concertation entre les différents acteurs, il a été décidé de relancer cet outil de prévention, considérant que seuls les femmes saines âgées entre 50 et 69 ans seraient dépistées.
    Près d’une femme belge sur cinq qui décède entre 50 et 59 ans est victime d’un cancer du sein. Seule l’association des médecins généralistes de l’est francophone a décidé de relancer cette campagne.
    Si on avait décidé en 2015 d’arrêter les frais avec le Mammobile, c’était parce qu’on considérait que cet examen n’était pas scientifiquement fiable. Le nombre élevé de personnes qui se présentaient quel que soit leur âge rendait les conditions du test difficile. « Avant 50 ans, c’est au médecin de demander des tests en fonction de sa connaissance du dossier, il ne sert presque à rien de s’y rendre spontanément », assure Michel Meuris, le président de l’AGEF.
    « Mais ces tests que nous relançons visent également les dames qui ne sont pas conscientisées. Il est important de toucher un maximum de public dans cette tranche d’âge pour être efficace. »

    Cet examen technique consistera en la réalisation de deux clichés par sein. Chaque patiente devra se munir d’une vignette et remplir un questionnaire. Les clichés seront analysés par un radiologue du CHR Verviers et transmis au centre de deuxième lecture pour une double lecture indépendante. Un troisième avis sera sollicité si nécessaire. « Ces tests ne sont pas toujours simples à effectuer. Un sein, c’est un volume, et une radio c’est un plan. Parfois il y a des choses qui se superposent et on croit qu’il y a une masse mais il n’y a rien.
    Mais on revérifie toujours », signale Ginette Evraud, sénologue. Le Mammobile sera présent à Spa les 7, 8, 9, 14, 15 et 16 octobre, à Jalhay les 21, 22 et 23 octobre et à Lierneux les 28 et 28 octobre. En novembre, il prendra la direction de Baelen (4 et 5), Aubel (12 novembre) et Plombières (18, 19, 25 et 26) avant d’achever l’année à Pepinster les 2, 3 et 9 décembre. Les 17 autres communes seront visitées en 2020. On enregistre déjà 43 réservations à Spa et 31 à Jalhay. Depuis 2016, 10.735 nouveaux cas de cancer du sein ont été enregistrés en Belgique.

  • Volley 19-20, c’est parti…

    Le hall bleu, tout nouveau, tout pimpant est prêt pour une nouvelle saison de volley. Les filles de la Ligue B qui ontterminé l’exercice précédent sur le podium, reviennent aux affaires pour faire aussi bien… voire mieux !

    Le championnat, c’est pour dimanche soir à Limal, nouvelles promues !

    Néanmoins, les aubeloises sont déjà sorties de leurs installations pour la Coupe de Belgique et ont fait un long déplacement à Gand le week-end dernier. Face à une Ligue B, elles ont mis un peu de temps à trouver la bonne carburation, laissant filer le premier set. « On a été un peu surpris par cette équipe qu’on avait rencontrée lors des matches préparatoires. Mais à ce niveau, il n’y a pas vraiment de équipe faible, expliquait Stef Dorthu. Ceci dit, on a réglé nos soucis de réception, et les filles ont pris le match en mains, pour s’imposer 1-3. »

    Une belle victoire qui ouvre les portes des 8e de finales contre Ostende, une équipe du top belge. « Ce sera chez nous et cela s’apparentera à un match de gala. Ce sera le mercredi 9 à 20.00, au hall… » poursuivait le président.

    La forme des filles est déjà bien affûtée… comme il y a 12 mois ! « Ceci dit nous ne pourrons plus profiter de l’effet de surprise. On commence à nous connaître et c’est une belle reconnaissance pour le club. On l’a ressenti lors des matches de préparation ».

    Et une nouvelle fois sur les dix matches de préparation, les protégées de Pierre Vanspouwen ont pratiquement signé un sans-faute, en ne concédant qu’une seule défaite, 2-1 contre l’équipe de Tilburg (une Ligue B hollandaise). « Nous nous sommes même imposés contre Tchalou, qui est monté en Ligue A , notre éternel adversaire »… s’amusait le Président.

    Pour cette nouvelle saison, Aubel a connu 3 départs plus Manon qui est passée de la Ligue B à la P1. « Nous avions déjà une belle équipe. Nous n’avons donc enregistré qu’une arrivée avec Lotte Penders de Tongres qui jouait à Anvers en Ligue A. Un beau renfort ».

    Au rayon départ, Karim du staff a décidé de se lancer dans le grand bain du coaching en devenant l’entraîneur de Saint Louis Waremme. Il sera remplacé par Sven Gouverg qui vient de Farciennes en Ligue A et qui a été assistant coach de l’équipe Nationale. Un renfort qui devrait être bénéfique pour le groupe.

    Si le championnat commence ce dimanche pour la Ligue B, les Provinciales sont déjà montées sur le terrain.

    La P1 qui vient de monter, c’est imposé facilement contre Stavelot. La P3 a fait de même à Herstal (1-3). La P4 n’a pas encore joué officiellement.

     

     

     

  • Les taxes poubelles vont augmenter

    Intradel demande une plus grande cotisation aux communes qui vont devoir répercuter cette hausse.

    Dès 2020, Intradel, l’intercommunale qui gère le traitement des déchets de 72 communes de la province de Liège, augmentera ses tarifs. Une augmentation qui, sauf miracle, devrait avoir des conséquences sur le portefeuille des citoyens. Mais les communes auront quand même le dernier mot.

    D'une page de GEOFFREY WOLFF à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 4 octobre 2019.