Aubel - Page 5

  • LA CALAMINE - AUBEL

    P1
    La Calamine : Joiris, Yildiz, Dabo, Aritz, Seewald, Hagelstein, Hossay, Ernens, Jacinto, Digrégorio, Schyns, Krhanlko, Kudura, Aksu et Wanson.

    Hamoir est parti à Barcelone en Erasmus et sa saison est terminée. Chefneux vient à peine, de rentrer de et n’est pas prêt. Gerrekens se plaint de la cheville et sera ménagé, tout comme Quentin Hubert (cheville également). Dabo vient, à peine de reprendre, mais est repris. Wanson fait son retour dans le groupe, ainsi qu’Ernens dont les gros soucis aux adducteurs semblent oubliés.

    Aubel : Aerts, Heydens, Charef, Willem, Spits, Smits, Campo, Binot, Lahaye, Van Muylder, Kerff , Van Melsen, Pauporte, Delhalle, Mutsinzi et Beckers.


    Boulton est suspendu. Meyers n’est pas repris en fonction de son nombre de présences depuis la reprise. Remy du genou (articulation). Barzin est aux études et Van Hoof (déchirure ischios) a, enfin, repris ce mardi après 8 semaines d’arrêt. Mutsinzi fait son grand retour et Willem revient de suspension.

    Arbitre : M. Deckers.
    Match : dimanche à 14h30.

  • Conseil communal du 13 janvier 2020: «En janvier, tout est voté à l’unanimité »

    Procès-verbal du conseil communal du 13 janvier où l’on apprend que Mimile est propriétaire de ses bulles à verre, que Martine Meurens a épousé en secret Thierry Mertens, qu’on a éclairé Val-Dieu avec des bougies, qu’un voleur de parapluies se cache à la commune, qu’il y a une pièce qui manque à Ores et que la fille du maïeur va se marier à vélo sur la musique de Ravel…

    Patricia Kindermans pour Aubel Citoyen résume le conseil communal du 13 Janvier 2020

    PV complet

  • Armand Marchant varie les plaisirs

    Le skieur belge va tenter sa chance en combiné ce vendredi sur le Lauberhorn, une piste de légende.
    A Wengen, le skieur de Thimister va délaisser le slalom pour le combiné, ce vendredi.
    A son menu, le légendaire Lauberhorn, la piste de descente la plus longue du circuit.
    Entre deux slaloms en Suisse, celui d’Adelboden, où il a dû abandonner le week-end dernier, et celui de Wengen, programmé dimanche, Armand Marchant va varier les plaisirs ce vendredi. Dans l’Oberland bernois, sur l’une des pistes les plus célèbres du circuit de Coupe du monde, le skieur de Thimister a décidé de tenter sa chance en combiné, épreuve qui mixe descente (10h30) et slalom (14h) et consacre logiquement les skieurs les plus complets. Une variation qu’il réitérera le 28 février à Hinterstoder, en Autriche. « C’est le premier combiné que je vais faire dans le cadre d’une Coupe du monde », dit-il. « Difficile, dès lors, de me projeter et de viser un résultat particulier. Ce sera déjà bien de me faire plaisir sur cette piste mythique. »

    D’un article de PHILIPPE VANDE WEYER à lire dans LA MEUSE du 17 janvier 2020

  • Bingo : quinze de nos vingt communes retouchent 635.692 €

    Quinze communes de l’arrondissement viennent de recevoir un total de 635.692 € de la part de la Région wallonne. En cause : la manière de calculer du ministre Furlan pour répartir le Fonds des communes 2016. Un pactole pour certaines entités...
    La fin de l’année est la période des cadeaux sous le sapin. Pour le citoyen, mais aussi pour 15 des 20 communes francophones de l’arrondissement, cette année... En cause : le fait que le ministre wallon PS Paul Furlan les avait privées d’une partie de la dotation censée leur revenir via le Fonds des communes. Des sanctions financières calculées pour 2016 dans le cas des communes dont le taux de l’IPP était inférieur à 8 % et les additionnels au précompte immobilier sous la barre des 2.600. Nombre d’entités wallonnes, dont Jalhay et Theux, avaient sourcillé et certaines avaient pris le taureau par les cornes, lançant une procédure au Conseil d’État. Résultat des courses : la Région wallonne a compris qu’elle allait perdre, vu l’avis de l’auditeur. Et avant que tombe l’arrêt, le ministre Pierre-Yves Dermagne a retiré la décision de son prédécesseur.

    Aubel a reçu moins de 20.000 €.

    D’un article d’YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 17 janvier 2020.

  • L’opposition demande à filmer le conseil

    À l’heure de l’internet partout tout le temps, il semble de plus en plus simple de filmer et diffuser des vidéos. De nombreux conseils communaux sont d’ailleurs retransmis en direct sur les réseaux sociaux. À Aubel, certains aimeraient d’ailleurs que ce soit le cas. C’est notamment l’avis de Martine Meurens, du groupe Aubel Citoyen. Celle-ci a tout d’abord fait remarquer que lors du dernier conseil, on lui a volé son parapluie. « Ce qui m’a fait penser qu’il faudrait des caméras et donc je me demandais où en était la proposition de diffuser le conseil en direct », a fait savoir la dame.
    La majorité s’est montrée assez peu intéressée par le principe expliquant que pour avoir un système de qualité il fallait de gros moyens qu’elle ne semblait pas prête à mettre pour tout de suite. « Il y a des systèmes qui font que la caméra se focalise sur la personne qui parle, mais ce n’est pas donné », a expliqué Benoît Dorthu. Le son est également problématique. Dans beaucoup d’enregistrement de conseils communaux diffusé en direct, il n’est en effet pas facile d’entendre avec beaucoup de clarté qui parle et ce qui est raconté.
    Il n’empêche que dans la commune voisine, Thimister-Clermont, les conseils sont retransmis en direct et ce simplement au moyen d’un Smartphone placé sur un pied. Pour l’opposition, il serait intéressant d’avoir une diffusion afin d’attirer le public au conseil et d’assurer une plus grande publicité des débats.


    ADRIEN RENKIN àns LA MEUSE VERVIERS du 15 janvier 2020