Aubel - Page 4

  • La passe de dix pour Aubel

    Les Herbagers ont émergé en prolongation à Natoye.

    Xe samedi, Aubel a eu très chaud lors de son déplacement à Natoye. Il aura fallu attendre la prolongation pour voir les Herbagers émerger sur le fil. De quoi enchaîner une 10 e victoire de rang depuis le début de championnat. Autant dire qu’il s’agit d’un bilan tout simplement exceptionnel.

    Un article de C.B. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 2 décembre 2019.

    Lire la suite

  • Victoire d'Aubel B

    P3C

    SAIVE B – AUBEL B : 2-3

    Les buts : 4e Pelsser (0-1), 8e Cutaia (1-1), 47e Pelsser (1-2), 86e Cocilovo (2-2), 90e Nijhof (2-3)

    Saive B : Briquet, Lucchese, Kaivers, Magain, Flohimont, Mathoul (65e Mboko Mundondo), Dequinze, J. Valet (80e Migdisi), Cutaia, Cocilovo (88e Texier), N. Valet

    Aubel B : Cloes, Pesser, Malta, Ernst, Van Muylder (90e Marlet), Barzin, Nijhof, Querinjean (80e Beckers), Pauporte, Adam, Pelsser (68e Chaineux)

    Cartes jaunes : Cloes, Migdisi, Malta, Magain

    Arbitre : M. Battaglia

  • Aubel remporte le derby avec facilité

    Capture d’écran 2019-12-02 à 07.51.04.pngCe dimanche soir avait lieu le grand derby liégeois de la ligue B. En principe un duel disproportionné entre Aubel, autoritaire leader de l’antichambre de l’élite nationale, et Waremme, équipe très jeune, montante et qui vise clairement le maintien. Le match débutait de manière très équilibrée et à 8 partout, il fallait plusieurs services manqués dans le chef des Wazelles pour que les filles de Pierre Vanspauwen prennent enfin, logiquement, un certain ascendant. Le jeu était plaisant. Le 25/ 16 qui sanctionnait le premier set était au fond le reflet de l’écart entre les deux équipes, qui restaient inchangées pour le deuxième set. Il faut dire que les deux entraîneurs n’avaient pas énormément de choix. Pour blessures, deux filles manquaient à Aubel, et non des moindres : Lotte Penders et Maureen Renard. À Waremme, il y avait trois absentes.

    Les filles d’Aubel, bien motivées par Pierre Vanspauwen, voulaient d’emblée tuer le set et démarraient comme elles avaient terminé. 9/1… on redoutait la punition malgré la bonne volonté des Wazelles surclassées dans tous les secteurs de jeu par une équipe d’Aubel franchement impressionnante. À mi-set, les échanges s’équilibraient enfin. 25/14 au final.

    Dans le troisième set, Aubel, tout en jouant sans sa passeuse titulaire également, mettait un coup d’accélérateur et ponctuait ce non-match 25/12. « Aubel Aubel oh bella ciao », le cri de guerre local, pouvait retentir. Pour Pierre Vanspauwen, l’occasion était belle d’essayer des solutions à la passe avec Maurine Lallemand et à l’opposite avec Esther Jérôme… » On joue dans une semaine à Louvain. En fait, on est parti pour 3 sorties et je pense qu’elles seront déterminantes car l’actuelle deuxième, Gand, ne peut monter. Ceci dit pas d’excitation prématurée, cela ne peut que nous faire perdre une énergie inutile. Et puis une montée en Ligue A n’est pas évidente, regardez Tchalou et ses difficultés malgré une excellente équipe » concluait le coach aubelois, plus déterminé que jamais à ne rien laisser au hasard. 

    P.H. dans LA MEUSE VERVIERS du 2 décembre 2019.

  • Matchs de dimanche à 14 h30

    P1
    FIZE – AUBEL
    Fize: Firquet, Peeters, Babitz, Reuter, Mignon, Ledure, A. Bronckart, Wage- mans, Peeters, D. Bronckart, Rovny, Eyck- mans, Vandervost, Dujardin, Derwael, Mayanga, Rigo.

    Gillard est toujours blessé. Rovny rentre de suspsension, Rigo va jouer avec la P3.

    Aubel : Aerts, Charef, Smits, Willem, Binot, Spits, Van Melsen, Boulton, Meyers, Campo, Kerff, Heydens, F. Ernst, Van Muylder, Pauporte et Beckers.

    La sélection sera faite à l’issue de l’en- traînement de ce samedi matin auquel tout le noyau est convié. Seules certitudes : Lahaye est suspendu, tandis que Mutsinzi et Van Hoof (déchirure) sont out jusqu’en fin d’année civile.

    Arbitre : M. Deckers.

    Match : dimanche à 14h30.

    P3C

    Saive B - Aubel B

  • Aubel face aux trois 1ers d’ici la trêve !

    A549CDA2-8FE9-4FA3-8A05-47007CC86DB0.jpegGrâce à son récent 6 sur 6 résultant de succès face à l’UCE Liège puis à Rechain, Aubel s’est pleinement relancé dans la course au maintien et s’est rapproché de quelques équipes comme Geer, Ougrée, Minerois et Rechain. « OK, on est dans une spirale positive avec ce 6 sur 6, mais je suis aussi très réaliste : on pouvait tout aussi bien se retrouver avec seulement 2 points sur 6 », confie Tony Niro, qui en a vu d’autres au cours de sa carrière. « On a bien conscience qu’il y a énormément de travail, car on n’arrive pas à gérer nos émotions dans les moments forts. On n’a pas de régularité dans notre gestion. Alors, on dit que c’est un groupe jeune et c’est vrai, mais certains ont déjà l’expérience d’une équipe première et de la P1. J’essaye de trouver les causes de tout cela, mais c’est aux joueurs à garder confiance en leurs moyens. » Voilà le constat posé à quelques heures d’un déplacement toujours très difficile à négocier à Fize. La première étape d’un calendrier démentiel d’ici la trêve hivernale, puisqu’Aubel enchaînera avec Wanze/Bas-Oha, Geer et Dison. Les Aubelois vont donc devoir se coltiner les trois premiers... « On vient de recoller à 3-4 points de différentes équipes, mais si on enchaîne les résultats négatifs, on va se retrouver dans la même situation qu’il y a quelques semaines », redoute un peu Tony Niro, qui veut absolument éviter ce scénario. « On va devoir aller à la guerre pour sor- tir de ces 4 matchs avec quelques points. Mon souhait est de ne pas rester à 0, mais Dison, Fize et Wanze/Bas-Oha sont toutes des équipes qui visent le titre. Après notre récent 6 sur 6, ce serait malheureux d’être relégué à 6-7 longueurs des équipes qui nous devancent. J’espère donc qu’on grappillera quelques unités.»
    OLIVIER DELFINO