Aubel - Page 4

  • Sprint : Weerts reste en tête du championnat

    Charles Weerts, le pilote aubelois du team WRT drivé par le Theutois Vincent Vosse, était à Magny-Cours (France) pour le deuxième week-end du championnat de GT World Challenge Europe Sprint. Associé à Dries Vanthoor au volant d’une Audi R8, notre jeune pilote régional avait à cœur de performer une nouvelle fois après les excellents résultats enregistrés à Misano (Italie) lors du week-end d’ouverture (deux victoires en trois courses). Cette fois, ce sont deux courses de 60 minutes qui étaient proposées aux protagonistes.

    La première a eu lieu samedi soir et le duo Charles Weerts – Dries Vanthoor a pris la troisième place, marquant ainsi des points importants dans l’optique du classement général.

    La deuxième course avait quant à elle lieu ce dimanche après-midi. Et cette fois, Charles Weerts et son équipier ont pris la 4 e place, après s’être élancés de la huitième position. L’équipage a notamment mis à profit un arrêt aux stands pour gagner trois places.

    Avec ces deux nouveaux résultats intéressants, Charles Weerts et Dries Vanthoor restent en tête du classement général de ce GT World Challenge Europe Sprint. Ils comptent 4,5 points d’avance sur le duo allemand Luca Stolz – Maro Engel.

    Et tout ça tombe juste avant de recommencer, dès ce lundi, une nouvelle année scolaire pour l’Aubelois Charles Weerts, qu’on pourra encore voir à l’oeuvre en compétition lors des neuf prochains weekends. Prochain rendez-vous: une manche de l’ADAC GT Masters à Hockenheim ce week-end. 

    O.D. AVEC BELGA dans LA MEUSE VERVIERS du 14 septembre 2020

  • Aubel B en déplacement

    Pour son premier match du championnat en P2B, Aubel B se déplace ce dimanche à 15 heures à l'Etoile Dalhem A.

  • Une recette de Julien Lapraille pour nos produits régionaux

    Direction le pays de Herve pour ce délicieux lunch. Dans l’assiette, on trouvera de la volaille de la Ferme Gerard-Sart, du fromage de Herve et du sirop d’Aubel. Miam !

    PRÉPARATION

    1. Dans une sauce béchamel bien collante, ajoutez le fromage de Herve, mélangez et laissez reposer une nuit.

    2. Roulez les boulettes dans la farine puis dans l’œuf, ensuite dans le mélange chapelure.

    3. Pochez les filets de volaille dans un bouillon artisanal et trempez des feuilles de choux quelques instants.

    4. Couper les pommes et les poires en fines lamelles, ajoutez de la crème, du sirop d’Aubel.

    5. Mélangez la volaille à la Julienne et enroulez la préparation dans la feuille de chou.

    6. Cuisez les croquettes de fromage à la friteuse.

    Bon appétit !

    Dans 7Dimanche du 13 septembre 2020

    Lire la suite

  • Aubel : Tony Niro est mitigé pour le start

    Sauvé à la dernière seconde en avril dernier, Aubel a-t-il bien retenu les leçons du passé ? Auteurs d’une préparation en demi-teinte, les Aubelois se préparent à un délicat déplacement chez le promu, Beaufays. « Le Sporting est une équipe qui a effectué une belle préparation et qui marque très facilement car ils ont inscrit 45 buts durant leurs Capture d’écran 2020-09-12 à 10.35.31.pngmatchs amicaux ! », signalait le mentor aubelois. Aubel ne peut en dire autant, surtout que 4 partages, 4 défaites et une seule victoire sont venus émailler les prestations des Herbagers. C’est pourquoi, Tony Niro est relativement mitigé pour le start… « On s’est bien comporté face à des grosses cylindrées, mais pas du tout face à d’autres formations… », regrettait-il. « OK, on a été éliminé par une belle équipe en Coupe (NDLR : Bilzerse Walwilder), mais je veux voir autre chose dimanche. On aura encore entraînement ce samedi matin et j’y arrêterai ma sélection définitive ». 

    PAGO dans LA MEUSE VERVIERS du 12 septembre 2020

    Lire la suite

  • Week-end important pour Charles Weerts

    Le jeune (19 ans) Aubelois Charles Weerts est parti pour un véritable marathon de compétitions, entre GT World Challenge Europe Endurance, GT World Challenge Europe Sprint et ADAC GT Masters. Un marathon qui prévoit 11 week-ends consécutifs de compétition et qui a démarré le week-end dernier aux 6 Heures du Nürburgring (deuxième manche du GT World Challenge Europe Endurance).Capture d’écran 2020-09-11 à 07.59.59.png

    Associé à Dries Vanthoor et Christopher Mies au volant d’une Audi R8 du team WRT drivé par le Theutois Vincent Vosse, Charles Weerts a pris la 5 e place. « Je reste sur ma faim car j’aurais pu connaître ma première victoire en endurance, mais on peut tout de même tirer un très bon bilan final. En fait, lors du deuxième ravitaillement, on a reçu une pénalité. On était deuxième au moment où elle nous a été signifiée. Cela fait partie de la course, mais sans ça, je suis certain à 90 % qu’on pouvait gagner. J’étais assez confiant pour la gagne, voire le podium, mais voilà… Malgré cette pénalité, on finit 5 e et cela reste des bons points pour le championnat », indique l’Aubelois qui, à choisir, préfère avoir loupé la victoire au Nürburgring dimanche dernier et s’imposer aux 24 (25) Heures de Spa-Francorchamps fin octobre pour ce qui constituera la prochaine manche du GT World Challenge Europe Endurance.

    En attendant, il occupe la 5e place avec ses deux équipiers au classement général de ce championnat, à 16 points des leaders. « Mais le quatrième, qui roule seul, ne s’alignera plus cette saison, donc techniquement, on est 4e . Et au classement combiné Sprint – Endurance, on est toujours premiers », indique le jeune Aubelois, qui met le cap ce week-end sur le circuit français de Magny-Cours pour le deuxième week-end du GT World Challenge Europe Sprint, un championnat où il est associé à Dries Vanthoor et où il avait particulièrement brillé lors du weekend d’ouverture en remportant deux des trois courses organisées à Misano (Italie). « On verra ce qu’on pourra faire à MagnyCours, on espère être compétitif et continuer sur notre bonne lancée. Magny-Cours est un circuit a priori propice pour notre Audi. En tout cas, on a une belle carte à jouer là. On est actuellement premier au classement général et le Sprint est un championnat où on peut prétendre à la victoire finale. C’est donc important d’être vraiment bien ce weekend », signale encore notre interlocuteur, qui entamera sa deuxième année d’études universitaires dès lundi prochain. C’est donc son dernier week-end de course sans devoir songer aux études. « Je vais essayer d’en profiter », sourit-il, songeant déjà aux neuf autres week-ends de course qui vont se succéder après Magny-Cours. À commencer par une manche de l’ADAC GT Masters à Hockenheim le week-end des 19 et 20 septembre. 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 11 septembre 2020