Aubel - Page 4

  • 1.300 covid chez le géant voisin : on en pâtit aussi

    L’Allemagne est secouée par un scandale dans le domaine de la viande. Avec plus de 1.300 ouvriers d’une entreprise employant 7.000 personnes et pratiquant le dumping social contaminés au Covid. Ce qui a priori pourrait rééquilibrer les choses dans une Europe où l’Allemagne et les Pays-Bas pratiquent une concurrence que nos sociétés verviétoises du secteur considèrent comme déloyale. Mais avec des effets pervers à redouter.

    « C’est un problème structurel, avec une Allemagne qui a laissé faire », déplore Martin Lovenfosse, qui emploie 350Capture d’écran 2020-06-23 à 08.12.33.png personnes à Aubel dans l’abattage porcin. « Notre personnel vit ici. On ne veut pas de ces gens venant en cars. C’est indigne du 21 e siècle. Il y a 7 ou 8 ans, dans une entreprise allemande, j’ai vu un panneau annonçant qu’on engageait pour 5 € brut l’heure ». Bien sûr, chez nous, on emploie aussi des ouvriers venus de l’Est. Mais, nuance Martin Lovenfosse, « nos Polonais, on les engage. On rame pour trouver des ouvriers bouchers et d’abattage en Belgique. Souvent, on les forme, puis ils nous quittent peu après. On a aussi des Roumains, mais ils ont une maison et vivent en famille, parfois avec leurs enfants. Ici, je n’ai jamais entendu qu’on mettait des gens dans des containers. On a beaucoup de nationalités. Dont des Africains, venus du Congo, du Sénégal… » Mais toujours payés comme les autres, insiste Martin Lovenfosse.

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 23 juin 2020

  • Plus d’un million d’euros de boni pour la zone VHP

    Capture d’écran 2020-06-22 à 08.13.14.pngLa zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau (qui couvre les communes d’Aubel, Baelen, Blegny, Dalhem, Dison, Herve, Jalhay, Limbourg, Olne, Pepinster, Plombières, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Thimister-Clermont, Trooz, Verviers et Welkenraedt) a présenté ce vendredi le compte 2019. Un compte extraordinairement bon puisqu’il est boni de 1.240.000 euros. Il s’explique par une diminution des dépenses en frais de personnel. « La zone fonctionnant avec de nombreux volontaires, en cas de calamités, les prestations augmentent fort. En 2019, nous avons eu moins de prestations » explique le major et commandant de zone Quentin Grégoire.

    Plusieurs bourgmestres ont évidemment manifesté leur volonté de voir ce montant conservé pour l’année prochaine et soustrait aux différentes communes de la zone au moment du calcul de la dotation à verser. Pour l’instant, ce boni a surtout été mis en fonds de réserve le temps d’avoir une sérieuse discussion sur son affectation.

    -55 % D’INTERVENTIONS

    Il se pourrait que la clôture du compte de l’année en cours réserve également une bonne surprise au vu de la chute vertigineuse du nombre d’interventions pompiers durant la crise du Covid-19. « On était à 45 % d’interventions par rapport à la même période l’an passé » détaille Quentin Grégoire. Une situation qui a permis d’amortir les coûts liés au coronavirus. « Au début de la crise ça a été un peu tendu parce qu’on était face au risque de manque de matériel. On a dû en acheter et on a essayé de faire ça en commun pour avoir des ristournes. A priori, il ne devrait pas y avoir énormément de surcoût vu l’activité opérationnelle qui a été très réduite. » 

    V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 juin 2020

  • Le Bistro d’Ethan mue en orangerie

    L’établissement aubelois proposera une plage éphémère, un espace lounge et des plantes exotiques.Capture d’écran 2020-06-20 à 07.48.41.png

    Ceux qui n’auront pas la chance de pouvoir partir à la mer cette année pourront se rabattre sur le Bistro d’Ethan. Il ne manquera que l’eau. Fabrice Van Genechten, gérant du restaurant aubelois, a en effet décidé d’installer une orangerie et une plage devant son établissement durant les grandes vacances.

    Voici deux semaines désormais que les restaurateurs ont la permission de recevoir à nouveau des clients au sein de leur établissement. Et s’ils sont nombreux à se réjouir de cette nouvelle, du côté du Bistro d’Ethan, à Aubel, on reste porte close actuellement. Il faut dire que Fabrice Van Genechten, le gérant du restaurant, est en train de bosser sur un tout gros projet afin de satisfaire sa clientèle pour les beaux jours.

    En effet, le Bistro d’Ethan deviendra « Aux Belles Plages » durant les congés d’été. Alors que la salle de son restaurant restera fermée jusqu’à la mi-août, une orangerie viendra prendre place devant le restaurant. « Je voulais profiter des beaux jours pour proposer quelque chose d’un peu différent. Il y aura une plage artificielle avec du sable, un espace lounge… Ce sera quelque chose de très convivial », annonce Fabrice Van Genechten. Par ailleurs, sa formule de menu changera pour cette période estivale puisque le client pourra composer son menu. « On proposera 4 entrées, 4 plats et 4 desserts et ce sera possible de composer soi-même son menu », rapporte-t-il.

    D'un article de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 20 juin 2020.

  • Point COVID-19 situation hebdomadaire

    Point COVID-19 hebdomadaire de ce vendredi 19 juin 2020, pour Aubel et ses environs, pour la dernière semaine (les 7 derniers jours):
    • 39 cas recensés à Aubel (+0/semaine, 19 jours consécutifs)
    • 145 cas à Herve (+0/semaine, 16 jours consécutifs)
    • 39 cas à Dahlem (+0/semaine, 17 jours consécutifs)
    • 31 cas à Fourons (+0/semaine, 13 jours consécutifs)
    • 56 cas à Plombières (+0/semaine, 40 jours consécutifs)
    • 31 cas à Thimister-Clermont (+0/semaine, 20 jours consécutifs)
    • 56 cas à Welkenraedt (+0/semaine, 11 jours consécutifs)
    Pas de nouveau cas recensé cette semaine sur l'ensemble des communes répertoriées ici (~ 60.000 habitants) contre 2 la semaine précédente. Le dernier cas confirmé par test PCR sur notre aire géographique l'était il y a 12 jours. Cela est très encourageant pour la suite. Nous sommes sur la bonne voie
    Avec la dernière semaine de cours, nous saurons si la réouverture des écoles a un impact sur la reprise de la dissémination du virus (délai de 2 semaines à observer entre action et conséquence/nouveaux cas).
    Comme vous le voyez, les chances de se faire contaminer semblent quasi-nulles, surtout en continuant d'appliquer les gestes barrière, la distanciation physique et le port du masque lorsque c'est nécessaire...
    Toutefois, en cas de symptômes, consultez votre médecin. Et an cas de test positif, il est extrêmement important de répondre favorablement au traçage téléphonique, et de suivre les instructions de quarantaine.
    • Graphique 1: progression cumulée des cas sur Aubel, depuis le 31 mars (ci-dessus).
    • Graphique 2: progression cumulée à Aubel et dans les communes limitrophes.

      courbes.jpg

    • Graphique 3: progression cumulée à Aubel et dans les communes limitrophes, en fréquence (cas/1000 hab.).
      La moyenne dans la Province de Liège est d'environ 6,2 cas pour 1000 habitants.

      courbes_mille.jpg

    Rappel: je compile ces graphiques à partir des données publiques disponibles (source: https://epistat.wiv-isp.be/Covid/) afin de permettre à mes concitoyens proches de visualiser les données locales nous concernant, ce qui n'est pas chose aisée sinon. Ensuite, à chacun de se faire une opinion informée. Gardons la tête froide et restons courtois dans les commentaires
    A vendredi prochain!
    Pierre BOULLE
  • Une reprise trois semaines plus tard que d’habitude et une trêve hivernale semblable

    Après la publication des séries définitives la semaine dernière, le Comité provincial a communiqué, ce jeudi, le calendrier de la saison 2020-2021. Après plusieurs mois d’incertitudes liés à la crise du Covid-19, le football provincial retrouve peu à peu un rythme normal. Rendez-vous donc le 6 septembre prochain pour le début des hostilités.

    Comme annoncé il y a quelques semaines par les instances du football liégeois, la saison 20202021 sera amputée des traditionnels tours finaux de fin de saison mais aussi de la Coupe de Province. Des décisions difficiles liées à la situation exceptionnelle mais aussi incertaine dans laquelle nous vivons depuis plusieurs mois. Les calendriers de la saison prochaine ont donc été construits en conséquence, comme l’explique Didier Petitjean, Senior Manager de la province de Liège. « Nous n’avons pas rencontré de problème particulier pour l’élaboration des calendriers… Les équipes se sont inscrites assez vite et vu la situation, les classements étaient connus très tôt. Nous avons donc eu le temps de tout analyser. » Les championnats débuteront donc le 6 septembre prochain, soit trois semaines plus tard qu’a l’habitude, pour se clôturer le 9 mai. « Nous disposons de 6 dates de libre (17/01, 14/03, samedi 03/04, lundi 05/04, jeudi 15/04 et jeudi 29/04) pour replacer des remises et la trêve hivernale est semblable à celle de la saison dernière. Nous avons notamment récupéré plusieurs dates qui étaient à la base programmées pour des matches de Coupe de Province », indique Didier Petitjean, qui nous apprend également que le jeudi de l’Ascension (13/05) sera la date pour faire jouer d’éventuels testmatchs. « L’absence de tour final permet de terminer la campagne plus tard, une bonne nouvelle pour les clubs qui pourront profiter d’une météo printanière plus longtemps. »

    DEUX DERBYS D’EMBLÉE EN P1

    En P1, la saison commencera fort avec deux derbys dès la première journée de championnat. Ster-Francorchamps accueillera Elsaute, l’un des promus, tandis que Weywertz affrontera Rechain. Ce premier match de la saison sera déjà placé sous le signe des retrouvailles pour Maxime Limbourg et Dian Sow, les deux joueurs de Rechain qui ont rejoint le KFC Weywertz. La Calamine (contre Jehay), le RFC Malmundaria (contre Beaufays) et Aubel (contre Fize) ouvriront également leur saison à domicile. Par contre, et ce sera un cas de figure assez rare, il n’y aura aucun duel 100 % verviétois lors de la deuxième journée de championnat.

    DEUX DERBYS AUSSI EN P2B

    Un échelon plus bas, en P2B, où l’on retrouvera six clubs verviétois, la première journée sera déjà marquée par deux derbys : Aubel B (montant de P3) – Minerois (descendant de P1) et RCS Verviers – Hombourg. De quoi donner le ton d’emblée dans cette série B qui vaudra la peine d’être suivie de près. En série C, Amblève, descendant de P1, lancera sa saison avec la réception de Stavelot. 

    MAXIME DEBRA AVEC OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 19 juin 2020