Aubel - Page 3

  • Van Melsen estime qu’Aubel est trop gentil : « On ne se fait pas assez mal »

    Monté en cours de jeu, Kevin Van Melsen n’arrivait pas à expliquer la performance de lui et ses coéquipiers. « On n’a rien produit », peste-t-il. « On n’a pas su se créer une seule occasion. On a juste été mauvais. » Pour lui, il faut changer certaines mentalités dans le groupe. « Depuis des années et même avant de jouer ici, j’entendais partout qu’Aubel avait un très beau football mais était trop gentil. C’est toujours le cas aujourd’hui. Il faut que l’on arrive à se faire plus mal ! À présent, on s’en fout de bien jouer, il faut des victoires. » C’est encore une équipe extrêmement jeune qui était alignée face à Melen. « Ce n’est pas une excuse valable », poursuit Van Melsen.

    « Les qualités sont là, ce n’est pas ça le problème mais on n’arrive pas à gérer un match. Il faut se ressaisir en vue du gros match qui nous attend face à Minerois. Si on n’est pas surmotivé pour ce match-là, on ne le sera jamais. »

    A.C. dans LA MEUSE VERVIERS du 14 octobre 2019

  • Aubel reçu cinq sur cinq

    Après son élimination quelque peu surprenante jeudi en Coupe AWBB face à la P1 d’Alleur, Aubel avait à cœur de réagir en Capture d’écran 2019-10-14 à 07.57.56.pngchampionnat ce samedi à Haut-Pré Ougrée, une équipe qui n’a vraiment pas bien entamé sa saison et qui a besoin de points. Les Herbagers n’auront pas été extraordinaires durant cette partie, mais ils ont fait le boulot pour parvenir à l’emporter. Ils ont toujours été devant et n’auront finalement pas vraiment été in quiétés par l’équipe liégeoise. Grâce à cette victoire 66-76, les troupes d’Arnaud Lardinois restent en tête du classement et sont toujours invaincues dans ce championnat de R2. « La rencontre a été meilleure que celle de jeudi, mais ce n’était pas vraiment difficile », sourit Arnaud Lardinois, le coach aubelois. « Nous avons été confrontés à une zone durant cette rencontre et c’est la première fois cette saison. De notre côté, j’ai prôné une défense individuelle car notre zone avait été mise à mal jeudi en Coupe AWBB. Ce n’était pas un grand match de la part d’Aubel, mais nous avons fait le boulot. Il faut dire que c’est assez compliqué actuellement car nous ne savons pas nous entraîner à cinq contre cinq. Et cela est parfois chaotique par moments. »

    Maintenant, la victoire est là et Arnaud Lardinois retiendra cela. « Notre capitaine Raph Perin nous a fait du bien et a livré une bonne partie. Même chose pour Bousmanne, qui a marqué 15 points. Bertho aura aussi eu un rôle important en prenant pas mal de rebonds, en effectuant des contres et en étant très actif même s’il n’a mis que deux points. »

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 14 octobre 2019.

    Lire la suite

  • Déplacement piégeux pour Aubel

    Depuis le début de saison, Aubel carbure au super en championnat. Les Herbagers sont actuellement invaincus en R2 et se déplacent ce samedi à Haut-Pré Ougrée (début à 21).
    Un déplacement piégeux en terres liégeoises car cette équipe a besoin de points et n’affiche qu’une seule victoire en quatre matchs. Une rencontre d’autant plus difficile et à ne pas prendre à la légère que les troupes d’Arnaud Lardinois ont subi leur première défaite ce jeudi soir en coupe AWBB à Alleur (100-85 au final). « C’était journée portes ouvertes des deux côtés en première mi-temps car le score était de 57-56 », souligne Alexandre Bousmanne. « Puis nous avons connu plusieurs problèmes face à cette équipe d’Alleur malgré plusieurs défenses jouées. Il faudra réagir ce samedi à Haut-Pré Ougrée. Maintenant, perdre en coupe n’est pas dramatique car le but est d’être le mieux classé possible en championnat. »
    Arnaud Lardinois est du même avis que son joueur et s’attend à une partie compliquée. « Haut-Pré Ougrée est une équipe qui a besoin de victoires et de points », affirme le coach aubelois. « Ils possèdent certains joueurs capables de s’enflammer à tout moment dont les frères Grandry. C’est évidemment le match piège par excellence. Mais nous allons récupérer Raph Perin, à savoir notre capitaine. Il va ramener de la sérénité dans le groupe par rapport au match de jeudi. »
    Par contre, François Manset n’est pas encore sorti de l’auberge au niveau des blessures. « Il s’est à nouveau occasionné une déchirure et son moral en a pris un coup », détaille Arnaud Lardinois. « Il est sur la touche pour une durée indéterminée mais nous allons lui apporter tout notre soutien. »

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 12 octobre 2019.

  • Les matchs à voir dimanche

    P1

    MELEN - AUBEL
    Melen : Piron, Storm, Rulmont, Gaillard, Petit, Lambrechts, Gonera, Man- teca, Lonneux, Nicolay, Sambi Lokonga, Crisigiovanni, Rentmeister M, .Mazouze, Bemelmans.

    Gonera et Manteca rentrent de suspension. Choukri, Rexhepi et Rogister évolue- ront en P3.

    Aubel : Aerts, Beckers, Lahaye, Willem, Smits, Binot, Mutsinzi, Van Muylder, Bout- lon, Meyers, Charef, Campo, Kerff, Remy, Van Melsen, Delhalle, Heydens.

    Bonne nouvelle pour René Ernst qui récupère deux joueurs: Aerts fait son retour de blessure, tandis que Kerff revient lui de suspension.

    Arbitre: M. Kizedioko.
    Match : dimanche à 15h.

    P3C

    AS Herm. A - Aubel B (15 heures)

  • Aubel doit absolument prendre des points

    « Accrocher quelque chose à Melen »

    Après huit journées de championnat, Aubel est toujours à la recherche du déclic qui lancera sa saison, ce qui n'est pas le cas de Melen, qui vit un super début de championnat. Dimanche, les deux équipes s'affronteront dans un89C53137-5AB5-40CB-AF90-0FEF3E22A34F.jpeg
    match qui vaudra déjà son pesant de cacahuètes.
    En effet, Pascal Collin, le T1 local, sait qu'une victoire sera importante face à un concurrent direct dans la lutte au maintien: « Je l'ai dit aux joueurs jeudi, j'ai vu Aubel et c'est une équipe qui n'est pas à sa place au classement. Elle a énormément de percussion et marque beaucoup de buts. On ne peut pas dire qu'après si peu de temps, nous on est à notre place et Aubel est à la sienne. Si on veut se maintenir rapidement, ce qui est l'objectif, c'est une équipe que l'on doit laisser derrière nous. Ce match vaut six points, que ce soit pour eux ou pour nous. »
    René Ernst sait lui aussi qu'un bon résultat sera nécessaire, même s'il admet que cela sera compliqué: « Ils ont très bien démarré, ils sont en pleine confiance, c'est un adversaire qui est au-dessus de nous vu notre situation. Dans l'état actuel, on est obligé d'aller accrocher quelque chose là-bas. Je pars confiant car on a montré de belles choses les semaines passées, et il n'y a que les résultats qui nous font défaut actuellement. »


    N. E. dans LA MEUSE VERVIERS du 12 octobre 2019.