Humour

  • 71 OU JUSTE PRIX ?

    Récemment, le bourgmestre d’Aubel, Freddy Lejeune s’est mesuré à ses concitoyens dans l’émission Septante et un sur RTL. Le bourgmestre ne s’en est pas trop mal tiré en sortant vainqueur. Une question reste tout de même sans réponse. Afin de payer le car jusqu’à Bruxelles, les participants devaient donner 10 €. Kathleen Perée, qui était chargée de récolter l’argent, a juré au conseil communal avoir dans sa caisse la bonne somme. Sauf que plusieurs Aubelois disent avoir oublié de payer… Qui croire ? On jouerait bien ça au poker menteur non ?

    De la rubrique "Ça va se savoir…" de LA MEUSE VERVIERS du 19 octobre 2019.

  • PESSER, L’EX-CONSEILLER QUI N’ARRIVE PAS À DÉCROCHER

    Capture d’écran 2019-04-13 à 11.10.13.pngFait exceptionnel lundi dernier au conseil communal d’Aubel, il y a eu de l’animation. Elle est venue de la (grande) assemblée des spectateurs et par l’entremise d’un ancien conseiller communal – il a démissionné en janvier dernier – qui a manifestement du mal à accepter de ne plus être au-devant de la scène. Pierre Pesser, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a réagi avec véhémence à la discussion relative à la Commission Consultative d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité (CCATM), dont il était d’ailleurs le président. Même s’il était directement attaqué, il aurait dû savoir, après 42 années de conseil communal, que le public ne peut pas intervenir lors des séances du conseil communal.

    Le président du conseil a dû menacer de le sortir de la salle pour qu’il se calme. Comme dit le proverbe, on ne peut pas être et avoir été…

    Dans "Ça va se savoir" de LA MEUSE VERVIERS du 13 avril 2019.

  • Conversion pour Marc Stassen

    Le vendeur de vins aubelois Marc Stassen se voit devenir le responsable commercial du futur vin que va lancer à Durbuy Marc Coucke, le milliardaire propriétaire du club de foot d’Anderlecht.

    « J’ai donné mon accord à condition de ne pas être en charge d’un vin aux couleurs mauves. Le bon petit Mauve sera commercialisé par la maison Dewit qui fournit actuellement les loges d’Anderlecht », annonce l’Aubelois.

    (Du tour d'horizon des meilleurs poissons sélectionnés par LA MEUSE VERVIERS du 2 avril 2019).

  • MARRE DU PIQUET, J’ENVOIE LES VACHES

    Capture d’écran 2019-02-16 à 14.42.25.pngLa grève nationale de ce mercredi a été bien suivie, notamment en région verviétoise. De nombreuses sociétés ont fermé leurs portes, soit parce qu’elles avaient pris leurs précautions en vue du mouvement annoncé, soit parce qu’elles étaient bloquées par des piquets. Le tout sans incident particulier à signaler… sauf à Aubel. Là, c’est à un passage en force de piquet plutôt insolite qu’ont assisté les grévistes qui bloquaient l’accès au zoning agroalimentaire. Un agriculteur s’est retrouvé bloqué mercredi vers 10 heures. Ni une, ni deux, il a quitté sa voiture et… fait sortir ses vaches hors de la remorque accrochée à son véhicule ! Il a forcé ensuite le barrage et a conduit ses trois vaches jusqu’au zoning. Les manifestants ont bien rigolé, comme on peut le voir sur la vidéo partagée par nos confrères de la D.H.

  • L’humour du samedi de LA MEUSE VERVIERS

    DOUBLE COCORICO… DES BRUYÈRES

    Double cocorico pour la région verviétoise. Avec les Hautes Fagnes (patrimoine naturel) et l’abbaye du Val-Dieu (patrimoine secret), on a fait coup double au concours « Le patrimoine préféré des Wallons » organisé par la Région wallonne.

    Sur six vainqueurs de catégorie, des lieux de chez nous en reportent donc deux, soit un tiers.

    De quoi pousser un beau cocorico… de bruyère, le coq étant l’emblème des Hautes Fagnes.

    Même si pour le moment les coqs de bruyère sont plutôt occupés à se protéger de la neige…