Hagelstein

  • Les obus du panzer sont restés enfouis 71 ans

    Le 11 septembre, les Américains avancent vers Aubel et les Trois frontières. Pour Aubel, l’avant-goût de la délivrance coïncide avec le goûter. Mais cela n’ira pas sans mal, ni effusion de sang, souligne Thomas Lambiet dans un volume que se prépare à publier la Société d’Histoire et d’Archéologie du Pays de Herve. Les premiers G.I. arrivent par la route de Battice. Ils se méfient et craignent notamment qu’un sniper se cache dans la tour de l’église. Il n’en est rien. Mais des anciens occupants sont à un jet de pierre, du côté de la rue de la Bel et de la côte de Hagelstein. Ils se préparent même à donner du canon. Mais un blindé US posté près de la chapelle Saint-Antoine au Kierberg le réduit au silence. Non loin de là, la ferme Steins, à Hagelstein, est en feu, suite à un tir d’obus.Capture d’écran 2019-09-11 à 09.39.34.png

    Ce mauvais moment passé, entre 18h30 et 19h, les Aubelois peuvent sortir de leurs caves, agiter des mouchoirs, pavoiser… : les Allemands ont retraité au-delà de Merckhof, le poste-frontière qu’ils avaient installé en 1940.

    Ce même jour, Welkenraedt peut aussi fêter joyeusement ses libérateurs.

    Idem à Montzen, village vers lequel se dirigeront des blindés allemands. Dont un Jagdpanzer qui sera détruit sur la place de Montzen. En 2015, lors de travaux, on découvrira neuf obus non explosés sous une plaque de blindage de ce char. La plaque en question est désormais exposée au Remember Museum de Clermont.

    À Moresnet, c’est la panique. Notamment chez les sœurs du Pauvre enfant Jésus, installées au château David, où les religieuses vont prier dans les caves, avec des paroissiens. Ce même jour, les Allemands font exploser plusieurs ponts. Dans ce secteur, les combats seront acharnés.

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 11 septembre 2019.

    Lire la suite

  • Décès de Monsieur Georges PELSSER, époux de Madame Joséphine DEUSINGS

    La famille annonce le décès de Monsieur Georges PELSSER, époux de Madame Joséphine DEUSINGS, né à Aubel le 14 janvier 1946 et décédé à Fouron-Saint-Martin le 15 juin 2019.
    La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetière d’Aubel, aura lieu en la collégiale Saint-Martin à Visé le jeudi 20 juin 2019, à 10 h 30.
    Le défunt repose au domicile, Hagelstein, 4 à 3790 Fouron-St-Martin, où les visites sont souhaitées lundi 17, mardi 18 et mercredi 19 juin 2019 de 17 à 19 heures.

    Faire-part.

  • Sécurisation du carrefour de Hagelstein

    Ce chantier est repris dans la liste de l’ensemble des dossiers précis retenus dans le Plan Mobilité et Infrastructures 2019-2024.

    1,520 milliards seront investis à l’horizon 2024 afin de permettre à la Wallonie d’accroître la part modale de la mobilité Capture d’écran 2019-04-12 à 11.30.13.pngalternative tout en sécurisant et modernisant le réseau existant.  

    « Investir pertinemment dans le réseau routier et fluvial doit permettre de réhabiliter, moderniser et sécuriser les voiries, mais également de transformer la mobilité wallonne en conformité avec les objectifs ambitieux et partagés de la vision FAST 2030, et ce dans le cadre d’une transition écologique volontariste », souligne Carlo DI ANTONIO, ministre wallon de l’Environnement, de la Transition écologique, de l’Aménagement du territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings.

  • Décès de Monsieur Alphonse PIRENNE, époux de Madame Georgette PELSSER

    176F5623-64A0-4D4E-9B13-2493AE4F85EB.jpegLa famille annonce le décès de Monsieur Alphonse PIRENNE, époux de Madame Georgette PELSSER, né le 18 avril 1941 et décédé le 18 novembre 2018.

    Le défunt repose à son domicile, Hagelstein 61 à Aubel. où la famille reçoit les visites mardi et mercredi de 17 à 19 heures

    La veillée de prières aura lieu en l’église paroissiale d’Aubel le mercredi 21 novembre à 19 heures 30.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’incinération, sera célébrée en l’église Saint-Hubert à Aubel le jeudi 22 novembre 2018 à 8 heures 30.

    L’inhumation de l’urne cinéraire aura lieu au cimetière d’Aubel dans l’intimité familiale.

    Faire-part.

  • Hélico de Bra-sur-Lienne : 725 missions depuis le 1er janvier

    L'hélicoptère médicalisé est intervenu jeudi dernier à Hagelstein pour évacuer M. Roger Rompen, le motocycliste gravement blessé.

    Première grande opération de maintenance du nouvel hélicoptère MIKE du CMH de Brasur-Lienne. Le vecteur héliporté a quitté la base ce mardi 3 juillet, pour une période de cinq semaines. Durant la même période, le Centre Médical Héliporté dispose d’un hélico de remplacement EC-145 équipé d’un aménagement identique et opérationnel pour le transport de deux patients couchés. Cette opération de maintenance s’inscrit dans le cadre des procédures d’entretiens planifiées du vecteur de secours héliporté du CMH. Passé un temps de vol cumulé de 400 heures, l’hélicoptère médicalisé fait l’objet d’une révision technique complète. Les deux objectifs principaux de ces maintenances sont de maintenir un niveau de sécurité optimal sur le plan aéronautique et de prévenir tout risque de pannes techniques pouvant diminuer la disponibilité du vecteur pour ses missions.

    Lire la suite