Football

  • Niro : « Ce sera difficile mais on doit grappiller des points »

    Toujours coincé dans un siège éjectable, Aubel se rapproche tout doucement de la zone orange, mais doit fournir les efforts et les… exploits pour mettre la pression sur les équipes le précédant au classement. Et dimanche, c’est un certain WanzeBas-Oha (WBO) qui débarque à Aubel. Quand on sait que l’an dernier, cette joute s’était soldée par un surprenant… 6-6, cela en avait étonné plus d’un dont Tony Niro, le nouveau coach aubelois. « Ah bon, non je l’ignorais ». Évidemment, Aubel voudrait resigner un tel exploit, mais la jeune garde herbagère commet trop de bourdes pour espérer rivaliser ne fût-ce qu'’avec une grosse cylindrée. Et pourtant Aubel avait fait la nique à UCE Liège qui est le match référence de Tony Niro. « Assurément, je me sers de cette rencontre car c’était chez nous contre une grosse équipe. On avait joué intelligemment et nous étions très bons dans la mentalité et l’organisation. Il s’agira d’en faire de même ce week-end face à WBO ! Ce sera difficile mais on doit grappiller des points ». Surtout que Niro avait appris une bonne nouvelle. « Di Lallo ne pourra être présent car il souffre d’un problème osseux. Dans notre situation, je dois prendre cela pour une bonne chose, même si je ne me réjouis pas d’une blessure pour un joueur ».

    Toujours coincé dans un siège éjectable, Aubel se rapproche tout doucement de la zone orange, mais doit fournir les efforts et les… exploits pour mettre la pression sur les équipes le précédant au classement. Et dimanche, c’est un certain WanzeBas-Oha (WBO) qui débarque à Aubel. Quand on sait que l’an dernier, cette joute s’était soldée par un surprenant… 6-6, cela en avait étonné plus d’un dont Tony Niro, le nouveau coach aubelois. « Ah bon, non je l’ignorais ». Évidemment, Aubel voudrait resigner un tel exploit, mais la jeune garde herbagère commet trop de bourdes pour espérer rivaliser ne fût-ce qu'’avec une grosse cylindrée. Et pourtant Aubel avait fait la nique à UCE Liège qui est le match référence de Tony Niro. « Assurément, je me sers de cette rencontre car c’était chez nous contre une grosse équipe. On avait joué intelligemment et nous étions très bons dans la mentalité et l’organisation. Il s’agira d’en faire de même ce week-end face à WBO ! Ce sera difficile mais on doit grappiller des points ». Surtout que Niro avait appris une bonne nouvelle. « Di Lallo ne pourra être présent car il souffre d’un problème osseux. Dans notre situation, je dois prendre cela pour une bonne chose, même si je ne me réjouis pas d’une blessure pour un joueur ».

    De son côté, le mentor hervien a aussi revu Jabo Mutsinzi jeudi soir à l’entraînement. « Oui, il a repris individuellement. C’est un début et une bonne chose pour le futur. Il va suivre un programme pour être en ordre à la reprise ». Niro espère que le terrain pourra être roulé pour dimanche même si c’est avant ton son secteur défensif qui est défaillant depuis trop longtemps. -

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 7 décembre 2019

     

     

    Lire la suite

  • Aubel et Aubel B connaissent leurs prochains adversaires en Coupe de la Province

    Ce jeudi soir, c’est à la Caserne de Saive, nouveau QG du Comité provincial depuis septembre, qu’avaient lieu les tirages au sort des quarts de finale de la Coupe de la Province (P1-P2 et P3-P4). Ceux-ci nous ont réservé de belles affiches : Sprimont B – Dison, Minerois – Rechain ou encore Hombourg – Trois-Frontières.

    Lire la suite

  • Dans les news à mi-semaine dans nos clubs régionaux de P1

    Groupe quasiment au complet pour Tony Niro mardi à l’entraînement. Seuls Jabo Mutsinzi et Guillaume Van Hoof (blessés aux ischios et out jusqu’en fin d’année) sont absents. Il n’y aura pas de suspendu pour le duel face à Wanze/Bas-Oha.

    Tony Niro a programmé la reprise des entraînements dès le jeudi 2 janvier. « Si on veut se sauver, il faut travailler ! » Des matchs amicaux seront prévus avant la reprise du championnat et il y aura aussi le quart de finale de la Coupe de la Province le dimanche 5 janvier (tirage au sort ce jeudi soir).

    D'un article d'OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 5 décembre 2019

  • Aubel : toujours pas de clean sheet

    Après 16 matchs de championnat, Aubel n’a toujours pas obtenu de clean sheet. C’est aussi l’équipe qui a le plus perdu jusqu’à présent, puisque les jeunes gars de Tony Niro ont déjà concédé 11 défaites. Pourtant, ils restaient quand même sur un joli 6/6 avant le déplacement à Fize, mais ce dernier s’est à nouveau clôturé par une défaite…

    « Notre problème, c’est que nous prenons vraiment trop souvent de bêtes buts », indiquait le défenseur central aubelois Corentin Willem. « Donc, nous sommes toujours, au moins, obligés de planter 2 buts pour espérer gagner un match ! On a joué 16 rencontres et on n’a toujours pas connu de clean sheet ! Ce n’est pas normal et cela ne peut pas continuer ainsi. Et puis, nous devons absolument réaliser des séries de matchs sans défaite et avec des victoires pour nous en sortir. »

    Bref, la concentration, la jeunesse, peut-être le manque de coaching sur le terrain entre les joueurs font certainement défaut dans les rangs… défensifs aubelois. La saison passée, Michaël Mager avait eu recours à un coach mental. Cela serait-il encore à l’ordre du jour du côté du stade Jean-Marie Doome ? « Non, nous n’avons pas besoin d’un coach mental chez nous. La saison passée, OK, il était venu, mais une seule fois. Sans plus. C’était plus une discussion qu’autre chose. Il n’y a jamais eu d’approfondissement. Nous n’avons pas besoin de cela pour nous en sortir », constatait le défenseur herbager.

    « Sébastien (Duthoo) et Tony (Niro) font très bien leur job. Et puis, Tony Niro, on connaît à Aubel. Il connaît le club et on connaît son exigence. C’est un gars franc et cash. Il parle avec tout le monde, avec son style et ne met pas des gants pour dire les choses quand cela ne va pas. J’apprécie son style », signalait Corentin, avant de conclure. « Le groupe est toujours là. On est motivé. La preuve, samedi matin, nous étions encore 15 ou 16 à l’entraînement. On a toujours l’envie de nous en sortir. On doit absolument gommer nos erreurs et prendre des points, même si le calendrier avant la trêve est plutôt ardu (NDLR : contre Wanze/BasOha, à Geer et contre Dison). » Bref, il y a encore du pain sur la planche à Aubel.

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 4 décembre 2019.

  • Aubel n’a pas su inquiéter Fize

    Capture d’écran 2019-12-02 à 07.58.26.pngFize a assumé son statut de favori ce dimanche après-midi. Malgré le froid, les hommes de Thierry Deprez ne se sont pas laissé surprendre face à Aubel. Dès la 11e minute, Rovny ponctuait un centre légèrement dévié de Derwael pour donner l’avance aux Hesbignons. « Sans vouloir diminuer notre adversaire, je m’attendais à une rencontre beaucoup plus difficile », analysait Thierry Deprez après la rencontre.

    A la 59e plaçait une tête imparable suite à un corner de Rovny. Dans les cordes, Aubel encaissait un troisième et dernier but dans la minute qui suivait des œuvres de Derwael.

    Tony Niro, dont l’équipe sortait de deux succès, reconnaissait la supériorité des locaux. « La logique du classement a été respectée. On a vu une équipe qui jouait pour le titre et une autre pour le maintien. Fize a profité de son expérience et, de notre côté, on a payé notre non-expérience. Malheureusement, on encaisse un premier but de carnaval alors qu’on était bien rentré dans la partie. En première mi-temps, on s’est même créé plusieurs opportunités. Mais, après la pause, Fize nous a crucifié en quelques secondes. À 3-0 et face à l’une des meilleures défenses de la série, ça devenait très compliqué », expliquait le T1 aubelois qui accueillera Wanze/Bas-Oha, un autre ténor de la série, la semaine prochaine. 

    OLIVIER JOIE dans LA MEUSE VERVIERS du 2 décembre 2019.

    Lire la suite