Faits divers

  • Au tribunal pour la mort des deux Aubelois

    L’Aubelois Benjamin Trefois demande justice. Le 23 février 2017, un arbre déraciné par la tempête tombait sur la voiture de ses parents, qui circulaient sur la N608. Le couple ne s’est en pas sorti. Aujourd’hui, l’Aubelois estime que la commune de Dalhem et le SPW sont responsables de par leur négligence.

    « L’expertise qui a été pratiquée sur l’arbre montre un vice qui aurait dû être décelé bien avant la tempête. L’arbre était attaqué par un champignon », avance Maître Thunus.

    En d’autres mots, les autorités compétentes auraient dû procéder à son abattage avant le drame, qui n’aurait donc pas dû avoir lieu.

    Reste à voir quelle sera la décision de la justice. Maître Thunus et son client aimeraient que le SPW et la commune payent pour le manque de vigilance. « L’affaire sera plaidée courant 2021. On verra bien », conclut-elle.

    D'un article de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 18 novembre 2020.

  • Huit vols répertoriés ce week-end

    On aurait pu croire que le couvre-feu, voire même la covid, allait dissuader certains individus mal intentionnés de s’introduire dans les maisons pour y voler. Que nenni. Ce sont huit vols et tentatives que l’on a constatés ce week-end dans le pays de Herve. Quatre ont eu lieu dans la soirée de samedi à dimanche. Ceux-là ont eu lieu à Plombières, rue du Vallon notamment, dans le village de Montzen. Quatre autres ont eu lieu à Aubel la soirée suivante rue Château Magis, entre-autres.

    « Comme, il fait noir plus tôt c’est assez facile pour les voleurs. On constate que les effractions ont eu lieu vers 21h et même avant », relève la police de la zone. « Il suffit de voir qu’il n’y a pas de lumière et on essaye d’entrer. Une astuce qui marche bien c’est d’installer une minuterie pour actionner des lumières quand on n’est pas là. » Le samedi, les auteurs ont bien failli se faire prendre. Un voisin a en effet entendu une vitre se briser et à aussitôt appelé la police. Les individus ont alors pris la poudre d’escampette avant que l’on puisse mettre la main sur eux. 

    A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 21 octobre 2020

  • Par rapport à 2018, les accidents ont augmenté de 5,77% en région verviétoise

    Statbel, l’office belge de statistique, vient de sortir les chiffres des accidents de la route avec au moins un blessé pour l’année 2019. Et ils ne sont pas des meilleurs pour l’arrondissement verviétois. On y a constaté 34 accidents en plus qu’en 2018 soit une augmentation de 5,77 %. L’augmentation n’est pas démesurée, mais elle est réelle, et à Limbourg on fait même un bond inexpliqué de 110%.

    Plus 5,77 % d’accidents en 2019 en région verviétoise. Une augmentation qui doit être mise en perspective.

    D'une page de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 13 octobre 2020

  • 100 lapins retrouvés morts à Aubel

    Libérés par des extrémistes végans, ils sont morts de froid et de stress

    Macabre découverte ce samedi matin pour l’éleveur de lapins, Christian Teller, à Aubel. Il a retrouvé 100 de ses lapins morts dans la nature.

    Spectacle désolant ce samedi matin pour l’éleveur de lapins, Christian Teller, à Aubel. Ce dernier éleveur de lapins de Wallonie vend chaque année 200.000 lapins à la grande distribution, ce qui ne plaît pas à tout le monde. « Durant la nuit de vendredi à samedi, pour la deuxième fois, j’ai été victime d’une attaque d’une association extrémiste dans mon élevage et 100 lapins en sont morts », constate avec rage Christian Teller.

    Un ou plusieurs individus se sont en effet à nouveau introduits dans l’élevage aubelois pour « libérer les lapins dans la nature ».

    La même infraction avait eu lieu en décembre dernier et avait été diffusée sur internet.

    Cette fois, ils ont brisé une plaque d’aération pour s’introduire dans l’élevage et ont fait sortir les lapins. « C’est un vrai massacre. Je n’admets pas cela. Au lieu d’en sauver, ils les ont tous tués. Je n’en ai pas retrouvé un seul vivant. Quel gâchis ! », dénonce vivement Christian Teller.

    Et de constater l’ampleur des dégâts avec les cadavres des lapins éparpillés sur le sol devant l’élevage et dans le champ voisin notamment. Il semble que ces lapins soient tous morts de froid et de stress et ils ne sont pas allés bien loin.

    Christian Teller soupçonne des activistes végans, les antispécistes, alors qu’il rappelle qu’il respecte la législation en matière de bien-être animal dans son élevage industriel.

    « La Belgique est le seul pays européen qui dispose d’une telle législation et qui est en avance », insiste Christian Teller qui, plus que la perte financière, regrette la perte totale de ses animaux.

    « Il va falloir tout recommencer », annonce Christian Teller, complètement abattu.

    À noter que cet acte n’a pas encore été revendiqué. 

    MARC GÉRARDY dans 7DIMANCHE LIEGE du 27 septembre 2020

  • Un motocycliste grièvement blessé en percutant deux autos

    Vers 16h15 ce dimanche, le pilote d’un cyclomoteur Honda a perdu le contrôle de son véhicule en remontant la chaussée de Heusy, à Verviers.Capture d’écran 2020-09-08 à 08.57.21.png

    L’homme, originaire d’Aubel et né en 1961, a alors percuté deux véhicules en stationnement régulier (une Mercedes et une Suzuki) et a chuté.

    Le conducteur du cyclomoteur a été emmené aux urgences du Centre Hospitalier Régional, à Verviers. Les jours de l’Aubelois ont dans un premier temps été considérés comme étant en danger. Fort heureusement, ce lundi vers 11h15, on apprenait que son état s’était stabilisé.

    « L’issue devrait normalement être positive », commentait-on à la police.