Economie

  • Les brasseries tournent au ralenti

    Dans le secteur brassicole, on souffre. Notamment à Val-Dieu, où l’on venait d’entamer de gros travaux restructurant l’espace. La fermeture de l’horeca a provoqué l’arrêt de toute la production au fût. De nombreuses commandes ont Capture d’écran 2020-03-24 à 08.23.10.pngété annulées ou reportées, explique Alain Pinckaers, l’administrateur délégué : « On refait donc notre stock ». Ce lundi, une dizaine des 19 personnes du personnel étaient encore au boulot pour la production. Alain Pinckaers pensait avoir encore du boulot cette semaine, et peut-être la suivante. Ensuite, la brasserie sera probablement à l’arrêt. Quant au chantier de transformation de la brasserie (nouvelle brasserie, salle de dégustation, magasin), il est à l’arrêt depuis une semaine, entre autres parce que du matériel doit venir d’Italie. En attendant, les installations actuelles demeurent opérationnelles.

    Au Grain d’orge, à Hombourg, on tourne aussi au ralenti. « On ne livre presque plus rien. », explique Viviane Johnen. On produit environ la moitié de la normale, avec un personnel qui vient en alternance, ce qui permet de respecter plus facilement la distanciation sociale.

  • La société aubeloise SûTi a gagné un prix lors d’un concours européen en Italie

    Magnifique nouvelle pour l’entreprise aubeloise de fabrication de poêles à pellets SûTi. Figurant parmi les 12 finalistes d’un concours européen organisé en Italie ce week-end à Vérone, elle a été récompensée en recevant l’European Start-up Award pour le design et la technologie de ses poêles à pellets.

    Lancée il y a 4 ans, l’entreprise aubeloise de fabrication de poêles à pellets SûTi a participé à un concours européen « Give my fire – Progetto Fuoco European Startup Award ». Celui-ci était organisé par un salon à Vérone en Italie du 19 au 22 février.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 25 février 2020

  • Retour des camions Detry sur notre région

    Ils iront à Welkenraedt où il y a plus d’espace de stockage et une plus grande plate-forme logistique

    Retour sur le Plateau de Herve pour la flotte du groupe Detry, originaire d’Aubel : ce week-end, les 29 camions du groupe feront route vers la Mitoyenne, à Welkenraedt. Ils quittent donc le site de Bierset à Grâce-Hollogne.

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 13 février 2020.

  • Top : une meule du Plateau plus vieille

    Nouveauté dans notre palette de fromages régionale : la meule du Plateau, un fromage à pâte pressée produit par Herve-Société à base du lait cru de vaches de la filière Marguerite Happy Cow, est désormais également disponible avec un affinage de 9 mois, soit trois de plus que la version originale.

    « On va commencer à commercialiser cette version 9 mois auprès de certains crémiers », explique JeanMarc Cabay, administrateur délégué de Herve Société. De petits commerçants tels que la fromagerie Straet à Verviers ou celle du vieux Moulin, à Herve, ou la boucherie Mordant à Xhendelesse, notamment.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 12 février 2020

  • Le bouchon fait avec du marc de raisin par Vinventions, n°2 mondial du bouchon pour le vin

    On n’arrête pas le progrès ! Ainsi, à Thimister, Vinventions va produire le bouchon de bouteille de vin Nomacorc de la gamme Grappe line, fabriqué avec du marc de raisin. En matière d’économie circulaire, difficile de faire mieux…Capture d’écran 2020-01-30 à 08.25.39.png

    On n’a peut-être pas de pétrole, en Belgique. Mais on a des idées, qui devraient permettre en outre de ne pas puiser dans les réserves d’énergies fossiles. La preuve avec le groupe Vinventions et sa marque Nomacorc, au zoning des Plenesses, à Thimister.

    Le nouveau bouchon Grappe line devrait permettre de pérenniser l’activité sur le site de Thimister, voire d’y booster l’emploi. Actuellement, 220 personnes travaillent au zoning des Plenesses, explique Caroline Thomas. Un effectif que renforcent des saisonniers en périodes de grosse demande.

    D'articles d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 janvier 2020.