Dans la région

  • Deux régionaux dans la coupole pour le sport de haut niveau

    Une coupole pour le sport de haut niveau vient d’être mise en place par la Fédération WallonieBruxelles, a annoncé ce jeudi son ministre des sports, Rachid Madrane.

    Capture d’écran 2019-07-12 à 10.26.12.png« Une première réunion regroupant les différents membres du nouveau pôle d’expertise pour le sport de haut niveau en Fédération Wallonie-Bruxelles s’est tenue au cabinet du Ministre des Sports, Rachid Madrane, afin d’en définir les priorités d’action », précise le communiqué. Ce pôle d’expertise doit se réunir au moins deux fois par an et doit « permettre de répondre aux besoins concrets des fédérations et de leurs athlètes de haut niveau en mettant à leur disposition des conseils et des expertises ». Dans cette coupole, on retrouve deux régionaux. À savoir l’Olnoise Nadia Bertrand (directrice technique à la fédération francophone de ju-jitsu, élue pour deux ans) et le skieur thimistérien Armand Marchant. Ce dernier, comme les autres sportifs de haut niveau qui composent ce nouveau pôle d’expertise (Kevin Borlée, Joachim Gérard, JohnJohn Dohmen, etc.), a été élu pour 4 ans. 

    O.D. AVEC BELGA (La Meuse Verviers du 12 juillet 2019)

  • Accident impliquant trois véhicules

    La route d’Aubel qui relie La Minerie à Froidthier a été le théâtre d’un accident impliquant plusieurs véhicules ce jeudi matin.
    Une camionnette et deux voitures sont entrées en collision au carrefour avec la rue de L’Engin. Toute la matinée, la route a été bloquée dès le rond- point de La Minerie afin de permettre aux services de secours et de dépannage de travailler.
    Cet accident n’a heureusement fait que peu de dégâts.
    Outre de la tôle froissée, une dame a été légèrement blessée. En état de choc, elle a été emmenée à l’hôpital à Verviers pour subir des examens de contrôle.
    La route a été rouverte pour midi.

  • Un lidar à Froidthier

    Prudence si vous comptez passer par le boulevard des Gérardchamps à Verviers. Un lidar y a été installé ce mercredi matin. Pour rappel, la vitesse sur place est limitée à 50 km/h. N’hésitez donc pas à lever le pied.

    Un deuxième lidar est placé à route d’Aubel à Froidthier sur la commune de Thimister-Clermont. Sur place, il ne faut pas dépasser les 70 km/h. 

  • Deux nouveaux radars fixes au Pays de Herve

    Ils seront tous deux placés sur des axes accidentogènes qui traversent Thimister-Clermont

    Financés par la Région wallonne, ils seront fixes et posés dans des zones limitées à 70km/h où se produisent régulièrement des accidents, à Thimister-Clermont.

    « Il faudra voir si c’est faisable au niveau technique mais, en principe, un devrait être installé sur la N3, chaussée Charlemagne, près du virage de La Forge, et l’autre sur la route entre Battice et Aubel, un peu avant la station Gulf, avant La Minerie », indique le commissaire Jacques Maton, responsable du service roulage au sein de la zone de police du Pays de Herve.

    A priori, ils se trouveront tous deux dans des zones limitées à 70km/h et choisies pour leur côté accidentogène. « Il y a deux méchants virages sur la route de Battice vers Aubel, le premier virage avant la station Gulf et l’autre juste avant le carrefour de Froidthier », indique Jacques Maton qui rappelle qu’il y a également eu de nombreux accidents sur la chaussée Charlemagne.

    D'une page de VICTORIA MARCHE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 8 juin 2019.

  • Les cycles Henrard quatre fois plus grand

    Voici un mois désormais que les cycles Henrard ont déménagé dans leur nouveau show-room. Un changement de commune, d’Aubel à Thimister, mais Maxime Henrard n’est, dans les faits, pas parti bien loin. «Je reste sur la même route, à 2 kilomètres seulement de l’ancien magasin. Et je suis à Froidthier, donc juste à côté d’Aubel », confie-t-il.
    Void deux ans désormais que ce jeune a repris la gérance du magasin aubelois. Et rapidement, il s’est rendu compte que s’il voulait proposer un service plus qualitatif, il
    devrait déménager. « L’ancien magasin ne faisait que 45m2, c’est un peu petit et ça devenait vraiment compliqué. Ici, j’ai acheté une toute nouvelle surface quatre fois plus grande », relate Maxime Henrard.
    Seul aux commandes du magasin, même s’il est de temps à autre aidé par ses parents, Maxime Henrard se démarque par le service personnalisé qu’il offre à ses clients. Il propose une large gamme de cycles mais travaille avec deux marques en particulier : Giant et BH.

    D'une page de LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 23 mai 2019.