Cyclisme

  • La course par étapes devait avoir lieu du 7 au 9 août, il n’en sera rien

    Les organisateurs d’Aubel-Thimister-Stavelot, qui devait constituer la « première course UCI juniors en Belgique post-confinement », voulaient tout faire pour que l’épreuve se tienne bel et bien du 7 au 9 août, quitte à organiser l’épreuve à huis clos. Mais suite au rebond de l’épidémie et aux mesures édictées par le Conseil National de Sécurité, il n’en sera rien. Sur bases des informations en leur possession, les bourgmestres d’Aubel et de Thimister-Clermont ont dit non. Celui de Stavelot ne s’est pas positionné officiellement ce mardi, mais en tout état de cause, l’épreuve ne pourra pas avoir lieu, ce que les organisateurs ont confirmé…

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 29 juillet 2020

  • 3 équipes étrangères déclarent forfait

    Les organisateurs d’Aubel-Thimister-Stavelot, qui sera pour rappel la première course UCI juniors post-confinement, ont dû réaménager la liste des équipes inscrites suite au forfait de trois formations étrangères. « Étant donné la situation exceptionnelle que nous vivons actuellement à cause du Covid-19 et les difficultés que ça engendre pour recevoir les différentes attestations nécessaires pour pouvoir voyager à travers l’Europe et participer à notre course, plusieurs équipes étrangères ont malheureusement dû déclarer forfait en dernière minute », ont annoncé ce mardi les organisateurs d’Aubel-Thimister-Stavelot, qui aura lieu du vendredi 7 au dimanche 9 août.

    Concrètement, l’équipe nationale de Pologne, l’équipe norvégienne Ringerike SK Junior et l’équipe italienne Team Franco Ballerini ne viendront finalement pas. « Ces trois équipes sont remplacées par les trois premières équipes sur la liste d’attente, à savoir Onder Ons Parike, Gaverzicht-Be Okay et GB Junior Team », indiquent encore les organisateurs, qui avaient reçu plus de 60 candidatures pour participer à leur épreuve.

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 juillet 2020

  • Pas de course à Aubel le 21 juillet

    L’organisation d’une course cycliste avait été projetée à Aubel pour le 21 juillet. Mais à défaut d’avoir les autorisations de la police, les organisateurs ont dû y renoncer. 

  • Aubel devrait ouvrir le bal cycliste provincial

    Les coureurs cyclistes attendent la reprise des compétitions, finalement autorisée sous conditions (pré-inscriptions,Capture d’écran 2020-06-23 à 15.11.58.png public et nombre de participants limités, port du masque pour les commissaires, etc.) dès le 1 er juillet… et les organisateurs aussi ! Le GP de la Magne ne devrait pas être la seule épreuve à retrouver place au calendrier en cet été 2020. Le COVID-19 a eu raison de nombreuses compétitions provinciales, mais tous les organisateurs ne se sont pas découragés.

    La reprise sur route pourrait avoir lieu… le 21 juillet à Aubel ! La cité siropière, qui accueillait précédemment des épreuves pour Cadets, Juniors ou Élites au printemps, devrait connaître une répétition générale orchestrée par le VC Ardennes et la section provinciale avant l’ouverture d’Aubel-Thimister-Stavelot, le 7 août. « Sous réserve de l’autorisation de la commune », précise le secrétaire du comité provincial Cédric Willems. Même situation du côté de Nandrin, où on cherche à recaser au calendrier les épreuves pour Cadets et Juniors annulées début avril.

    M.S. dans LA MEUSE VERVIERS du 23 juin 2020

  • Aubel-Thimister-Stavelot, c’est confirmé

    Du 7 au 9 août, ce sera la « première course UCI juniors en Belgique post-confinement »

    Les organisateurs d’Aubel-Thimister-Stavelot, course UCI destinée aux juniors, l’ont annoncé ce vendredi matin : leur épreuve aura bel et bien lieu du 7 au 9 août et constituera la « première course UCI juniors en Belgique post-confinement ».

    La 54e édition d’Aubel-Thimister-Stavelot aura bel et bien lieu du 7 au 9 août. Les organisateurs, à savoir l’ASBL Société Flèche Ardennaise, l’ont annoncé officiellement ce vendredi matin, insistant sur le fait qu’il s’agira de la « première course UCI de la catégorie juniors en Belgique post-confinement ».

    Pour faire cette annonce, les organisateurs se sont appuyés sur deux points essentiels, à savoir « l’officialisation de l’inscription de notre épreuve au calendrier International suite à la décision de l’UCI le 20 mai dernier » et « l’autorisation validée par la Fédération Belge dans la foulée ».

    Et les bonnes nouvelles s’enchaînent. « L’affiche sera à nouveau remarquable : présence confirmée de plusieurs sélections et équipes étrangères de renommée mondiale ainsi que des meilleures formations belges. Il a fallu effectuer un choix drastique parmi la soixantaine de candidatures enregistrées », indique l’ASBL Société Flèche Ardennaise par la voix de Renaud Collette, responsable sportif et communication.

    ITINÉRAIRE REVISITÉ

    Plusieurs innovations seront au programme de cette 54e édition, avec « deux étapes aux itinéraires revisités et des nouveaux classements annexes pour rendre la course encore plus attrayante », annoncent les organisateurs. L’épreuve se déroulera en région verviétoise avec, comme son nom l’indique, une première étape à Aubel. La présentation des équipes et plusieurs passages dans le centre de la localité sont au programme, avant de mettre le cap le 8 août sur Thimister pour deux demi-étapes. D’abord un contre-la-montre par équipe le matin et ensuite une étape en ligne l’après-midi. « Programme inhabituel et non-stop tout au long de la journée ! », signale encore l’ASBL Société Flèche Ardennaise.

    C’est à Stavelot que se déroulera la troisième et dernière journée, avec un gros dénivelé, « unique en Belgique » se plaisent à dire les organisateurs, à savoir 2.300 mètres de dénivelé positif.

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 6 juin 12020