Basket

  • Aubel dans l’inconnu à Vieux Campinaire

    Ces dernières semaines ont été très délicates à Aubel suite au départ de Benjamin Deflandre qui s’est vu signifier sa mise à pied via un SMS du coach avant le match face à Ans il y a deux semaines.Capture d’écran 2019-04-13 à 11.07.00.png

    De l’eau a coulé sous les ponts depuis, car Fontaine, Hubert et Hertay ont décidé d’arrêter les frais en solidarité avec leur coéquipier Benjamin Deflandre. Il reste pourtant deux matchs à jouer cette saison, dont celui de ce samedi à Vieux Campinaire. Au vu des circonstances, cette partie s’annonce extrêmement compliquée quand on sait que l’adversaire des Herbagers est troisième du championnat (début à 20h30). « Il est certain que nous connaissons une situation assez particulière depuis deux semaines », dit Martin Lambot. « On va se rendre à Vieux Campinaire sans les joueurs qui ont arrêté et sans Gerarts, qui est en Égypte. Notre équipe sera complétée par des jeunes joueurs de la P4 et Nicolas Bertho revient. On se rendra là-bas en car et on espère vivre une bonne rencontre même si cela s’annonce difficile. J’espère vraiment que nous parviendrons à repartir sur de bonnes bases la saison prochaine car je n’avais jamais connu une telle situation à Aubel depuis que j’y joue. » -

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 13 avril 2019.

  • Quatre joueurs en moins pour finir

    Drôle d’ambiance à Aubel qui va terminer la saison avec quatre joueurs en moins. Après avoir appris le renvoi de Deflandre, Hubert, Jonathan Hertay et Fontaine ont en effet décidé de rendre leur équipement avec quelques semaines d’avance puisqu’ils allaient quitter le club en fin de championnat.

  • Aubel a viré Benjamin Deflandre par sms

    Le club d’Aubel a décidé de remercier Benjamin Deflandre ce dimanche matin avant le match contre Ans. Le joueur a reçu un sms de son coach quelques heures avant le match en lui signifiant qu’il ne comptait plus sur lui. Assez étrange comme façon de faire d’autant qu’il reste deux matchs à jouer.Capture d’écran 2019-04-02 à 08.24.05.png

    « Le coach a des soucis avec des joueurs depuis plusieurs semaines dont Benjamin », explique Léon Leduc, président du club. « Cela a clairement plombé le match de tout le monde et l’après-midi n’a été agréable pour personne. Nous avons décidé de respecter notre ligne de conduite et de suivre le coach. On tient à remercier Benjamin pour tous les services rendus au club ces dernières saisons. Il nous a notamment aidés à monter. » Même si Benjamin Deflandre quittait de toute façon le club en fin de saison, la manière pose question. Dommage d’en arriver là alors que la saison est presque finie.

    Benjamin Deflandre, lui, préférait ne pas réagir. « Je n’ai aucune rancœur par rapport au club d’Aubel. Mais je ne veux pas m’attarder sur le sujet. » 

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 2 avril 2019

  • Nouvelle grosse défaite pour les Aubelois

    Aubel espérait bien enfin retrouver les joies du succès en recevant Ans dans un nouveau derby liégeois. Les séances d’entraînementCapture d’écran 2019-04-01 à 10.00.18.png avaient été bonnes et tout semblait réuni pour réaliser une performance. D’autant que les transferts de la saison prochaine étaient présentés. Après un début assez serré et fort défensif, Ans allait poser la main sur ce derby. Les Liégeois menaient 18-25 à la pause avant de s’envoler après un 3e quart-temps à sens unique (32-55 à la 30e). Les Herbagers n’allaient jamais se remettre de ce troisième quart catastrophique. Ans déroulait et gagnait très logiquement ce derby liégeois qui se terminait sur le score de 58-91. Une nouvelle grosse défaite pour les Aubelois qui n’y arrivent décidément pas dans ce 2e tour de compétition. 

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 1er avril 2019.

    Lire la suite

  • Aubel : retrouver le goût de la victoire

    Ce dimanche, Aubel affrontera Ans dans un nouveau derby liégeois (début à 15h30). Les Herbagers espèrent bien réaliser le même coup qu’au match aller où ils s’étaient imposés en terre liégeoise. Une victoire ferait du bien à tout le monde au sein de l’équipe Capture d’écran 2019-03-30 à 08.06.55.pngaubeloise qui reste sur une impressionnante série de défaites lors de ce 2e tour.

    Cette semaine a été plutôt bonne aux entraînements car Arnaud Lardinois a à nouveau pu compter sur 10 joueurs lors des diverses séances. « Cela fait du bien de retrouver un peu tout le monde lors des entraînements », relate le coach aubelois. « Jonathan Hertay a pu reprendre les séances collectives alors qu’il était absent depuis deux mois. C’est bien mieux de s’entraîner à 10 qu’à 8. Deux joueurs de P4 complétaient le groupe et je les en remercie mais ce n’est logiquement pas la même chose au niveau du rythme. Malgré notre mauvaise série actuelle, l’ambiance reste bonne au sein du groupe et on espère vraiment remporter ce derby face à Ans. »

    Maintenant, Arnaud Lardinois se méfie de l’équipe liégeoise. « Ans possède plusieurs bons shooteurs comme Beaujean et Dossay qui sont capables de prendre feu à tout moment. Mike Petit prend aussi de la place dans le secteur intérieur. Ce ne sera pas simple. » 

    C.B. dans LA  MEUSE VERVIERS du 30 mars 2019.