Basket

  • Céline et Pierre PESSER

    En deux pages de son édition de ce 5 janvier 2021 "L'Avenir - Le Jour" vous présente Céline et Pierre Pesser, fidèles à leurs clubs aubelois de basket de football depuis 30 ans.

  • Incertitude générale dans les clubs pour la reprise

    Capture d’écran 2020-11-25 à 07.58.34.pngIl y a quelques jours, l’AWBB a donc allongé son délai vis-à-vis des clubs devant se positionner sur la participation d’un hypothétique championnat en place en 2021. Face au peu de réponses et à la masse d’interrogations, la fédération a commencé par clarifier la situation financière (droits d’inscriptions adultes non réclamés mais subsides jeunes non versés) pour que les clubs puissent se positionner. Une première action associée au report de la décision du 30 novembre au 15 décembre afin d’attendre les décisions officielles du CNS. « Car c’est clairement cela qui va orienter notre choix », résume clairement le président Léon Leduc d’Aubel. « Comme plusieurs, nos seules rentrées viennent de la cafétéria et sans la possibilité d’ouvrir cette dernière, notre réponse pourrait être négative. Oui, tout le monde a envie de reprendre. Maintenant, si participer à un vrai championnat entraîne des coûts (arbitrage, coach, joueurs), il nous faut des rentrées. Je sais que mes joueurs adultes ne se retrouveront pas dans des matches amicaux et nous nous inscrirons à un vrai championnat si on a l’assurance de bénéficier de la cafétéria. »

    D'un article de DIDIER DELMAL à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 25 novembre 2020.

  • Basket - Aubel va perdre plusieurs milliers d’euros

    Au niveau du basket régional, comme dans d’autres disciplines, l’interruption des championnats est évidemment une nouvelle difficile car les clubs vont une nouvelle fois devoir s’adapter à cette pandémie du coronavirus. Si les clubs comprennent que la santé de tous est primordiale, il ne faut pas non plus oublier leur propre santé financière. En effet, les clubs ont déjà connu des difficultés quand le championnat a été arrêté en mars dernier. Et c’est de nouveau reparti pour un tour suite à la recrudescence importante des cas de Covid-19 dans notre pays.

    AUBEL : PEU DE COTISATIONS PAYÉES

    À Aubel, la situation n’est pas plus rose qu’ailleurs. Le club herbager a comme rentrées principales les entrées des matchs et les recettes bar. Avec le Covid, ce sera compliqué à gérer. Selon le président Léon Leduc, les pertes financières s’élèveront à plusieurs milliers d’euros.

    « On va devoir continuer à payer nos coachs d’équipes de jeunes et aussi ceux des équipes seniors qui comptent donner des entraînements spécifiques », dit Léon Leduc. « Et il y a aussi les factures à payer… Au niveau des équipes seniors, nous avons eu très peu de cotisations qui ont été payées à l’heure actuelle. Beaucoup craignaient un arrêt du championnat. On va certainement devoir puiser dans nos fonds pour garder le cap. Mais il est clair que d’autres clubs risquent de mettre la clé sous le paillasson. Si je comprends totalement l’arrêt du championnat, la période n’est pas simple. Et on risque par exemple de perdre encore un an avec notre équipe première s’il n’y a pas de montée et de descente à la fin de la saison. »

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 octobre 2020

  • Aubel avait déjà reporté tous les matchs de ses seniors

    Suite à la multiplication des cas de covid-19 dans plusieurs équipes du club et avant la décision de l’AWBB plus tard dans la journée de stopper les compétitions régionales et provinciales, les dirigeants d’Aubel avaient pris la Capture d’écran 2020-10-12 à 10.31.15.pngresponsabilité de reporter les matchs de toutes les équipes seniors prévus ce week-end. Un nouveau coup dur après avoir appris, vendredi soir, que les buvettes des infrastructures sportives devaient aussi fermer leurs portes.

    Suite à la multiplication de cas de coronavirus dans les diverses équipes, les dirigeants avaient de toute façon pris la décision de reporter toutes les rencontres des équipes seniors ce week-end. Un choix fort et contraint. « Il ne se passe pas un jour sans que je reçoive un SMS pour me dire qu’il y a des malades ou des cas covid dans telle ou telle équipe », souligne Léon Leduc, le président du BC Aubel.

    « Dans la situation actuelle, il n’est pas question de prendre le moindre risque. Et puis avec la fermeture des buvettes, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. On va devoir continuer à payer les arbitres, les frais administratifs, etc. Et le tout sans la moindre rentrée. Sincèrement, je pense que la meilleure solution serait de reporter le championnat en janvier. Car avec les diverses remises, cela faussera inévitablement le championnat. Il n’est pas possible de continuer à jouer basket dans ces conditions. » Pour l’équipe première du club aubelois, qui évolue en R2, c’était déjà la deuxième remise en autant de matchs de championnat cette saison.

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 12 octobre 2020

  • Une semaine de préparation chaotique pour Aubel

    Après la remise de leur premier match de championnat à Gembloux la semaine dernière, Aubel a connu une semaine pour le moins chaotique.

    Un joueur de l’équipe a été testé positif le week-end dernier et tous les autres sont allés se faire tester tout comme le staff. Seulement six joueurs, ceux qui avaient leur résultat négatif, ont pu s’entraîner le jeudi. Le coach n’était pas présent car il n’avait pas encore son résultat.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 10 octobre 2020