Aubel

  • 53ème saison des CONCERTS DU PRINTEMPS A L’ABBAYE DU VAL-DIEU 2019

    24 MAI 2019            Quatuor à cordes SCHUMANN(D)

                                                   Mendelssohn(n° 1, op.12)

                                                   Janacek (Lettres intimes)

                                                   Tchaïkovski(n° 3, op.30)

     

    Constitué de trois frères Erik, Ken et Mark Schumann, et de la violoniste estonienne Liisa Randalu, le Quatuor à cordes Schumannfut créé à Cologne en 2007. Il a, depuis lors, remporté de nombreux prix lors des plus grands concours internationaux et, en particulier, le 1erPrix au prestigieux Concours international de Bordeaux.

    Il a enregistré plusieurs disques pour la firme Berlin Classics, qui ont tous reçu un accueil chaleureux de la part de la critique spécialisée.

    Les Concerts du printemps sont heureux d’inscrire à leur affiche un ensemble encore peu connu du grand public belge mais déjà reconnu dans le monde entier comme l’un des meilleurs de sa génération.

    Le programme proposé regroupe diverses pièces maîtresses du répertoire, dont le magnifique 3èmequatuor de Tchaïkovski, trop peu joué.

    Aubel mai juin 2019 Affiche CC.jpg

    Lire la suite

  • Enfin un fromage de Val-Dieu produit à l’abbaye

    Il existe un certain nombre de fromages qui portent le nom de Val-Dieu, mais, jusqu’à présent, aucun d’entre-eux n’était fabriqué au Capture d’écran 2019-04-26 à 08.29.33.pngsein de l’abbaye. Les choses vont changer. Excellence est un tout nouveau produit laitier à pâte dure produit à Aubel dans les caves de l’abbaye. On pourra le goûter en avant-première ce week-end.

    Ces 27, 28 et 29 avril, les amateurs de fromage pourront tester un tout nouveau produit : Excellence. Ce fromage est fabriqué dans les caves de l’abbaye. Un fait unique, les autres fromages portant le nom de Val-Dieu étant produit par les fromageries de Herve. « Ça faisait un petit temps que l’idée était dans l’air », relate le fabriquant. « On cherchait des caves pour pouvoir faire vieillir notre fromage, et celles de l’abbaye étaient libres. »

    UN FROMAGE VIEUX DE SIX MOIS

    « Notre spécificité principale, c’est que nous affinons le fromage durant au moins six mois. La plupart des autres fromages ne le sont que durant quatre ou cinq semaines. » Dans la fabrication d’un fromage, l’affinage est crucial. Durant toute cette période on le frotte à l’eau salée afin de renforcer son goût. C’est aussi durant cette période que les liquides s’évaporent et que le gras se forme. Excellence s’annonce donc plus corsé que ses concurrents.

    Le grand public pourra le découvrir ce week-end de 10 à 18h lors de l’exposition de peinture de Dany Salme à l’intérieur de l’Abbaye. Des peintures de vaches ultra-réalistes seront affichées. Les connaisseurs pourront même visiter la cave d’affinage, là où s’opère la magie.

    D'un article d'ADRIEN RENKIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 avril 2019.

  • De la P3 à la Nationale 3 en 3 ans !

    Créé il y a 23 ans, le club de mini-foot de Saint Jean-Sart Aubel connaît sa troisième montée en l’espace de trois saisons ! Le club aubelois, où l’on retrouve de nombreux visages connus des terrains régionaux de foot sur herbe, passe ainsi de la P3 à la Nationale 3 en un laps de temps très court. Pas de quoi faire peur à Benoît Jacquet, membre fondateur de l’équipe et toujours au poste en tant que secrétaire.

    Thomas Beckers, Laurent Beckers, Antoine Baltus, Gilles Cézar, Laurent Dejalle, Jordan Desmit, Logan Dubois, Johan Flagothier, Vivien Forthomme, Rémi Franck, Julien Galère, William Mauclet, Olivier Meyers, Simon Pelsser, Martin Querinjean, Charles Weber et Corentin Willem : tels sont les 17 joueurs qui ont mené le MF Saint Jean-Sart au titre de champion cette saison en P1 de football en salle.

    « Les trois quarts des joueurs jouent à Aubel sur prairie en P1 ou en P3 », confie Benoît Jacquet, membre fondateur du MF Saint Jean-Sart (SJS) Aubel il y a 23 ans et toujours au poste en tant que secrétaire du club. Les noms cités sont en effet familiers des amateurs de football sur prairie qui suivent Aubel. À ceux-là s’ajoutent des joueurs comme Charles Weber (Richelle), Jordan Desmit (Ster-Francorchamps) ou Gilles Cézar (ex-Eupen et La Calamine).

    3e MONTÉE EN 3 ANS

    C’est en tout cas la troisième montée en trois ans pour le club aubelois, devenu champion sans jouer en milieu de semaine. Le club aurait pu être champion vendredi dernier sur le parquet, mais sa rencontre a été arrêtée après 5 minutes en raison de la sérieuse blessure de Johan Flagothier. « On devait donc gagner ce vendredi-ci à Di Falco Dison, mais ce club est finalement forfait général. On a su cela via un mail de la fédération mardi. » Du coup, le titre est dans la poche. « C’est un peu con d’être champion comme cela », reprend notre interlocuteur. « Mais il ne nous manquait qu’une victoire et je crois qu’on l’aurait de toute façon été. Du coup, on fera la fête chez nous ce vendredi soir, d’autant que l’équipe réserve joue à domicile. »

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 avril 2019.

  • Le Val-Dieu Trail au profit du Télévie le 1 er mai

    Suite à l’accueil chaleureux réservé à ses deux premières éditions (800 participants en 2018), le Val-Dieu Trail revient le mercredi 1 er mai 2019 avec quelques nouveautés : plus de produits de terroir à déguster pendant la course (bière de ValDieu, nouveau fromage d’abbaye du Val-Dieu), nouveaux tracés champêtres et boisés mais toujours la même volonté : du sport pour la bonne cause ! La totalité des bénéfices est en effet reversée au Télévie et au Comité Loisirs de la maison de repos de la Kan (Aubel).

    3 possibilités : Trail du Val-Dieu (20km), Jogging du Val-Dieu (9km), Kiditrail pour les -12 ans (2km). Les tracés de 20km et 9km sont accessibles aux marcheurs. Les inscriptions en ligne sont ouvertes.

  • Un projet de salle inquiète les riverains

    Voilà un projet qui suscite l’inquiétude d’un ensemble de riverains habitant la vallée de la Berwinne. La SPRL Rives 903 a introduit une demande de permis unique afin de transformer un ancien moulin-ferme en gîte, salles de réception et conciergerie situé sur la route de Val-Dieu côté Herve et à quelques encablures de la commune d’Aubel.

    Capture d’écran 2019-04-16 à 08.17.41.pngLa demande a été introduite auprès de la commune de Herve le 18 mars dernier. L’enquête publique s’est ouverte le 25 mars et se clôturera le 24 avril prochain. Et autant dire que ce projet de nouvelle salle ne fait pas du tout l’unanimité auprès d’un ensemble de riverains qui ont décidé de s’y opposer. Ils se sont regroupés car ils souhaitent préserver le respect et la protection de la vallée de la Berwinne. Ils ont reçu le soutien de 200 riverains de Herve et Aubel qui ont signé une lettre d’opposition au projet. Selon eux, le projet de la SPRL Rives 903 comporte de nombreuses nuisances qui mettront à mal leur tranquillité et la vallée de la Bervinne. « Ce projet est situé dans une zone agricole d’intérêt paysager », explique un des riverains contre le projet. « Les prairies concernées sont aussi bordées par la Berwinne et une partie du domaine où s’implanterait ledit projet est située en zone inondable. Ce projet prévoit des bâtiments totalement neufs de grandes capacités et qui dénatureront totalement l’environnement préservé de notre belle vallée. Il est inadéquat avec celle-ci et menace les écosystèmes environnants et une flore très riche. De nombreuses espèces seraient profondément menacées si ce projet venait à se réaliser. »

    UN BRUIT TROP IMPORTANT Les riverains soulignent également un gros problème au niveau de l’amplification du bruit. Le lieu fait office de caisse de résonance et va amplifier le bruit produit à l’intérieur et aux alentours des bâtiments. Les mesures de réduction du bruit prévues dans une étude jointe au dossier sont très sommaires ou inexistantes, selon ces riverains.

    Ce sont les riverains aubelois qui risquent d’être le plus impactés car le bâtiment sera orienté vers cette commune alors qu’il est situé sur celle de Herve… « Les promoteurs veulent créer une salle des fêtes où plus de 440 personnes pourront se réunir », détaille un riverain. Le projet prévoit un parking de seulement 100 places. Autant dire que cela va engendrer un impact sur la sécurité des usagers de la route de Val-Dieu avec un trafic plus important. C’est un problème car la route de Val-Dieu est très dangereuse et dépourvue de marquage routier entre Val-Dieu et Froidthier. Par rapport au bruit, des demandes ont été réalisées pour obtenir une autorisation de nuisances sonores jusqu’à 2 heures du matin en semaine et jusqu’à 4 heures du matin le week-end et ce tous les jours de l’année sans exception ! Il est évident que ces demandes sont démesurées et complètement en inadéquation avec la quiétude des lieux. »

    LES PROMOTEURS PRUDENTS

    Au niveau de la SPRL Rives 903 (gérées par Anne-Françoise et Isabelle Hick), on préfère attendre la fin de l’enquête publique afin de prendre officiellement connaissance des remarques émises.

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 16 avril 2019