Produits d'Aubel - Page 3

  • Sur 4 hectares, Ben Stassen plante 16.250 pieds de vigne et compte vendre ses crus dès 2024

    Retour à ses racines, pour Ben Stassen ! Le réalisateur aubelois, auteur des films belges les plus vus de par le monde (Royal Corgi, Le voyage extraordinaire de Samy…) avec sa société de films d’animation nWave, s’investit dans le terroir aubelois. Avec son neveu, Charles Piron, celui qui était le fils d’un des patrons de la cidrerie portant son nom, se lance à son tour dans la production de breuvages alcoolisés, en plantant 4 hectares de vigne sur les hauteurs du village, près du Château Magis. Son nom : le vignoble du Bois de Loë. En fait, le domaine s’étendra sur 6,7 hectares, englobant aussi un espace pour le chai et un bois. Un endroit bien exposé, avec une pente de 10 à 15 degrés, où les deux Aubelois d’origine, entourés de quatre pros du secteur viticole, sont en train de planter 16.250 pieds de vigne sur l’équivalent de quelque 6 terrains de foot. Cette plantation est la concrétisation d’un rêve. Tout commence lors d’un repas de famille, voici dix mois, lors duquel Charles Piron, qui travaille dans la presse spécialisée dans le vin et pour une société qui organise de grands concours viticoles, signale à son oncle qu’une parcelle bien exposée et au sous-sol prometteur est à vendre, du côté du Château Magis. L’idée mûrit, comme le bon vin, se décante et bientôt, le duo se lance dans l’aventure, pétillante à souhait. Sur le terrain, cela se traduit ces dernières heures par la plantation des pieds. Ils sont mis en terre par des vignerons français, après que Ben Stassen et Charles Piron les ont pralinés dans du purin. Ensuite, il s’agit d’arroser chaque plant avec deux litres d’eau par pièce. Un sacré travail. Leur cheval de bataille : des cépages traditionnels. Les Aubelois n’ont pas opté pour des variétés hybrides, clonées pour mieux résister aux climats plus froids, comme chez Vin du Pays de Herve ou Vin de Liège. Non, ici, ils ont choisi du sauvignon blanc, du chardonnay destiné à produire des vins tranquilles ou des pétillants, du pinot meunier, du pinot noir et de l’auxerrois, qui donnera un peu de sucre. Une option traditionnelle qu’ont déjà choisie d’autres producteurs belges, comme le fameux Ruffus ou Chant d’Éole, mais aussi Benoît Heggen.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 6 mai 2020.

  • La brasserie du Val-Dieu primée pour sa liqueur

    La brasserie du Val-Dieu est connue pour ses bières mais bien moins pour sa liqueur. Et pourtant, elle vient de recevoir une médaille d’argent aux « World Liqueur Awards 2020 ». Cette liqueur est un distillat de la Grand Cru mélangé avec 18 épices différents. Elle offre un goût aux notes orangées tout en gardant l’amertume de la bière.

    Avec un message spécial pour les régionaux de la part de la Brasserie sur Facebook:

    Pour fêter ça, nous vous proposons de la (re)découvrir au prix occasionnel de 20€ ! 

    Livraison gratuite (et sécurisée !) à domicile dans un rayon de 25 kms autour de l’Abbaye du Val-Dieu.

    Commande en MP sur notre page Brasserie de l'Abbaye du Val Dieu ou par mail à sabine@val-dieu.com jusqu’au mercredi 06 mai inclus. 

    Livraison : vendredi 8 mai
    Prenez soin de vous et à bientôt

  • Le Moulin Hick a 10 fois plus de demandes que de disponible

    Explosion de la demande pour la farine destinée aux ménages, au Moulin Hick, au Val-Dieu. C’est bien simple : si Capture d’écran 2020-04-23 à 08.24.09.pngl’entreprise était en mesure de satisfaire aux demandes pressantes des clients, elle pourrait vendre dix fois plus de sachets de farine en petits conditionnements de 1 à 5 kilos, explique Philippe van Laethem. Ce qui a amené la PME aubeloise à recourir à 3, 4 ou 5 intérimaires, selon leurs disponibilités, pour ensacher de la farine servant à préparer du pain, de la pâtisserie et autres douceurs bienvenues pour remonter le moral du citoyen à domicile en ces temps de confinement. Ceci alors qu’en temps normal l’effectif se borne aux 10 équivalents temps plein qui, de leur côté, continuent à turbiner plus que jamais pour assurer le reste de la production.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 23 avril 2020.

  • 15 mois de prison pour le Liégeois qui avait fait certifier le sirop de Liège "halal"

    Capture d’écran 2020-03-05 à 16.30.02.pngEn août 2015, on apprenait qu’un imam était venu à la siroperie Meurens à Aubel pour certifier le sirop de Liège « halal ». Rien de plus normal sur un plan économique puisque ce certificat est obligatoire pour vendre dans les pays musulmans. Par contre, la symbolique du produit du terroir liégeois certifié par un label musulman en avait choqué plus d’un.

    D'un article de LUC GOCHEL dans LA MEUSE du 5 mars 2020

  • La société aubeloise SûTi a gagné un prix lors d’un concours européen en Italie

    Magnifique nouvelle pour l’entreprise aubeloise de fabrication de poêles à pellets SûTi. Figurant parmi les 12 finalistes d’un concours européen organisé en Italie ce week-end à Vérone, elle a été récompensée en recevant l’European Start-up Award pour le design et la technologie de ses poêles à pellets.

    Lancée il y a 4 ans, l’entreprise aubeloise de fabrication de poêles à pellets SûTi a participé à un concours européen « Give my fire – Progetto Fuoco European Startup Award ». Celui-ci était organisé par un salon à Vérone en Italie du 19 au 22 février.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 25 février 2020