Mobilité - Page 2

  • L'administration communale d'Aubel fait le point sur les travaux en cours

    Vous trouverez ci-dessous les estimations sur les dates des différents travaux en cours, dans notre commune. Ces dates sont planifiées hors intempéries et pourraient donc évoluer.

    • Travaux sur la N 648 (du rond-point "des vaches" au rond-point de La Minerie)

      Le revêtement est posé. Le marquage routier aurait dû avoir lieu ce vendredi mais n’a pu avoir lieu. La route sera réouverte aujourd’hui pour le week-end et le marquage est prévu lundi.

    • Travaux à Saint-Jean-Sart 
      Rue des Platanes et rue de la Marnière, le comblement des mauvaises poches et la stabilisation de la place de l’Eglise seront terminés pour la fin de la semaine prochaine, il restera le raclage et la pose des 2 couches d’asphalte qui ne sont pas fermement programmés actuellement.
       
    • Travaux route de Val-Dieu (N 649)
      Deux sous-couches ont été posées en début de semaine. Les accotements sont en bonne voie, il reste la pose de la couche de finition prévue les 20, 21 et 22 mai. Et les parachèvements finaux : couche finale liaison douce et marquage routier pour une fin probable pour la mi-juin.
       
    • Travaux rue des Bocages
      La pose de la couche d’asphalte est en cours ce vendredi. Il restera les rétrécisseurs à installer et le chantier sera terminé.
       
    • RAVeL - Ligne 38
      Le tronçon actuel prendra finalement fin à la jonction de la Coul et devrait être terminé fin de semaine prochaine, le dernier tronçon (La Coul – Plombières) est en mesurage avant mise en adjudication, il reste donc prévu pour 2020.
     

     

  • 11 véhicules écolos subsidiés

    La ministre wallonne des Pouvoirs publics Valérie De Bue fait un joli cadeau à certaines communes de la région. Elle leur attribue de nombreux subsides afin qu’elles soient plus vertes. Une partie de l’achat de véhicules fonctionnant à l’électricité et au gaz sera financé par la région. Chez nous six communes de l’arrondissement profiteront de cette offre. Il s’agit de Verviers, Stoumont, Aubel, Trois-Ponts, Olne et Herve.

    Capture d’écran 2019-05-09 à 07.56.49.pngDu côté d’Aubel, on s’est tourné vers l’achat d’un camion fourgonnette 100 % électrique afin de réaliser divers travaux de voirie et de venir en aide au CPAS. L’échevin qui avait demandé la subvention Benoit Dorthu se dit ravi de la recevoir. « Sans elle, ça aurait vraiment été très difficile de se payer un nouveau véhicule. L’ancien était vieux de plus de 10 ans, il fallait qu’on le change. » Benoit Dorthu se dit convaincu par les bienfaits de l’électricité par rapport aux énergies fossiles. Lui-même roule en véhicule électrique. « C’est une façon de lutter contre le réchauffement climatique. À Aubel, nous avons une volonté très claire de rendre notre flotte de véhicules plus verte. ». Pour l’échevin des finances même l’autonomie de 100km n’est pas un problème. « Nous avons une petite commune, c’est bien assez. On le chargera le soir. C’est comme un GSM qu’on doit brancher quand on rentre chez soi. » 14.694 € seront attribués à la commune d’Aubel alors qu’elle aurait dû payer 40.000 € sans l’intervention de la ministre. Idem à Olne où le même véhicule a été commandé. À TroisPonts un véhicule électrique inférieur à 3,5 tonnes a été demandé ainsi qu’une borne à destination de la population. Herve se dotera d’un véhicule CNG et d’un véhicule Euro6 diesel. Stoumont aura, elle aussi, un nouveau véhicule électrique. 

    A.R.

  • Travaux sur la N 648

    A partir de ce lundi 6 mai, le Service Public de Wallonie procédera à la réfection du revêtement de la N648 (Route de Battice/Route d'Aubel) entre les ronds-points des vaches (Battice) et de La Minerie.
     
    Si la météo est clémente, le chantier et ses déviations ne devraient pas durer plus d'une semaine.

  • L'administration communale d'Aubel communique

    Vous trouverez ci-dessous les différentes estimations sur les dates des différents travaux en cours, dans notre commune.
    Ces dates sont planifiées hors intempéries et pourraient donc évoluer. A suivre…
     
    1. Travaux à Saint-Jean-Sart
     
    A partir de ce lundi 29 avril, l’accès aux rues suivantes sera uniquement possible via le bas du village, en venant de la route de Val-Dieu :
     
    - Lammerschot ;
    - Rue de la Fontaine ;
    - Rue de l’Abbaye ;
    - Place du Tilleul ;
    - Rue des Platanes (école de Saint-Jean-Sart).
     
    Pour le haut du village, l’accès restera possible en venant de la nationale 608 et ce jusqu’à la place de la jeunesse.
     
    2. Travaux route de Val-Dieu : 
     
    - 2 et 3 mai : pose de la couche d’asphalte de base entre Saint-Jean-Sart et Val-Dieu.
    - Semaine du 6 au 10 mai : préparation des abords.
    - Semaine du 13 au 17 mai : pose des deux couches intermédiaires entre Saint-Jean-Sart et Val-Dieu.
    - Semaine du 20 au 24 mai : pose de la couche d’usure de la Schaens à Val Dieu.
    - Du 27 mai au 14 juin : finalisation des abords (liaison verte) et marquage routier.
     
    3. Travaux rue des Bocages :
     
    Les travaux d’asphaltage de la rue des Bocages sont quant à eux prévus les 6 et 7 mai.

  • Les pierres de séparation sont sur la ligne 38 à titre temporaire

    Capture d’écran 2019-04-16 à 08.11.44.pngEn fin de semaine dernière, d’énormes pierres ont été placées sur la ligne 38, un peu après le fort de Battice en direction de Thimister. On vient d’y aménager le chemin, en créant deux bandes de circulation : l’une en asphalte, l’autre en cendrée. C’est le résultat d’un compromis entre les différents utilisateurs de la voie lente. Mais ces pierres, posées sur la bande en cendrée, réduisent de façon importante sa largeur et pourraient représenter un danger pour les utilisateurs. Cet aménagement fait donc polémique. Pourquoi ces pierres ? « Parce qu’il y a des riverains agriculteurs qui accédaient parfois à partir du fort à leurs parcelles agricoles voisines, explique François Leruth, du Service Public de Wallonie (SPW) qui gère les Ravel. L’objectif est de protéger la piste en asphalte, pour que ces machines agricoles ne l’empruntent pas et ne la défoncent pas. »

    Les occupants de deux habitations voisines de la ligne 38 avaient aussi pris l’habitude de l’emprunter pour arriver chez eux. L’un d’eux a déjà rétabli son accès privé par la route du fort, l’autre devrait le faire prochainement. En attendant, ces pierres ont aussi été placées pour protéger les utilisateurs doux. Elles seront vraisemblablement posées jusqu’au fort de Battice.

    « Mais c’est bien une situation provisoire. Au départ on avait pensé à une haie ou une clôture, mais le coût était tellement important qu’on a opté pour ces pierres qui viennent de la carrière de la Région wallonne », poursuit François Leruth. On enlèvera donc ces pierres dès que les problèmes d’accès auront été réglés.

    Apparemment, cette solution de pierres séparant deux bandes de circulation sur un Ravel a déjà été utilisée, de manière provisoire aussi, du côté de Vielsalm. -

    B.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 16 avril 2019.