Jeunesse - Page 5

  • "Neknomination", un jeu d'alcool qui n'est pas sans danger...

    Nek.jpg

    Le Neknomination est le nouveau jeu à boire qui se répand comme une traînée de poudre sur le web, notamment via les réseaux sociaux.

    Mais quels en sont les dangers ?
    Le Neknomination est une nouvelle variante du Binge Drinking qui consiste à filmer sa biture express dans une situation loufoque, par exemple devant un monument célèbre, ou la tête en bas tenu par deux copains... mais également avant de sauter d'un pont dans une rivière, en dévalant une pente sur un skate, en faisant du surf, en conduisant une moto etc etc...ensuite lorsque vous avez réalisé ce "challenge" vous nommez trois autres personnes qui doivent à leur tour réaliser leur défi...
    Pour ne pas faire tomber à l'eau l'exploit alcoolique, la vidéo doit ensuite être postée sur un réseau social.

    Si certaines mises en scènes sont plutôt soft, d'autres sont pour le moins inquiétantes et complètement stupides. En Irlande, les décès récents de deux jeunes ont été imputés à la pratique de "neknomination".

    Sans surprise, ce jeu touche une population jeune, donc plus fragile. Il s'agit clairement d'une recherche de sensations fortes, à laquelle, vous ajoutez également une recherche de reconnaissance du groupe, de succès sur le réseau social "moi, je l'ai fait",...

    Cette forme de Binge Drinking donne au jeune l'impression d'être surpuissant, de surpasser sa peur du danger via le groupe, qui stimule et donne confiance en soi.

    C'est la compétition de l'excès. Compétition qui via la culture web est partagée et attire un public (non averti) toujours plus jeune.

    Qui est responsable ? Plusieurs facteurs rentrent en compte. 
    Tout d'abord le marketing de l'alcool chez les jeunes.
    Les jeunes filles, par exemple, sont devenues la cible d'un marketing adapté, qui est à la fois tendance et agressif.
    L'autre facteur est sociétal, il faut le dire, on a une tolérance culturelle vis-à-vis de l'alcool, notamment au sein de la famille.
    Le rôle des parents, dans les habitudes de consommation, est là essentiel!

    Si votre (vos) adolescent(s) vous inquiète(nt) en adoptant ou en louant ces comportements à risque, si vous craignez l’installation insidieuse d'une dépendance, n'hésitez pas à contacter le service OPENADO de la Province de Liège au 04/237.93.18 http://www.provincedeliege.be/openado
    ou l'assistante sociale de la Zone de Police Pays de Herve au 087/343.620 qui vous orientera vers les services adaptés à la problématique rencontrée.

  • Attention aux dangers du sexting

     

    PAYS DE HERVE – POLICE 

    La zone de police du Pays de Herve met en garde les internautes contre le phénomène du « sexting ».

    sexting.jpg

    Voilà ce qu’elle explique : « Il s’agit d’un nouveau phénomène de mode chez les jeunes qui consiste à envoyer des photos ou des vidéos dans des positions dénudées ou suggestives via les téléphones portables ou les réseaux sociaux. Ils sont alors capables de se déshabiller sur commande devant une webcam ou d’envoyer des photos dénudées par SMS ou par Facebook à leurs amis, partenaire, amis virtuels... Mais les jeunes ne mesurent pas les conséquences du pouvoir des images. Car une fois l’image ou la vidéo envoyée l’auteur en perd immédiatement le contrôle. »

    En effet, les conséquences de ce genre d’images peuvent être catastrophiques pour la victime : harcèlement, chantage, voire même suicide.

    Ces cas de sexting, où les photos sont publiées sur internet, se multiplient ces derniers temps.

    DES CAS À HERVE ET MONS

    Nous l’annoncions ce week-end. À Mons, par exemple, une jeune fille de quatrième secondaire avait fait une photo d’elle en sous-vêtements. Cette photo, qui était destinée à son ami, s’est retrouvée entre les mains d’un autre garçon et a fait le tour des réseaux sociaux. D’après un élève de la même école, la photo aurait été publiée suite à une dispute entre amis la semaine dernière. Plus près de chez nous, c’est à Herve, justement, qu’une photo truquée a circulé sur internet. Au mois de décembre dernier, une jeune élève de première année du Collège de la Providence a été victime d’un photomontage, où sa tête avait été «collée» sur un corps complètement dévêtu. Le directeur de l’école avait alors promis des sanctions sévères à celui qui était à l’origine de ce montage.

    Les conséquences peuvent être dramatiques : harcèlement, chantage, honte, suicide,…
    Car ces photos ou vidéos peuvent, suite à une dispute ou à une rupture, être diffusée aux yeux de tous et entraîner le début de nombreuses difficultés.

    Comment protéger nos enfants ? 

    -leur expliquer les dangers d’internet 
    -demander à l’opérateur un contrôle parental afin de bloquer l’accès à certains sites.
    -mais surtout discuter avec son enfant de l’importance du sens de l’intimité et de la pudeur. Toute relation commence par le respect de son propre corps, il ne doit pas devenir une monnaie d’échange ou un outil.
    - prendre contact avec votre médecin traitant, des professionnels des problématiques liées à l’adolescence (OPEN ADO, Rue Beckman n° 26, 4000 Liège. 04/237.93.18).

    Pour tout renseignement ou pour tout conseil, n’hésitez pas à contacter le service d’assistance policière aux victimes de votre zone de police au 087/343.620.

    (SIEGLINDE MARX dans "La Meuse Verviers" du 14 janvier 2014 et la page Facebook de la Zone de Police du Pays de Herve.)

  • Cours de pratique d’orchestre pour ados et adultes

    L'Orchestre des Jeunes de l’Harmonie « les Echos de la Berwinne » d’Aubel annonce la reprise des répétitions pour ados et adultes de L’Art-Minie.

    Inscriptions et rendez-vous à Aubel le samedi le 07 septembre de 17 h15 à 18h30 de même que tous les samedis de septembre.

    Instrumentistes à vents et percussions comptant au moins une année de pratique.

    Centre récréatif, Rue de Battice 57 à AUBEL.

    INFO : 0492- 73.73.70 /harmonieaubel@skynet.be - PAF: 0 € / PERS 

  • Baptême de l’air pour un jeune Aubelois

    SPA LA SAUVENIÈRE - ÉVÉNEMENT 

    Louis.jpg

    Louis, un jeune Aubelois de 16 ans, sautera en parachute lors de la semaine « Cita des ailes » à l’aérodrome de Spa La Sauvenière du 8 au 12 juillet. Atteint de diabète, il a fait son baptême de l’air en montgolfière lors du lancement promotionnel de l’opéra- tion.

    CITA DES AILES

    Une fine pluie s'abat sur l'aérodrome de Spa-Malchamps. Pas de quoi empêcher la montgolfière de se gonfler. En moins de deux, l'embarcation est prête à accueillir ses passagers. Trois adolescents encadrés par l'asbl « Cita des ailes » prennent leur envol. Louis Prince, 16 ans, est du voyage. Cet Aubelois, diabétique, est traité à la Citadelle de Liège. L’association « Cita des ailes » lui a donc offert la possibilité de sauter en parachute lors de son action de juillet.

    « Quand ils m’ont proposé, j’étais plus que partant. Sauter en parachute, c’est quand même exceptionnel, ça n’arrive pas tous les jours », lance Louis. Un enthousiasme d’autant plus grand qu’il est un amateur de sensations fortes. « J’ai déjà fait de la chute libre en parapente en France. J’en garde un souvenir extraordinaire », dit-il. Ce passionné de VTT sur terrains accidentés adore tout autant les attractions corsées. Il a ainsi dévalé une des plus grandes montagnes russes d’Europe.

     

    Lire la suite

  • Fête à l'école de Saint-Jean-Sart

    image.jpg


    Le comité de parents et l'école de Saint-Jean-Sart annoncent leur grande animation annuelle:
    FETE DE L’ECOLE DE SAINT JEAN SART – Edition 2013
    Dimanche 23 juin de 11h à 17h30
    Lieu : Ecole commune Saint-Jean-Sart
    Ecole Portes ouvertes
    Bar permanent
    Barbecue: assiette gourmande, pain saucisse et buffet de pâtisseries artisanales
    Animations pour les enfants