Jeunesse - Page 4

  • Un adolescent victime d’un chantage sexuel

    AUBEL - PIÉGÉ SUR FACEBOOK 

    De nombreux adolescents se font quotidiennement prendre au piège sur les réseaux sociaux. Capture d’écran 2014-10-29 à 09.37.27.pngAndrei Shagabudinov en fait partie. «J’ai accepté une demande d’ami de la part d’une jolie fille de mon âge», explique le jeune Aubelois de 17 ans. « Après quelques discussions, nous avons rejoint une conversation dans laquelle j’apparaissais à l’écran. Elle m’a rapidement demandé de lui montrer mon sexe. J’ai fait semblant de descendre la webcam et elle s’est empressée de créer un faux montage qu’elle a propagé sur Facebook. »

    Ce montage, rapidement signalé, n’est pas apparu longtemps sur la toile. « Avant de signaler la photo, la jeune fille, domiciliée en Afrique, m’a demandé de lui envoyer 1.500 euros. Je ne l’ai pas fait. Mais le montage a néanmoins été supprimé grâce à nos signalements. Il faut faire attention à cette jeune fille, qui a déjà changé de compte. »

    Un article de JULIEN FANIEL dans LA MEUSE VERVIERS du 29 octobre 2014 

     

  • Dernière GROSSE soirée de la fête à SJS !

    SJS.gifSAMEDI 30 AOÛT !

    LA BANDE À LOLO sera là pour le bal de la fête !

    Soirée interjeunesses, un fût pour la jeunesse la plus nombreuse et des tickets pour celles qui sont plus de 10!

  • JOBS pour étudiants: arracher la balsamine

    RÉGION VERVIÉTOISE – JOBS

    Des étudiants pour arracher la balsamine, une plante invasive 

    Animer des enfants, encaisser des clients,Balsamine_Capture-d’écran-2014-05-26-à-09.32.13.jpg

    emballer des fromages : autant de jobs d’étudiants banals à côté de ce que propose l’ASBL « Contrat de rivière Meuse aval et affluents ».
    Celle-ci vient de lancer un appel via les communes pour l’engage
    ment d’étudiants durant l’été. Ces derniers auront la tâche originale d’arracher la balsamine de l’Himalaya : une des trois grandes plantes invasives qui nuit à la bio- diversité locale.

    Malgré l’absence de subsides cette année, l’ASBL « Contrat de rivière Meuse aval et affluents » va engager des étudiants de mi-juin à mi-août pour arracher des plantes invasives.
    «
    L’an dernier, nous avons commencé et on a pu nettoyer 64 km de cours d’eau, multiplié par deux puisqu’il y a deux berges, c’est déjà pas mal », juge Edmée Lambert, coordinatrice principale de l’ASBL. Chez nous, la Gueule (Plombières, Welkenraedt, Raeren, Lont
    zen, La Calamine) et la Berwinne (Aubel, Herve, Thimister-Clermont) sont les deux cours d’eau concernés par l’action.

    Pour rappel, les plantes invasives ce sont la renouée du Japon (sorte de bambou que l’on trouve à foison le long de la ligne 38), la berce du Caucase (dont la plus grande colonie de Wallonie se trouve à l’ancienne sablière de La Calamine) et la balsamine de l’Himalaya (avec ses fleurs roses) . C’est cette dernière que traqueront les étudiants cet été.

    Contrairement à la berce du Caucase dont la sève provoque de sévères brûlures, la balsamine ne présente aucun danger pour l’homme. Pour les étudiants, il s’agira donc simplement d’arracher les plantes qui seront ensuite brûlées. « En trois ans, on peut déjà en être maître à certaines endroits, explique Edmée Lambert. C’est pour ça que c’est important de poursuivre notre action. » 

  • 4 Aubelois sur le podium

    SKILLSBELGIUM 

    Les champions belges des métiers ont été dévoilés le 21 mars suite au concours Skillsbelgium.  

    Skillsbelgium.jpg

    Quatre de ces lauréats viennent d’Aubel. Dylan Schyns grimpe sur la première marche du podium dans la catégorie des technologies du froid, Jordan Van Laar le suit dans cette même catégorie à la troisième place. Florian Salvat détient la médaille d’argent en infographie tandis que Vincent Delhaye obtient l’or en installations électriques. 

     

  • Journée de défis pour le Télévie

    IMG_5485-(FILEminimizer).jpg

    Vont-ils vaincre ce monstre ? 

    Journée magnifique pour les élèves de l’école libre d’Aubel et de l’école du bac de Fléron ce vendredi 14 mars.  C’était en effet leur traditionnelle journée des défis au profit du Télévie.

    Les étudiants de 1è année de la haute école HELMo, section éducation physique de Loncin, avaient préparé une trentaine de défis sportifs dans les différentes salles du hall omnisports d’Aubel.

    IMG_5507-(FILEminimizer).jpg

    La jolie princesse, prête à aider les petits

    Plus de 400 élèves, répartis en 54 équipes, ont essayé de relever ces défis dans une ambiance de bonne humeur et de joie.  Le thème de la journée étant les contes et légendes, nous avons eu l’occasion de croiser des jolies princesses, robin des bois, un lapin toujours en retard, un ogre affamé, le petit poucet, et surtout, le grand méchant loup…

    IMG_5519-(FILEminimizer).jpg

    Une équipe se prépare à affronter les templiers

    IMG_5551-(FILEminimizer).jpg

    Les élèves de maternelles n'ont plus peur du loup

    Pour réussir toutes ces épreuves, il fallait faire preuve de courage, d’agilité, de force, mais aussi de réflexion et surtout de collaboration.  Bref, une journée sportive qui permettait également aux élèves de grandir.

    IMG_5560-(FILEminimizer).jpg

    La journée est terminée, on attend pour découvrir le montant

    Mais, pour pouvoir aider le Télévie, et pour récolter de l’argent pour aider à la recherche, tous les élèves avaient un premier défi à réaliser, il fallait se faire parrainer.  Ils sont donc allés à la rencontre des Aubelois, des Fléronnais,… pour expliquer l’objectif de leur action, et au total, ils ont récolté la coquette somme de 13.052 Euros.

    IMG_5565-(FILEminimizer).jpg

    Les étudiants de HELMo Loncin dévoilent le chèque

    Une jolie somme qui ira grossir le montant total du Télévie.  Le chèque des aubelois sera remis le samedi 26 avril lors de la journée du Télévie.

    Plus de photos sur www.écolelibredaubel.be