Football - Page 8

  • Trois-Frontières l’a mauvaise, Hombourg fait avec et David Malta n’y voit pas de problème

    Après avoir terminé à une très belle quatrième place la saison passée en série C, Hombourg devrait figurer dans la série B la saison prochaine. Entraîneur du club, Xavier Stassen semblait assez serein après avoir appris cette nouvelle. « Je n’ai pas de réaction particulière pour être honnête. On préfère ne pas faire de vagues dans ce cas-là. J’espère juste que Monsieur Collard-Bovy prendra bien note que nous ne sommes pas amusés comme certains la saison passée à rentrer dans des batailles juridiques et à nous rendre jusqu’à Namur pour bloquer le championnat. »

    Grand rival de Hombourg, Trois Frontières ne partage pas le même point de vue. Pour Geoffrey Foguenne, qui va faire son retour au club, ces séries n’ont aucun sens et sont l’issue de copinages : « Je ne vais pas me faire des amis mais on voit que les amitiés et les copinages ont encore fonctionné. Il me semble que Monsieur Spirlet a beaucoup à dire dans la région » affirme-t-il, un peu agacé, « Il y a trois semaines, il avait dit dans la presse qu’il trouvait normal que Trois Frontières et Hombourg aillent en 2B et c’est ce qui s’est passé. C’est bizarre. Je ne comprends pas, il n’y a aucune logique dans ce qui a été fait. On ne va pas s’éterniser là-dessus mais je ne pensais pas que Monsieur Spirlet avait autant de pouvoir. »

    De quoi demander, pour le 3 juin au plus tard, un changement de série, comme c’est permis par le Comité provincial en cas d’accord avec un autre club ? Pour Foguenne, cela s’annonce très compliqué : « Le problème, c’est que tous ceux qui sont en série C sont contents d’être là. Il faudrait trouver quelqu’un susceptible de vouloir changer mais personne ne l’est. À mon avis, on va l’avoir dans l’os. »

    Aubel B (où David Malta n’y voit pas de problème), Minerois (qui avait été champion en P2B lors de la saison 2018-2019), le CS Verviers (qui avait demandé à évoluer en 2B) et Olne (qui y était déjà la saison passée) sont les autres clubs de l’arrondissement qui joueront en P2B la saison prochaine.

    Lire la suite

  • « Un des plus grands moments de ma carrière »

    Capture d’écran 2020-05-19 à 08.28.15.pngJean-Marie Houben a été l’un des artisans du succès de Liège en finale de la Coupe en 1990.

    Il y a 30 ans jour pour jour, le 19 mai 1990, le FC Liège décrochait ce qui reste à ce jour sa seule et unique Coupe de Belgique. Parmi les acteurs de ce match historique disputé à Bruxelles face à Ekeren, il y a le Hervien Jean-Marie Houben. Ce jour-là, il avait été impliqué plus ou moins directement dans les deux buts liégeois et il avait aussi provoqué un penalty. L’actuel Responsable Technique de la Formation des Jeunes à Aubel se souvient parfaitement de ce match, mais aussi de la fête mémorable qui a suivi.

    [...]

    Au fil de la conversation, un autre souvenir marquant du match rejaillit naturellement. « Quand on a marqué dans le but derrière lequel se trouvait le public liégeois, cela a été l’explosion de joie. Par contre, je n’ai rien gardé de ce jour-là : ni maillot, ni trophée. Mais j’ai tout ça en mémoire », conclut celui qui va entamer sa deuxième saison en tant que Responsable Technique de la Formation des Jeunes à Aubel. « Il n’y aura pas de reprise d’entraînement maintenant. On attend la reprise de manière sereine en espérant que ça évolue dans le bon sens », conclut Jean-Marie Houben.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 19 mai 2020

  • Les clubs pourront reprendre les entraînements collectifs le lundi 18 mai : les réactions sont partagées

    Mercredi après-midi, Sophie Wilmès a annoncé que les entraînements sportifs réguliers en extérieur pourront reprendre à partir du lundi 18 mai, suivant certaines règles évidemment. Une décision accueillie avec un grand enthousiasme par certains clubs de football de notre région, tandis que d’autres sont un peu plus dubitatifs concernant un retour sur les terrains dès la semaine prochaine.

    Du côté d’Aubel, le président Marc Duthoo nous l’a confirmé : que ce soit pour l’équipe première ou pour les jeunes, aucun entraînement ne sera donné avant la fin juillet : « Je ne vois pas du tout à quoi ça pourrait servir. Il est prévu que l’équipe première reprenne les entraînements collectifs le 31 juillet, avec un test physique le 1er juillet. Au niveau des jeunes, on n’a encore aucune visibilité car on ne sait pas quand la saison pourra reprendre. Je ne comprends en tout cas pas l’objectif de reprendre les entraînements maintenant car il n’y a plus d’enjeu et que les installations ne peuvent pas être utilisées, hormis le terrain. »

    D'un article de NICOLAS EVRARD à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 14 mai 2020

  • Nouvelles têtes pour les jeunes

    A Aubel, Cédric Ista et Lionel Fernandez quittent le staff des jeunes. Jean-Pierre Beusen (ex-AS Eupen, Weywertz et Oupeye) sera coordinateur du jeu à 5. Vivien Fortomme sera le coordinateur du jeu à 8. Et Pierre Pesser un des coachs des U17.

  • Dison et Aubel à la bonne place le bon jour

    S’il avait été à son terme, le championnat de P1 aurait pris fin ce dimanche. Mais avec la crise du Coronavirus, il s’est achevé le 8 mars pour le plus grand bonheur de Dison et Aubel…

    Les Disonais ne pensaient sûrement pas qu’ils avaient fait le pas décisif vers la D3 amateurs en battant (2-0) Fize le Capture d’écran 2020-04-25 à 08.32.47.png8 mars. Et Aubel, en levant les bras après sa victoire (1-0) contre Ougrée, ne se disait sans doute pas qu’il venait d’assurer son maintien. Quelques jours plus tard, les championnats étaient interrompus. Et le 27 mars, l’ACFF décidait de stopper définitivement les compétitions et de désigner, dans chaque série, le(s) montants(s) et les descendants à l’aide d’un coefficient. Coefficient qui n’était pas vraiment nécessaire en P1 puisque les 16 équipes avaient toutes disputé 23 matchs. La lecture du classement donnait ainsi Dison champion et Wanze/ Bas-Oha montant en D3 amateurs puisque Tilleur ne renouvelait pas sa présence en D2 amateurs. À l’autre bout du classement, Amblève, Ougrée et Minerois descendaient en P2, accompagné par Weywertz suite à la descente de Huy de D3 amateurs en P1.

    Capture d’écran 2020-04-25 à 08.31.10.pngAvec cet arrêt brutal de la compétition et le système employé pour désigner les montants et descendants, trois clubs auront été à la bonne place le bon jour : Dison, Wanze-Bas-Oha et Aubel.

    Hormis une 12e place à l’issue de la première journée, une 10e après trois journées et une 12e après la quatrième journée, les hommes de René Ernst d’abord, Tony Niro ensuite ont toujours été sur une place descendante. Et le plus souvent à la 15e ou 16e place. Revenus à la 14e place au soir de la 21e journée, ils ont fait le bond décisif avec leur victoire contre Ougrée. Et, au-delà, un 10 sur 12 après la trêve de fin d’année. Au moment de clôturer 2019, ils avaient huit points de retard sur Weywertz qu’ils allaient dépasser, pour une victoire de plus, pour assurer leur maintien.

    D'un article de J.-M. M. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 25 avril 2020.