Football - Page 6

  • Battu par Minerois, Aubel n’y arrive décidément pas

    Alors qu’ils avaient ouvert la marque suite à un superbe mouvement collectif conclu par Boulton, les Aubelois n’arrivaient pas à tenir longtemps et concédaient l’égalisation quelques minutes plus tard sur une belle frappe de Houbart. En deuxième mi-temps, les deux équipes se créaient l’une ou l’autre occasion, mais c’est finalement Minerois qui prenait l’avantage à dix minutes du terme grâce à une réalisation de Khachatryan. Un but qui n’aurait pas dû être validé, car le joueur visiteur se trouvait en position hors-jeu au début de l’action.

    Après le match, la pilule avait du mal à passer auprès de René Ernst : « On méritait le match nul. Minerois a poussé, on a eu quelques occasions, mais encore une fois, si on n’est pas floué sur ce hors-jeu, le match finit sur le score de 1-1. Le gars est deux mètres derrière ma défense. On voit bien que le juge de ligne est hésitant et qu’il n’ose pas prendre la décision. Je ne comprends pas, c’était vraiment flagrant. Déjà en première période, on voit qu’il hésite à plusieurs reprises avant de prendre une décision et se rétracte même à certaines occasions. Dans la situation que l’on connaît, ce genre d’erreur se paye cash pour nous. »

    Encore une fois, Aubel a mené mais n’a pas tenu. René Ernst a d’ailleurs du mal à expliquer cette situation, même s’il croit encore en son groupe : « Mes joueurs ont peut-être la peur de gagner. Avec ces résultats, cela doit commencer à trotter dans leur tête. En plus, on ne peut pas dire que l’on a été bouffé par les adversaires que l’on a rencontrés depuis le début de la saison. Le souci, c’est que la pièce ne tombe jamais de notre côté. Pour le moment, le constat est simple, on n’arrive pas à prendre de points. Il faut se poser les bonnes questions. On doit continuer à travailler et croire dans ce groupe. » -

    NICOLAS EVRARD dans LA MEUSE VERVIERS du 21 octobre 2019

    Lire la suite

  • Kevin Aerts a fait son retour

    Battu par Minerois et sans victoire en championnat depuis le 1 er septembre, Aubel est dans une situation très compliquée et n’avait pas grand-chose à célébrer dimanche après-midi. La seule bonne nouvelle du jour se trouvait sur la feuille de match, avec le retour de Kevin Aerts dans les buts. Blessé lors du déplacement à Weywertz il y a un mois, on avait cru au pire alors qu’il était resté au sol pendant de longues minutes avant de quitter le terrain du club germanophone, aidé par ses coéquipiers. Touché au pied et à la cheville, il a été remplacé par Beckers lors des trois derniers matchs de championnat. Ce dimanche après-midi, il a finalement fait son retour. Même s’il n’a pas pu empêcher la défaite des siens, il a été l’auteur d’un match correct et a réalisé quelques beaux arrêts.

    NICOLAS EVRARD dans LA MEUSE VERVIERS du 21 octobre 2019.

  • Victoire pour Aubel B en déplacement

    P3C

    AUBEL B – ETOILE DALHEM A : 4-2

    Les buts : 3e Nijhof (1-0), 20e Montalvo Dengra sur pen. (1-1), 40e Pauporte (2-1), 47e Giuliano (2-2), 60e Adam (3-2), 85e Collings (4-2)

    Aubel B : Cloes, Pesser, Malta, Heydens, Eernst, Dejalle, Chaineux (74 e Van Hoof), Nijhof (82 e Remy), Querinjean (85 e Collings), Pauporte, Adam

    Etoile Dalhem A : Debens, Dechamps, Nizet, Martin (71 e Mottoulle), Di Rosa (73 e Asghari), Lejeune, Englebert, Montalvo Dengra, Henneton, Zizic, Giuliano

    Cartes jaunes : Englebert, Heydens, Brocka, Adam, Malta, Martin, Nijhof

    Carte rouge : 85 e Heydens (2 jaunes)

    Arbitre : M. Geron

  • Ernst : « Seuls les résultats comptent ! »

    Avec 4 points sur 27, Aubel est seul dernier en P1. C’est dire si le derby face à Minerois revêt déjà une importance capitale pour les joueurs de René Ernst. Mais pas question de paniquer pour autant. Pas mal de facteurs incitent malgré tout le coach aubelois à un certain optimisme.

    Un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 19 octobre 2019

     

    Lire la suite

  • Mager: « Il n’y a pas le feu au lac, mais… »

    Le directeur sportif d’Aubel (dernier en P1) répond point par point aux questions que l’on se pose.

    Avec sa casquette de directeur sportif, Michaël Mager est aux premières loges pour évaluer la situation d’Aubel, lanterne rouge en P1. L’occasion de faire le point avec lui sur les transferts effectués, le travail du staff, mais aussi son rôle précis au sein du club.

    Un entretien d'OLIVIER DELFINO avec Michaël Mager, Directeur sportif d’Aubel, à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 19 octobre 2019.