Football - Page 5

  • Tony Niro revient à Aubel, où il a commencé sa carrière de coach. Son objectif ? Le maintien !

    La nouvelle a été annoncée jeudi soir : Tony Niro remplace René Ernst à la tête de l’équipe première d’Aubel. Un retour aux sources pour le Hervien, qui a signé jusqu’en fin de saison avec option pour la saison prochaine en cas de maintien en P1.

    Entretien de Tony Niro, nouvel entraîneur d’Aubel, avec OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 octobre 2019.

  • Les matchs de dimanche

    P1

    OUGRÉE – AUBEL

    Ougrée : Botterman, Bizzarri, Guilmi, Ekissi, Tellatin, Gbegnon, Brugnetti, Gillard, Thiry, Annibale, Larondelle, Lecapitaine, Clemente Ramos, Maschelin, Kwaep (?).

    El Ghoulbzouri est suspendu. Kwaep est douteux suite à une blessure à l’oeil. Clemente Ramos ne souffre plus de la cuisse. Kondi (élongation) est out tout comme Tomasetig et Etitchi. Bizzarri reste quant à lui douteux.

    Aubel : la sélection sera faite ce samedi après l’entraînement.

    Arrivé jeudi soir en remplacement de René Ernst à la tête d’Aubel, Tony Niro donnera encore un entraînement ce samedi matin et établira ensuite sa sélection. Seule certitude, Maxime Kerff est suspendu.

    Arbitre : M. Henikenne.

    Match : dimanche à 14h30.

    P3C 

    Lambermont A - Aubel B (dimanche à 14 heures)

  • Ernst et Mager démissionnent

    Le Royal Aubel Football Club, mal en point avec une dernière place en P1, a annoncé une triple nouvelle ce jeudi en début de soirée. Un, la démission de René Ernst en tant que coach de l’équipe première. Une décision que le citoyen de Thimister-Clermont a prise en son âme et conscience en début de semaine, pour le bien du club. « La décision vient de moi. Dimanche, après le match face à Minerois, je me suis mis un peu de côté et j’ai réfléchi, notamment sur ce qui n’avait pas été pendant la rencontre. À ce momentlà, j’ai annoncé, en étant quand même clair dans mes idées, qu’il valait peut-être mieux que je laisse ma place. Le comité m’a alors réaffirmé son soutien et m’a dit qu’il ne voulait pas que j’arrête. Ils m’ont demandé de bien réfléchir afin de ne pas prendre cette décision à chaud, ce que j’ai fait. Lundi matin en me levant, je me suis dit que c’était maintenant ou jamais. Je suis un gars du club, mes enfants jouent là, je suis là-bas tous les weekends, ce sont des gens et des dirigeants que j’apprécie et je connais assez le football pour savoir que parfois un déclic est important. J’avais totalement confiance en mon groupe et je suis certain qu’il a les qualités pour se maintenir. On a eu la possibilité de finir des matchs avec de meilleurs résultats que ce que l’on a connu, mais je suis persuadé que parfois il faut une autre personne pour faire comprendre les choses. Je pense qu’ils ont trouvé la bonne personne pour ça avec Tony Niro », a réagi René Ernst. « Avec cette décision, je veux essayer de leur donner un déclic, pour le bien du club. J’aime trop ce club que pour le laisser s’enfoncer. Dans la situation actuelle, il faut que cette équipe engrange des points. »

    Lire la suite

  • Tous présents

    Malgré des résultats catastrophiques, les joueurs ne sont pas encore résignés. « Tout le monde était à l’entraînement », raconte René Ernst. « Ils étaient tous concernés malgré les mauvais résultats » L’entraîneur récupère Willem (élongation) mais perd Kerff (suspendu).

    D'un article d'ARNO CHANDELLE dans LA MEUSE VERVIERS du 24 octobre 2019

  • Anthony Boulton a marqué son 2e but en championnat face à Minerois

    Dernier avec quatre points, Aubel vit des moments difficiles actuellement. Depuis le début de la saison, les hommes de René Ernst n’ont pas su tenir le zéro derrière à une seule reprise. Malgré ça, ils ont eu l’opportunité de faire des bons résultats, mais trop souvent, ils ont craqué et se sont fait remonter. Il est donc dur de trouver des satisfactions après dix journées de championnat.

     

    Lire la suite