Football - Page 3

  • Echos du vestiaire d'Aubel

    Kevin Aerts et Tom Pauporte occupent toujours l’infirmerie aubeloise. « Nous avons joué un bon match (1-1), mardi soir, face aux Espoirs de Seraing », glisse le T2, Sébastien Duthoo. « Willem et Delhalle n’étaient pas présents à cause de leur boulot, le dernier cité fait la nuit cette semaine et sera donc absent aussi jeudi soir. Kerff (NDLR : qui a pris une double jaune dimanche) sera quant à lui suspendu pour le week-end suivant contre Melen. »

  • « Contre Ster, il y avait une grosse amélioration »

    Dimanche dernier, Aubel était extrêmement proche d’un 2e succès de la saison et à la maison, mais finalement Ster s’en est retourné avec un point miraculeux. Parmi les Aubelois, le jeune Thomas Binot n’a pas hésité à mouiller son maillot et surtout à prendre ses responsabilités a, à peine, 18 ans ! Le N o 10 de René Ernst, jouant fort haut dans le jeu des Herbagers, s’en est allé mettre 2 buts pour le compte des Aubelois. « Oui, les 2 premiers de la saison en championnat, dont un sur penalty », signalait-il.

    Ernst n’a donc pas hésité à faire confiance à son jeune gaillard. « Normalement, c’est Marvin Van Melsen qui est le tireur attitré pour les penalties, mais comme il n’était pas là, j’avais lu que j’étais placé en premier sur la liste et, j’ai donc pris mes responsabilités. Je n’ai pas tremblé, ne me suis posé aucune question et j’ai fait, en force, 1-0 ! Pour mon 2e but et donc le 2-0, j’ai suivi la frappe de Boulton que le gardien sterlain n’avait pu maîtriser et je l’ai poussée au fond. Sur le plan personnel, je suis évidemment content de mes 2 buts, mais pas du résultat ».

    Lire la suite

  • Victoire pour Aubel B en déplacement

    AUBEL B - UCE LIÈGE B : 4-3

    Les buts : 7e Fernandez (1-0), 25e Nijhof (1-1), 27e Böhm (1-2), 36e Nijhof (2-2), 67e Beckers (3-2), 73e Böhm (3-3), 87e Beckers (4-3)

    Aubel B : Cloes, Pesser, Malta, Heydens, Ernst, Dejalle, Chaineux, Nijhof, Beckers, Barzin, Pelsser

    UCE Liège B : Coenen, Boulaich, Van Meerbergen, Basharyar, Fernandez, Herndanez, Kolek, Mehyaoui, Mutonkole Kitwa, Böhm, Giglia

    Cartes jaunes : Nijhof, Basharyar

    Arbitre : M. Bourguignon

  • Laurent Beckers, le gardien d’Aubel, ne comprend pas : « On devait gagner ce match »

    Le portier aubelois tentait de conserver son calme après cette incroyable fin de match.

    « D’abord, il n’y a pas penalty et puis, il n’y a pas lieu d’accorder le 3-1 à Ster car Maxime Lahaye est sur la ligne. Il saute, fait une tête et le ballon est renvoyé par la transversale dans le jeu. Enfin, sur le dernier but, le ballon frappé par le Sterlain est dévié par Scheffer. Ce ballon allait sortir en touche… Je refuse de m’emballer sur l’arbitrage, mais j’avoue que ce dimanche, je n’ai rien compris. C’est un vrai gâchis. Ster ne devait jamais revenir et a connu la réussite ce dimanche. On devait gagner car je n’ai quasiment pas eu de ballons. On espérait rentrer avec une 2e victoire à la maison… Enfin, Corentin Willem a dû déclarer forfait, juste avant le match, pour cause de maladie. -

    PAGO dans LA MEUSE VERVIERS du 30 septembre 2019.

  • Un partage au goût de défaite pour des Aubelois qui menaient encore 3-0 à la 85e minute !

    C’est un incroyable scénario qui s’est déroulé ce dimanche au stade Jean-Marie Doome. Alors que l’équipe de René Ernst menait allègrement 3-0 à la 85e minute, un premier but (?) de Chareton accordé par le juge assistant qui a jugé que le ballon avait passé la ligne, suivi d’un penalty assez léger sur Zander et que Chareton transformait, semait une zizanie totale sur le terrain et la déconfiture dans les rangs aubelois.

    Avant tout ça, Kerff venait stupidement de prendre 2 cartons jaunes en même pas 3 minutes. Puis, le pire arrivait dans le temps additionnel, quand Scheffer déviait une frappe de Ziant hors de portée de Beckers (3-3).

    Avant la 85e minute, il n’y avait d’une seule équipe sur le terrain. Binot (2 buts) et Van Muylder se mettaient en exergue au marquoir. Ster n’était nulle part et mauvais. Aubel était consistant et combatif mais durant 85 minutes…

    RENÉ ERNST : « UN SCANDALE »

    René Ernst était hors de lui. « Je n’aime pas critiquer les arbitres, mais ce dimanche, c’était un scandale ! Comment peuvent-ils accorder le 3-1 alors que le ballon est repoussé sur la ligne et que le ballon

    touche l’avant de la latte pour ressortir ? Et ce penalty accordé est incroyable. On était bien en place durant 85 minutes et on sait que l’on peut être en difficulté en accordant ce soi-disant but. M.Fickers a sifflé dans un sens et n’était pas du tout à la hauteur. Je suis remonté. Ster n’a pas eu une occasion et repart avec un point… On s’est fait avoir par les choix des arbitres et cela a conditionné tout le reste ».

    VINCENT HEINS : « UNE HONTE »

    En face, Vincent Heins était gêné. « Franchement, notre point est miraculeux. C’est une honte d’avoir presté ainsi. Il va falloir que je remette de l’ordre dans la maison. Aubel critique notre penalty accordé mais on peut en dire de même pour leur 2-0. J’ai eu beau remonter les bretelles au repos, mais rien n’y a fait. À 3-1, c’était la panique générale à Aubel et nous avons su en profiter ». -

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 30 septembre 2019.

    Lire la suite