Football - Page 3

  • Sébastien Duthoo, l’entraîneur adjoint d’Aubel, retrouve l’un de ses anciens clubs ce dimanche

    Sébastien Duthoo a porté durant quatre saisons le maillot du RFC Malmundaria. C’était en Promotion, D puis C, entre 2006 et 2010. Ce dimanche, l’entraîneur adjoint d’Aubel retrouvera son ancien club à l’occasion d’un duel qui vaudra cher dans l’optique de la lutte pour le maintien.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 8 février 2020.

     

  • Echos des vestiaires

    Malmundaria : deux suspendus pour dimanche

    Alors que Malmundaria se déplacera ce week-end à Aubel pour y disputer une rencontre capitale dans la lutte pour le maintien, Selahattin Deniz pourra compter sur un noyau quasiment au complet. En effet, seuls Meyer et Duran, tous les deux suspendus, seront absents dimanche. Le premier a d’ailleurs eu droit à une séance allégée mardi soir à cause d’une gêne ressentie aux quadriceps.

    Aubel : Niro va avoir l’embarras du choix

    En pleine opération maintien, Aubel devrait pouvoir compter sur tout le monde pour affronter Malmundaria ce week-end : « J’ai pu récupérer l’ensemble des joueurs à l’entraînement de mardi » affirme Tony Niro, « Roex est revenu de vacances et Mutsinzi s’est entraîné. Il a d’ailleurs été enlever son plâtre mercredi. C’est une bonne chose que je puisse compter sur un effectif au complet car cela va me permettre d’avoir l’embarras du choix ce week-end. »

    D'un article de NICOLAS EVRARD dans LA MEUSE VERVIERS du 6 février 2020.

  • « Si Aubel va en P2, c’est avec l’objectif de remonter le plus vite possible »

    Jean-Yves Colling sera aubelois la saison prochaine.

    C’est l’un des transferts qui a rythmé ce weekend marqué par les remises en P1 : JeanYves Colling (Ster-Francorchamps) déménagera à Aubel la saison prochaine. Le médian axial a été convaincu par le projet aubelois et ce n’est pas la probable culbute en P2 qui est de nature à le refroidir.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 4 février 2020.

     

  • Olivier Meyers et François Smits ont prolongé et Jean-Yves Colling arrive de Ster

    Capture d’écran 2020-02-03 à 11.12.07.pngAubel a aussi poursuivi la préparation de la saison prochaine ce week-end. Le RFC a annoncé une arrivée et deux nouvelles prolongations. L’arrivée, c’est Jean-Yves Colling, le joueur de Ster-Francorchamps. Il avait annoncé à la mi-janvier à Vincent Heins qu’il ne rempilerait pas à Ster. Il a donc trouvé le club où il poursuivra sa carrière. Il fera partie des joueurs qui, comme Hansen et Wangermez qui arrivent de Richelle, devront encadrer les jeunes talents aubelois.

    Outre ce transfert, Aubel a aussi officialisé les prolongations d’Olivier Meyers et François Smits. Ils s’ajoutent à Binot, Boulton, Campo, Charef, Kerff, Lahaye, Roex, Spits, Van Hoof, Willem qui avaient rempilé le week-end dernier. Voila donc treize jours pour le duo d’entraîneurs Tony Niro - Sébastien Duthoo qui avait aussi rempilé pour la saison prochaine.

  • Richelle l’emporte au caractère face à Mormont avec un doublé pour l’ancien Aubelois Mauclet

    En football, la vérité d’un jour est rarement celle du lendemain. « Après sept matches de championnat, nous étions à dix points de Mormont. Maintenant, nous en avons dix d’avance. Comme quoi, ça peut aller vite », indique le mentor richellois, Benoit Waucomont.

    Face au vainqueur de la 1re tranche, son équipe a pourtant souffert. Les Bassi-Mosans s’en sont remis à deux buts de William Mauclet en grande forme ces dernières semaines – pour engranger les trois points. Le 1er contre le cours du jeu et le 2e alors que Richelle était à 10 contre 11. Paradoxalement, les Visétois ont montré de bien meilleures choses en infériorité numérique, alors qu’entre-temps Florent Marly gagnait brillamment un duel avec Alexandre Lauwers, tandis que Jordan Michel égalisait au terme d’une magnifique action. « Mes joueurs ont montré qu’ils sont capables de sortir leurs tripes, même si ce que nous avons proposé avant l’exclusion n’était pas bon », poursuit Benoit Waucomont. « Nous avons tout fait à l’envers, alors que notre synthétique doit être une force. Heureusement, nous avons été capables d’enfiler notre bleu de travail en fin de match. À 10, il y a eu plus d’envie et surtout de justesse. William (Mauclet) nous sort deux buts, même s’il n’est pas du tout à 100 %. »

    À noter, trois premières prolongations à Richelle : Florent Marly (2 ans), Martin Leroy (1 an) et William Mauclet (1 an).

    D'un article de MAXIME HENDRICK dans LA MEUSE du 3 février 2020.