Football - Page 3

  • 5 équipes régionales en lice en Coupe de Belgique de foot féminin

    Le tirage au sort de la Coupe de Belgique féminine 2020-2021 vient d’avoir lieu et cela concerne plusieurs de nos équipes régionales actives dans les séries provinciales. Chaque club actif en provinciale a en fait le droit d’inscrire ou non son équipe pour cette compétition nationale et cinq clubs régionaux ont franchi le pas, à savoir Spa, La Calamine (nouvelle équipe), Aubel, Minerois et Dison.

    Ces cinq équipes disputeront un tour préliminaire le 15 août à 16 heures, en compagnie de 69 autres équipes belges. Ces 74 formations ont été versées en deux groupes et les équipes verviétoises figurent dans le groupe 2.

    En vertu du tirage au sort qui a été effectué, le Stade Disonais est bye et donc exempté de ce tour préliminaire, tout comme Aubel. De son côté, La Calamine ira à l’Entente Jeunesse Fléron, tandis que Spa recevra Hasselt. Enfin, Minerois, ira à Jodoigne. Le premier tour, programmé le 22 août, réunira les 56 qualifiés du tour préliminaire, dont Dison et Aubel, donc.

    Aubel ira dans le Hainaut, soit au CS Paus Vert Ostiches-Ath, soit à Morlanwelz. Dison ira à Bievene ou à l’Eendracht Wervik.

    Le deuxième tour, avec l’entrée en lice des 28 clubs de 2 e division nationale, aura lieu le 29 août et le troisième tour, avec les 16 clubs de 1 re division nationale, est prévu le 12 septembre. -

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2020

  • Une reprise trois semaines plus tard que d’habitude et une trêve hivernale semblable

    Après la publication des séries définitives la semaine dernière, le Comité provincial a communiqué, ce jeudi, le calendrier de la saison 2020-2021. Après plusieurs mois d’incertitudes liés à la crise du Covid-19, le football provincial retrouve peu à peu un rythme normal. Rendez-vous donc le 6 septembre prochain pour le début des hostilités.

    Comme annoncé il y a quelques semaines par les instances du football liégeois, la saison 20202021 sera amputée des traditionnels tours finaux de fin de saison mais aussi de la Coupe de Province. Des décisions difficiles liées à la situation exceptionnelle mais aussi incertaine dans laquelle nous vivons depuis plusieurs mois. Les calendriers de la saison prochaine ont donc été construits en conséquence, comme l’explique Didier Petitjean, Senior Manager de la province de Liège. « Nous n’avons pas rencontré de problème particulier pour l’élaboration des calendriers… Les équipes se sont inscrites assez vite et vu la situation, les classements étaient connus très tôt. Nous avons donc eu le temps de tout analyser. » Les championnats débuteront donc le 6 septembre prochain, soit trois semaines plus tard qu’a l’habitude, pour se clôturer le 9 mai. « Nous disposons de 6 dates de libre (17/01, 14/03, samedi 03/04, lundi 05/04, jeudi 15/04 et jeudi 29/04) pour replacer des remises et la trêve hivernale est semblable à celle de la saison dernière. Nous avons notamment récupéré plusieurs dates qui étaient à la base programmées pour des matches de Coupe de Province », indique Didier Petitjean, qui nous apprend également que le jeudi de l’Ascension (13/05) sera la date pour faire jouer d’éventuels testmatchs. « L’absence de tour final permet de terminer la campagne plus tard, une bonne nouvelle pour les clubs qui pourront profiter d’une météo printanière plus longtemps. »

    DEUX DERBYS D’EMBLÉE EN P1

    En P1, la saison commencera fort avec deux derbys dès la première journée de championnat. Ster-Francorchamps accueillera Elsaute, l’un des promus, tandis que Weywertz affrontera Rechain. Ce premier match de la saison sera déjà placé sous le signe des retrouvailles pour Maxime Limbourg et Dian Sow, les deux joueurs de Rechain qui ont rejoint le KFC Weywertz. La Calamine (contre Jehay), le RFC Malmundaria (contre Beaufays) et Aubel (contre Fize) ouvriront également leur saison à domicile. Par contre, et ce sera un cas de figure assez rare, il n’y aura aucun duel 100 % verviétois lors de la deuxième journée de championnat.

    DEUX DERBYS AUSSI EN P2B

    Un échelon plus bas, en P2B, où l’on retrouvera six clubs verviétois, la première journée sera déjà marquée par deux derbys : Aubel B (montant de P3) – Minerois (descendant de P1) et RCS Verviers – Hombourg. De quoi donner le ton d’emblée dans cette série B qui vaudra la peine d’être suivie de près. En série C, Amblève, descendant de P1, lancera sa saison avec la réception de Stavelot. 

    MAXIME DEBRA AVEC OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 19 juin 2020

  • Le Visétois Eric Schonbrodt est le directeur général du Spirou et son fils joue à Aubel

    Aux côtés d’Axel Hervelle, moins visible mais tout aussi précieux, un autre Liégeois fait les beaux jours des Spirou de Charleroi. À 47 ans, Eric Schonbrodt est le directeur général de la société anonyme qui gère notamment le club de basket carolo.

    Originaire de Thimister, né à Chênée, ce Liégeois est tombé amoureux de Visé où il réside maintenant avec l’autre amour de sa vie, son épouse Nathalie Smets, qui joua en D2 à Andrimont basket.

    « C’est ce noyau familial qui est mon booster », confie le jeune habitant de la Cité de l’Oie. « Mon épouse et mes enfants comptent énormément. » Famille sportive. Comme leur papa, qui avant de devenir « B-4 » de tennis joua football (« mon père a entraîné plusieurs clubs ») comme gardien à La Minerie et à Herve, Arthur (19) et Clément (16) évoluent respectivement à Warsage et Aubel, alors que Louise (11) la cadette a pris le même chemin que maman titillant le ballon orange à Herve Battice et que vous retrouverez l’aînée Valentine (21) futur professeur d’éducation physique dans la piscine de l’équipe des Dauphins Visétois. Schonbrodt c’est un parcours atypique. Des études d’instituteur, « par défaut » insiste-t-il, puis après de la correspondance sportive des cours de marketing qui le propulse dans un grand groupe français de distribution avant des contrats auprès de plusieurs médias. « Oui j’ai travaillé pour le groupe Rossel, Sudpresse et Vlan, grâce à Bernard Marchant, quelqu’un qui m’a marqué », explique-t-il.

    MANAGER ENTHOUSIASTE

    Manager enthousiaste, le Visétois est aussi homme de terrain cultivant l’humain. « Il faut rester en contact avec les supporters, dans les buvettes et les cafétérias. J’adore voir mon fils jouer football à Aubel. C’est formidable, Capture d’écran 2020-06-19 à 08.06.44.pngl’ambiance de club et nos racines ça compte. » L’énergique fils de Tchantchès, citoyen de la BasseMeuse, est bien placé pour nous parler des petites différences entre les deux grandes métropoles wallonnes. Ne craignant nullement de ne pas se faire que des amis : « Liège c’est « Valeureux Liégeois » et c’est vrai, on y est capable de fédérer. À Charleroi il y a encore trop de luttes de clochers, mais on y arrive doucement avec de beaux projets dans le centre-ville. Sur la mentalité, là Liège est en avance. Quand vous demandez aux Liégeois où se situe le centre de leur ville, ils vous répondront tous « la place St-Lambert ». C’est le cœur de la Cité ardente. C’est leur identité. » 

    D'un article de JEAN-MARIE KREUSCH dans LA MEUSE du 19 juin 2020

  • Aubel (P1) : tests physiques le 30 juin, reprise le 26 juillet

    Des tests physiques auront lieu le 30 juin. « J’ai demandé aux joueurs d’arrêter la course 20 jours avant les tests physiques, pour être en conditions réelles », indique Tony Niro, qui calquera les programmes individuels sur les résultats des tests physiques. Les programmes individuels dureront 3 semaines, avant la reprise des entraînements collectifs le 26 juillet.

    « Il faut une préparation de plus ou moins six semaines et comme le championnat reprend début septembre, on y sera », indique Tony Niro, qui a hâte de reprendre. Au programme des Aubelois, il y aura six matchs amicaux, face à Herve, 3 Frontières, Herstal, Dison, Franchimont et Verviers. Il y aura aussi la Coupe de Belgique avec une entrée en lice le week-end du 9 août. Un joueur, dans l’effectif aubelois, devra toutefois patienter plus longtemps que les autres avant de pouvoir reprendre le championnat : Guillaume Van Hoof. Il devra en effet purger une suspension de trois matchs consécutive à son exclusion avec la P3 lors du dernier match disputé cette saison…

    D'un article de OLIVIER DELFINO & NICOLAS EVRARD à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 10 juin 2020

  • Il y aura 12 clubs régionaux engagés en Coupe de Belgique

    Capture d’écran 2020-06-06 à 08.05.10.pngLe Comité provincial a publié ce vendredi après-midi la liste des 16 équipes provinciales de Liège qualifiées pour la Coupe de Belgique messieurs 2020-2021. Une compétition dont le premier tour aura lieu le weekend des 8 et 9 août.

    Parmi ces 16 équipes, on en retrouve 9 de la région verviétoise, à savoir Hombourg, 3 Frontières, Minerois, Rechain, Elsaute, Aubel A, Aubel B, Ster-Francorchamps B et Spa. On notera au passage le joli doublé du Royal Aubel Football Club, dont les deux équipes sont allées loin dans leur Coupe provinciale respective cette saison. Les sept autres clubs des séries provinciales liégeoises qualifiés pour la Croky Cup sont le FCB Sprimont B, Fize, Blegny B, Sart Tilman, Vaux Chaudfontaine, Huccorgne et Tilleur.

    Trois autres clubs issus de l’arrondissement de Verviers prendront également part à la Croky Cup 20202021, à savoir Raeren-Eynatten et Dison (pensionnaires de D3 Amateurs) ainsi que l’AS Eupen (Division 1A). Comme tous les autres clubs de D1A, Eupen entrera en lice au stade des 16es de finale.

    Cela porte donc à 12 le nombre de clubs régionaux qui participeront à cette compétition nationale la saison prochaine.

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 6 juin 2020