Football - Page 12

  • « Si Aubel va en P2, c’est avec l’objectif de remonter le plus vite possible »

    Jean-Yves Colling sera aubelois la saison prochaine.

    C’est l’un des transferts qui a rythmé ce weekend marqué par les remises en P1 : JeanYves Colling (Ster-Francorchamps) déménagera à Aubel la saison prochaine. Le médian axial a été convaincu par le projet aubelois et ce n’est pas la probable culbute en P2 qui est de nature à le refroidir.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 4 février 2020.

     

  • Olivier Meyers et François Smits ont prolongé et Jean-Yves Colling arrive de Ster

    Capture d’écran 2020-02-03 à 11.12.07.pngAubel a aussi poursuivi la préparation de la saison prochaine ce week-end. Le RFC a annoncé une arrivée et deux nouvelles prolongations. L’arrivée, c’est Jean-Yves Colling, le joueur de Ster-Francorchamps. Il avait annoncé à la mi-janvier à Vincent Heins qu’il ne rempilerait pas à Ster. Il a donc trouvé le club où il poursuivra sa carrière. Il fera partie des joueurs qui, comme Hansen et Wangermez qui arrivent de Richelle, devront encadrer les jeunes talents aubelois.

    Outre ce transfert, Aubel a aussi officialisé les prolongations d’Olivier Meyers et François Smits. Ils s’ajoutent à Binot, Boulton, Campo, Charef, Kerff, Lahaye, Roex, Spits, Van Hoof, Willem qui avaient rempilé le week-end dernier. Voila donc treize jours pour le duo d’entraîneurs Tony Niro - Sébastien Duthoo qui avait aussi rempilé pour la saison prochaine.

  • Richelle l’emporte au caractère face à Mormont avec un doublé pour l’ancien Aubelois Mauclet

    En football, la vérité d’un jour est rarement celle du lendemain. « Après sept matches de championnat, nous étions à dix points de Mormont. Maintenant, nous en avons dix d’avance. Comme quoi, ça peut aller vite », indique le mentor richellois, Benoit Waucomont.

    Face au vainqueur de la 1re tranche, son équipe a pourtant souffert. Les Bassi-Mosans s’en sont remis à deux buts de William Mauclet en grande forme ces dernières semaines – pour engranger les trois points. Le 1er contre le cours du jeu et le 2e alors que Richelle était à 10 contre 11. Paradoxalement, les Visétois ont montré de bien meilleures choses en infériorité numérique, alors qu’entre-temps Florent Marly gagnait brillamment un duel avec Alexandre Lauwers, tandis que Jordan Michel égalisait au terme d’une magnifique action. « Mes joueurs ont montré qu’ils sont capables de sortir leurs tripes, même si ce que nous avons proposé avant l’exclusion n’était pas bon », poursuit Benoit Waucomont. « Nous avons tout fait à l’envers, alors que notre synthétique doit être une force. Heureusement, nous avons été capables d’enfiler notre bleu de travail en fin de match. À 10, il y a eu plus d’envie et surtout de justesse. William (Mauclet) nous sort deux buts, même s’il n’est pas du tout à 100 %. »

    À noter, trois premières prolongations à Richelle : Florent Marly (2 ans), Martin Leroy (1 an) et William Mauclet (1 an).

    D'un article de MAXIME HENDRICK dans LA MEUSE du 3 février 2020.

  • Foot provincial liégeois, remise générale des matches ce dimanche

    Les pluies qui sont tombées ces derniers jours sur la province ont donc poussé le CP liégeois à agir avec prudence pour épargner les terrains. Il s’agit de la première remise générale décrétée cette saison, les matches seront disputés à une date qui reste encore à déterminer, sans doute le week-end des 22 et 23 février, qui est libre.

     

  • Heins (Ster) connaît moins bien Aubel cette saison

    On se souvient encore très bien du fameux match aller où Aubel menait allègrement 3-0 avant de se voir rejoindre Capture d’écran 2020-02-01 à 09.11.51.pngdans le money time… Cela, personne ne l’a oublié si bien que la joute de ce dimanche vaudra la peine d’être vécue pour plusieurs raisons. Un, Aubel qui est en net regain de forme et provoque plus de méfiance dans la série, malgré son classement toujours peu enviable de descendant. « Aubel est très jeune et je le connais moins bien par rapport aux autres années », signalait… l’aubelois, Vincent Heins, entraîneur de Ster. « En plus, depuis que Tony Niro les a repris, il y a eu un regain d’énergie là-bas. Je m’attends à un match disputé entre 2 équipes qui sont plutôt pas mal pour le moment ». Deux, Aubel doit à tout prix réaliser une 3e tranche d’enfer pour espérer rejouer en P1 en août prochain. « On a pris 4 points à la première tranche », signalait Niro. « Puis, 11 lors de la deuxième et il faudra en prendre au moins 18 dans la 3e, ce qui porterait notre capital points à 33 points. Bref, c’est beaucoup, mais faisable et tant que mathématiquement comme on dit… ». Trois, si Ster reste sur 3 matchs sans défaite et un joli 9/9 malgré des problèmes d’effectif, Aubel possède aussi une jolie statistique de 3 matchs aussi sans défaite, mais avec un 5/9… Mais ! Avec La Calamine et Dison dans sa besace ! « On doit poursuivre dans cette continuité », signalait le mentor aubelois. « Mais il est important d’engranger des victoires surtout. On travaille pour se sauver ». Et Heins d’ajouter de son côté. « On est dans une bonne dynamique. Même si on est 5e, je tiens quand même à dire que pour moi, c’est Aubel qui est la meilleure équipe du bas de classement ». Enfin, tout comme à Weywertz, on est également soucieux à Ster quant à l’état de la pelouse pour ce dimanche… « On avait abîmé le terrain il y a 15 jours face à Melen. La semaine passée, notre P3 a joué dessus. Il a bien été retravaillé, mais avec ce qu’on annonce comme pluie, je suis un peu inquiet », relatait le mentor du circuit. « Le terrain a bien été retravaillé. Nos bénévoles ont fait du bon boulot. Mais il est fort humide et spongieux… ». Bref, on est bien en plein hiver, même si la neige n’est pas (encore) présente… 

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 1er février 2020.

    Lire la suite