Emploi - Page 3

  • Aubel ne respecte pas les quotas

    Capture d’écran 2016-12-30 à 08.23.07.pngNos communes et nos centres publics d’action sociale (CPAS) ont certaines obligations concernant l’emploi de per- sonnes handicapées dans leurs administrations.

    Lire la suite

  • Une agence intérim au CPAS d'Aubel

    Ce lundi soir, lors du conseil communal d’Aubel, le président du CPAS Léon Stassen a évoqué l’installation d’une agence intérim aubeloise. Début de l’année prochaine, le CPAS préviendra donc les entreprises aubeloises qu’il y a des personnes disponibles au sein de la commune.

    « Après diverses réunions avec le Mirev, mission régionale pour l’insertion de l’emploi, on a remarqué que les grandes firmes ou même les plus petites allaient toujours vers l’Onem ou le Forem lorsqu’elles cherchaient un nouveau travailleur », explique Léon Stassen, président du CPAS. « C’est à ce moment-là que l’on s’est dit, pourquoi, ici, au niveau du CPAS, on ne ferait pas une sorte d’agence intérim pour aider nos bénéficiaires », poursuit-il.

     

    Après concertation avec le comité, la machine est d’ores et déjà lancée. « Début de l’année pro- chaine, nous allons envoyer, à toutes les entreprises aubeloises, les différentes modalités. Si elles veulent engager une personne, pourquoi faut-il toujours qu’elles aient voir ailleurs alors que nous, au niveau du CPAS, nous avons quand même certaines personnes qui recherchent du travail. Et si même elles sont déjà inscrites à la maison de l’emploi, elles sont peut-être moins favorisées car on ne sait peut-être pas qu’elles viennent d’Aubel. »

     

    Lire la suite

  • Une information fausse à propos de 5 licenciements chez Detry dont un délégué syndical

    Le site numérique de LA MEUSE VERVIERS a reproduit par erreur un article de 2012. 

     

     

  • Dans notre arrondissement, on compte aujourd’hui 12 agences statutaires ING : au moins les deux tiers fermeraient

    Ce matin, ING annonçait la suppression de 3158 postes en Belgique. La moitié des agences devraient fermer. À Verviers, l’impact sera dur, il ne devrait rester que 3 ou 4 agences statutaires sur les 12 actuelles situées dans l’arrondissement, soit un tiers ou un quart. Les autres pourraient néanmoins, être franchisées.Capture d’écran 2016-10-04 à 07.46.49.png

    ING a annoncé ce lundi matin un plan de restructuration majeur qui se traduira, à terme, par la disparition de 3.158 emplois dans notre pays, dont 1700 licenciements secs. Le CEO a aussi annoncé la disparition de 600 agences. À Verviers et en Communauté germanophone, on compte 12 agences statutaires, soit non franchisées. « Quand on sait qu’il ne restera que 160 statutaires pour toute la Belgique. On imagine qu’une répartition logique devrait être faite. On estime donc qu’il resterait 45 agences pour la Wallonie. Et à Verviers, il ne devrait dès lors en rester que 3 ou 4 tout au plus », explique Marc Medot, délégué syndical Setca chez ING. Un impact important pour Verviers. « De plus, à cause de ces 1.700 licenciements purs et secs, il y en a beaucoup qui vont rester sur le carreau. S’il ne reste que 4 agences statutaires chez nous, il va y avoir une compétition déloyale pour savoir qui aura la chance de rester » ajoute le syndicaliste.

     

    Lire la suite

  • Jean Gotta Group recrute !

    Happy to meat you ! Telle est la devise de cette entreprise familiale créée en 1975, aujourd’hui devenue un groupe qui emploie 150 personnes. Basé à Aubel et au Luxembourg, le groupe Jean Gotta est divisé en 2 activités distinctes et complémentaires : la transformation de la viande bovine (GHL), et le transport sous température dirigée (TLV). Nous avons rencontré son Président , Vincent Gotta, qui nous explique la philosophie de son entreprise et les profils qu’elle souhaite recruter à court et moyen terme.

    «Pour assurer la croissance continue que nous connaissons depuis 1998, nous recrutons très régulièrement de nouveaux talents. Nous accordons une place prépondérante au capital humain : c’est le collaborateur qui fait l’entreprise. Nous travaillons tous les jours pour que nos collaborateurs puissent évoluer dans un environnement de travail épanouissant et équilibré. Nous avons fêté l’année dernière nos 40 ans : d’une entreprise familiale, nous sommes devenus une famille d’entreprises ! Mais nous nous efforçons de garder un caractère humain et un esprit familial en préservant des valeurs que nous tentons d’ap- pliquer au quotidien : respect, communication, esprit d’équipe et équilibre. »

    Le groupe recrute actuellement les profils suivants :

    • Responsable Maintenance
    • Chauffeur distribution spécialisé en port de quartier de viande
    • Opérateur logistique avec permis C.

    Et est fréquemment intéressé par :

    • Chauffeur international
    • Boucher - Boucher portionneur (porc-bœuf-veau)
    • Ouvrier pour préparation de viandes crues
    • Ouvrier de production emballage-étiquetage
    • Opérateur de maintenance.

    Si les valeurs de ce groupe familial vous parlent, et que vous souhai- tez rejoindre cette aventure, contactez-les, ils seront Happy to meat you !