Commerce - Page 5

  • Bistrot d'Ethan, fini d'être traiteur

    Depuis l’ordre de fermeture reçu du gouvernement, Fabrice Van Genechten, aux commandes du Bistro d’Ethan, avait opté pour la formule traiteur. Mais il va arrêter et fermer son restaurant tout le temps que les mesures de confinement dureront.

    « On a transformé le restaurant en traiteur mais, là, on pense à tout fermer », glisse-t-il. « J’ai eu une discussion avec mon comptable et c’est ce qu’il y a de mieux à faire. » En quelques jours, le restaurateur a vidé son stock et il n’envisage pas de se réapprovisionner. En cause, le spectre d’une Belgique totalement bloquée. « On se dirige vers ça. Reprendre de la marchandise alors que tout risque de fermer, c’est non. Ici, on n’a pas eu de pertes car on a su écouler le stock. »

    La suite, c’est un gros manque à gagner. « On avait une centaine de réservations pour cette semaine au restaurant. J’avais aussi des banquets prévus. En tout, je perds 600 couverts sur la semaine », peste-t-il. « On va décaler les vacances, se reposer et espérer que ça ne dure pas trop longtemps. »

    D'un article de JULIEN DENOËL à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 18 mars 2020

  • Boutique fermée à Aubel

    Capture d’écran 2020-03-17 à 08.43.17.png« Suite à une longue réflexion, nous avons décidé de fermer les portes de notre boutique temporairement, le temps que la situation s’améliore. » La boutique Plaisir d’offrir, un concept store proposant bijoux, sacs, accessoires, chaussures, vêtements à Aubel, a pris une décision courageuse et responsable dans le cadre de l’épidémie de coronavirus.

    « En fait, on s’est dit qu’on ne souhaitait pas mettre en danger la santé de notre personnel et de nos clients. Parce qu’en laissant le magasin ouvert, on risque une contamination potentielle », expliquent Tom Delville et sa maman Christine Hubert, la patronne. « Puis on a aussi voulu fermer par solidarité envers nos confrères de l’Horeca qui ont été contraints de fermer purement et simplement. C’est une manière pour nous de nous soutenir tous ensemble en tant qu’indépendants. C’est tous ensemble que nous vaincrons ce fléau ! »

    La réouverture de la boutique physique dépendra de la durée de l’épidémie chez nous. « On compte fermer jusqu’à ce que la situation s’améliore et que la menace soit éradiquée. Je pense que c’est le moment de se serrer les coudes. Si les ministres ne prennent pas la décision de fermer les magasins non-alimentaires, on le fait », sourit l’Aubelois.

    Sa boutique reste néanmoins en activité durant cette période particulière avec des commandes à distance possibles. « On avait déjà mis en place un service de livraison à domicile. Des moyens comme Facebook et internet nous permettent de poursuivre notre activité en parallèle », précise Tom Delville.

    A.F. dans LA MEUSE VERVIERS du 17 mars 2020

  • Coronavirus - Covid19 Aubel - commerces

    Le Collège communal d'Aubel s’est réuni en urgence ce vendredi afin de prendre connaissance des dispositions prises par le conseil national de sécurité dans le cadre de l’épidémie de Coronavirus Covid-19 et de prendre diverses décisions relatives au territoire communal. Il est rappelé que nous sommes toujours en phase 2 renforcée et qu’il convient de faire preuve de sérieux et de sérénité face à la situation présente.

    Les mesures suivantes sont d’application dès ce vendredi 13 mars minuit jusqu’au vendredi 3 avril inclus. Ces mesures ont pour but d'éviter la rencontre de diverses communautés sociales qui ne se seraient jamais rencontrées dans d'autres circonstances. Le principe général est d'éviter les concentrations de population.

    Concernant les commerces et les activités dites récréatives (sportives, culturelles, folkloriques, etc) :

    • Toutes ces activités sont annulées, peu importe leur taille et leur caractère public ou privé.
    • Les bars, cafés, brasseries, salons de dégustation, restaurants (…) sont fermés ;
    • Le service "à emporter" (TakeAway) est autorisé en privilégiant les commandes par téléphone ou autre et en laissant un espace suffisant pour les retraits afin d'éviter tout effet de confinement pour la clientèle ;
    • Les livraisons à domicile sont autorisées ;
    • Les hébergements touristiques restent ouverts sauf leur éventuel restaurant ;
    • Les commerces et prestataires de services restent ouverts toute la semaine sauf le weekend ;
    • Seuls les magasins d’alimentation et les pharmacies restent quant à eux ouverts normalement (weekend compris). Néanmoins, il leur est recommandé d’augmenter les mesures d’hygiène sur base des recommandations déjà formulées ;
    • Le marché du mardi est maintenu ;
    • Le marché du dimanche est maintenu uniquement pour les produits alimentaires.

    A noter que ces mesures viennent s’ajouter à celles formulées précédemment. Nous restons en phase 2 renforcée.

    Nous sommes bien conscients que ces décisions auront un impact pour l’économie, et particulièrement pour certains secteurs.

  • Participation citoyenne ?

    A propos de  l’article sur « Pharma » paru sur  le  blog « Aubel ».

    Les informations dont nous disposons sur  le sujet nous sont  arrivées de sources différentes. Ce qui pose  problème c’est qu’elles ne vont  pas dans  le  même sens. Etant donné  le contexte, c’est normal.

    Quatre  personnes ont réagi dont  trois citoyens aubelois. Trois citoyens . Aubel compte plus ou moins 4 000 adultes( ?) Les 3 997 autres que  pensent-ils ? Personne ne  le sait ? Les réponses pourraient être du type « Cela  ne  m’intéresse pas, je  n’étais  pas au courant, qu’ils fassent  ce qu’ils  veulent ou comme les trois, je ne veux pas de  « Pharma «  au zoning ou l’emplacement  actuel, cela  m’arrange bien, on  ne  nous a pas demandé notre avis ».

    Et pourtant, c’était une belle occasion de créer une  situation de participation citoyenne. Tant  pis ce sera peut-être pour  une  prochaine fois.

    Ces derniers jours, nous avons  vu et entendu lors des  journaux télévisés :

    • Le président du CDN/V a demandé aux membres de son parti à partir de 2 ou 3 questions quelle position son parti devait prendre face à la participation de la NVA à la constitution d’un gouvernement fédéral. Il a obtenu 7.000 réponses, dont 63 % de « NON ». Il était fixé.
    • Le tunnel Léopold à Bruxelles, après réparation, portera un nouveau nom. Lequel ? Qui va le déterminer ? Réponse des autorités bruxelloises : il sera fait appel aux citoyens bruxellois. 

    Deux exemples de participation. Alors, quid à Aubel ? Ce sera pour une prochaine fois.

    P. BOUR

     

  • 15 mois de prison pour le Liégeois qui avait fait certifier le sirop de Liège "halal"

    Capture d’écran 2020-03-05 à 16.30.02.pngEn août 2015, on apprenait qu’un imam était venu à la siroperie Meurens à Aubel pour certifier le sirop de Liège « halal ». Rien de plus normal sur un plan économique puisque ce certificat est obligatoire pour vendre dans les pays musulmans. Par contre, la symbolique du produit du terroir liégeois certifié par un label musulman en avait choqué plus d’un.

    D'un article de LUC GOCHEL dans LA MEUSE du 5 mars 2020