Basket - Page 3

  • Un départ fatal à Aubel contre Neufchâteau

    Capture d’écran 2019-03-25 à 08.12.45.pngCe dimanche, Aubel espérait bien renouer avec la victoire en Régionale 2. D’autant que les Herbagers évoluaient dans leurs bases face à un adversaire a priori à sa portée. Mais les hommes d’Arnaud Lardinois connaissent un deuxième tour décidément bien compliqué.

    En effet, les Luxembourgeois ont directement pris la partie à leur compte en plaçant un 0-15 d’entrée en début de match. Autant dire qu’Aubel était déjà dans les cordes alors que la rencontre ne faisait que commencer.

    Après le premier quarttemps, Neufchâteau était aux commandes et menait 8-21. L’écart allait même encore s’accentuer dans le deuxième quart-temps. Aubel ne parvenait pas à marquer et les visiteurs contrôlaient la partie sans trop de difficulté. C’était 17-37 à la pause et on voyait mal comment les locaux allaient parvenir à réagir.

    Les Herbagers allaient alors réaliser un bon troisième quart-temps en revenant à 11 points de Neufchâteau durant un moment. Mais le 4e quart-temps n’était pas bon et Aubel devait une nouvelle fois s’incliner sur son parquet sur le score de 56-70. « Après un 0-15 d’entrée, nous avons eu une bonne réaction dans le troisième quart », dit Arnaud Lardinois, le coach aubelois. Mais le 4e quart a été catastrophique car Neufchâteau est rapidement reparti à plus 15. »

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 25 mars 2019.

     

    Lire la suite

  • Aubel veut vraiment se relancer

    Sur ce deuxième tour, Aubel n’a pas gagné beaucoup de rencontres et reste sur une série d’une petite victoire sur les huit derniers matchs. Le dernier en date a été folklorique à Visé avec l’absence du coach pour raisons de santé et un arbitrage complètement à côté de ses pompes. Les Herbagers aspirent vraiment à se relancer en cette fin de championnat face à Neufchâteau ce dimanche à la maison (début à 15h30). Il est clair qu’une victoire ferait un bien fou àtout le monde et permettrait de ne pas voir la fin de saison se tirer en longueur.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 23 mars 2019.

  • Aubel : un match folklorique

    Privé de son coach Arnaud Lardinois (dos bloqué), Aubel se rendait à Visé avec l'ambition de jouer crânement sa chance dans ce derby.

    Mais la semaine aura vraiment été pourrie de bout en bout pour les Herbagers qui après des entraînements sans leur coach, ont étéCapture d’écran 2019-03-18 à 08.34.41.png confrontés à un arbitrage tout simplement folklorique. « En fait, il y avait trois arbitres convoqués pour cette rencontre », explique Yohan Riga, qui a fait office de coach durant ce derby. « L'un des trois a laissé sa place et nous avons été arbitrés par deux arbitres hispanophones dont un ne parlait pas du tout français. Il y a ensuite eu un contact malheureux entre Gorlé et Gerlach dans le deuxième quart. Le joueur visétois est sorti le nez en sang et son père est venu crier sa désapprobation à la table tout comme le président de Visé qui s'en est pris aux arbitres,... Bref, c'était vraiment dingue et ça a été le tournant du match car les arbitres ont ensuite pris mauvaises décisions sur mauvaise décisions. Il y a eu un nombre fou de fautes techniques et antisportives sifflées. Je n'ai jamais vu un tel match en 30 ans de carrière. »

    Dans ces conditions, il était compliqué pour les Aubelois de jouer un bon match d'autant qu'ils sont dans une spirale négative depuis quelques semaines. « Nous avons fini le match à quatre durant les deux dernières minutes », détaille Yohan Riga. Cela a été compliqué de garder son calme à partir d'un certain moment. Un match à oublier au plus vite. »

    Lire la suite

  • Aubel veut enrayer la spirale négative

    Cela fait maintenant un certain temps que l’équipe d’Aubel n’a plus gagné de match en R2. La dernière victoire des Herbagers date du 3 février dernier à Mont-surMarchienne et la série actuelle est de quatre défaites consécutives. Ce week-end, Aubel espère bien enrayer la spirale négative en déplacement à Visé.

    Un derby liégeois qui risque d’être compliqué à gérer pour les hommes d’Arnaud Lardinois, qui vont affronter une équipe dans une bien meilleure dynamique que son adversaire.

    La semaine n’a pas non plus été facile car le coach aubelois n’était pas présent cette semaine aux entraînements et c’est Yohan Riga et l’assistant-coach qui ont donné les séances.

    « J’espère que nous parviendrons effectivement à l’emporter à Visé, mais cela s’annonce difficile », dit Arnaud Lardinois, dont la présence au match est incertaine.

    « Lors du match aller, nous avions rencontré une équipe visétoise qui avait des absents et qui avait connu un off-day total. Je pense que nous risquons de voir le vrai visage des Mosans ce samedi. » Arnaud Lardinois ne pourra pas compter sur Xavier Hubert et Nicolas Bertho dont la fin de saison est quasiment compromise suite à un problème récurrent à un genou. -

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 16 mars 2019.

  • Aubel craque en seconde mi-temps

    Pas mal de monde ce samedi dans les tribunes du Green Temple à Aubel. En effet, le club organisait son souper annuel. Et l’équipe Capture d’écran 2019-03-11 à 07.53.38.pngfanion avait l’honneur d’affronter pour l’occasion Morlanwelz, leader ex-aequo avec Ciney. Le début de partie voyait les deux équipes se rendre coup pour coup. Il y avait pas mal d’intensité dans les débats et Morlanwelz menait 18-21 après les dix premières minutes. Aubel tenait bien le choc face à une équipe ayant seulement deux défaites au compteur avant cette partie. Les Herbagers étaient toujours bien dans le coup à la mi-temps même si Morlanwelz menait 34-39. Mais les hommes d’Arnaud Lardinois allaient alors déjouer dans le troisième quart-temps. Les visiteurs en profitaient pour creuser l’écart et prendre 15 points d’avance avant les dix dernières minutes.

    Et l’écart allait encore grimper dans le quatrième quarttemps. Aubel était sans réaction et Morlanwelz parvenait finalement à glaner une victoire aisée après une première mi-temps qui aura été très serrée (63-87 au final).

    « Nous avons joué une super-première mi-temps avec les bons choix effectués, un bon pourcentage de réussite au shoot, une bonne mentalité et une excellente intensité en défense », souligne Arnaud Lardinois, le coach aubelois. « Nous étions à moins 5 au repos. Le troisième quart-temps est le moment choisi par mes gars pour essayer un autre sport. Un mix entre le handball et le volley. Nous avons pris 10 points en 10 minutes. Rideau… » 

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 11 mars 2019

    Lire la suite