Basket - Page 3

  • Déplacement piégeux pour Aubel

    Depuis le début de saison, Aubel carbure au super en championnat. Les Herbagers sont actuellement invaincus en R2 et se déplacent ce samedi à Haut-Pré Ougrée (début à 21).
    Un déplacement piégeux en terres liégeoises car cette équipe a besoin de points et n’affiche qu’une seule victoire en quatre matchs. Une rencontre d’autant plus difficile et à ne pas prendre à la légère que les troupes d’Arnaud Lardinois ont subi leur première défaite ce jeudi soir en coupe AWBB à Alleur (100-85 au final). « C’était journée portes ouvertes des deux côtés en première mi-temps car le score était de 57-56 », souligne Alexandre Bousmanne. « Puis nous avons connu plusieurs problèmes face à cette équipe d’Alleur malgré plusieurs défenses jouées. Il faudra réagir ce samedi à Haut-Pré Ougrée. Maintenant, perdre en coupe n’est pas dramatique car le but est d’être le mieux classé possible en championnat. »
    Arnaud Lardinois est du même avis que son joueur et s’attend à une partie compliquée. « Haut-Pré Ougrée est une équipe qui a besoin de victoires et de points », affirme le coach aubelois. « Ils possèdent certains joueurs capables de s’enflammer à tout moment dont les frères Grandry. C’est évidemment le match piège par excellence. Mais nous allons récupérer Raph Perin, à savoir notre capitaine. Il va ramener de la sérénité dans le groupe par rapport au match de jeudi. »
    Par contre, François Manset n’est pas encore sorti de l’auberge au niveau des blessures. « Il s’est à nouveau occasionné une déchirure et son moral en a pris un coup », détaille Arnaud Lardinois. « Il est sur la touche pour une durée indéterminée mais nous allons lui apporter tout notre soutien. »

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 12 octobre 2019.

  • Heureux de rejouer ensemble, Adrien Gerarts et Romain Klassen sont performants

    Tout roule en ce début de saison pour Aubel malgré les absences du début de saison. Après avoir quitté SFX Saint-Michel pour Spa, Romain Klassen a retrouvé son ami Adrien Gerarts chez les Herbagers depuis cette saison. Heureux de rejouer ensemble, le duo est pour le moment très performant et fait mal aux défenses adverses car il score énormément.
    Après plusieurs saisons à SFX Saint-Michel et une montée en TDM2 décrochée la saison dernière, Adrien Gerarts a décidé de poursuivre sa carrière à Aubel tout comme Raph Perin et Alexandre Bousmanne.
    Chez les Herbagers, il a retrouvé son ami d’enfance Romain Klassen avec qui il jouait encore à SFX il y a quelques années. Et on peut dire que les deux joueurs sont heureux de se retrouver et de jouer ensemble.

    D’un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 10 octobre 2019.

  • Aubel poursuit son sans-faute et est seul leader

    Ce dimanche, Aubel recevait Bastogne avec la ferme intention de continuer la belle série de victoires entamée depuis le début de la saison. D’autant que c’était une journée de fête au club avec la présentation de toutes les équipes.

    Face à un promu luxembourgeois venu pour jouer crânement ses chances, les Aubelois auront mis un quart-temps pour véritablement entrer dans la partie. Après dix minutes, le score était de 20-19 en faveur des locaux. Puis les Herbagers ont livré un gros deuxième quart en étouffant leurs adversaires. Cela s’est traduit dans les chiffres car c’était 46-29 à la pause.

    Les hommes d’Arnaud Lardinois ont alors géré les 20 dernières minutes tout en creusant l’écart. Au final, Aubel s’impose sans trembler sur le score de 84-54 et poursuit son sans-faute. En effet, le club du président Leduc est actuellement seul en tête au classement de la R2.

    « Nous sommes tombés face à une équipe de Bastogne qui voulait absolument effacer la gifle subie la semaine dernière contre Neufchâteau », dit Arnaud Lardinois, le coach aubelois. « Ils sont venus le couteau entre les dents et n’ont rien lâché de la première à la dernière minute. Chapeau à eux. De notre côté, nous avons commencé le match en dilettante avant de dérouler dans le second quart-temps. On a aussi tué leur zone dans le 3e quart et nous avons géré la rencontre. C’est une bonne victoire et nous avons été sérieux dans cette rencontre. On ne peut pas se permettre de jouer à 70 %. On se doit d’être toujours à fond. Si nous avions snobé Bastogne, nous aurions été battus à tous les coups. » -

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 30 septembre 2019.

    Lire la suite

  • Retour de Bousmanne

    C’est un gros dimanche qui se prépare à Aubel. Le club présentera ses équipes et on n’attend pas mal de monde pour les différents matchs qui auront lieu durant cette journée.
    La rencontre de l’équipe première face à Bastogne sera à n’en point douter l’apothéose (début à 16h).
    Après un début de saison parfait malgré une demi-équipe sur le flanc lors des deux premières rencontres, les Herbagers affichent un bilan plus que positif avec trois victoires en autant de sorties. Et les troupes d’Arnaud Lardinois ont, en plus, déjà affronté deux favoris avec Flénu et Mons-Hainaut.
    Maintenant, il conviendra de ne pas prendre Bastogne de haut ce dimanche. Les Luxos, champions en P1 la saison dernière, ont déjà une victoire au compteur et seront à prendre très au sérieux. Et le coach aubelois en est bien conscient. « J’ai la chance d’avoir un groupe expérimenté et qui sait comment aborder ce genre de rencontre piège », dit Arnaud
    Lardinois. « Nous ne ferons pas l’erreur de sous-estimer Bas- togne. On veut vraiment rempor- ter cette partie car c’est la journée de présentation des équipes du club et il y aura certainement du monde. J’espère vraiment que les gars seront concentrés à 100% mais je n’ai aucun doute là-dessus. Bastogne est une équipe qui possède des joueurs capables de pénétrer et shooter. Il faudra être sérieux pour les battre même s’ils savent bien qui nous sommes. Les entraînements ont vraiment été de bonne qualité cette semaine même si nous nous sommes entraînés à 7 ou 8 joueurs. »
    Et les bonnes nouvelles s’enchaînent actuellement à Aubel. Le coach pourra à nouveau compter sur tout son secteur intérieur car Alexanndre Bousmanne est revenu de blessure. Ce sera bientôt au tour de Manset de réintégrer l’effectif. Autant dire que tout est réuni pour voir les Herbagers décrocher une 4e victoire de rang en ce début de saison.
    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 28 septembre 2019

  • Léon Leduc ravi du début de saison

    Ce dimanche, le BC Aubel présentera toutes ses équipes seniors et de jeunes avant le match de l’équipe première, qui milite en R2, face à Bastogne à 16h. A noter qu’il y aura quatre matchs cette journée et qu’ils se dérouleront dans la salle du bas et non en haut comme habituellement. Plusieurs activités seront proposées et le comité espère attirer pas mal de monde avec évidemment le match de la R2 en apothéose de la journée. Le ballon du match sera lancé par Christophe Liégeois.
    D’ailleurs, le président du club est vraiment très heureux et ravi du début de saison de son équipe première qui affiche un bilan parfait de trois victoires en trois matchs avant celui de ce dimanche. « Il est certain que le comité est totalement ravi », dit Léon Leduc, le président aubelois. Malgré les blessures, l’équipe de R2 a réussi à aller gagner à Flénu lors de la première journée à 5. Il faut parfois un peu de chance car quatre joueurs avaient quatre fautes dans le dernier quart. C’est un exploit qui arrive une fois sur mille. Nous avons ensuite battu les jeunes de Mons-Hainaut qui ont pourtant plusieurs entraînements par semaine. Avant de confirmer à Schaerbeek la semaine dernière. Il est un fait que l’équipe a bien entamé le championnat et nous ne mettrons aucune pression. » Léon Leduc se réjouit 369C68CC-3CB1-4FD1-99CD-81E77ADBA4C7.jpegaussi des transferts qui se sont très bien intégrés au sein du club et qui per- mettent aux autres d’élever leur niveau. « Il est important de souligner le fait que le comité est content de travailler avec de telles personnes et c’est réciproque », affirme le président des Herbagers. « Des gars comme Gerarts et Perin sont des meneurs d’hommes tout comme Bousmanne et Manset. Il y a vraiment une superbe ambiance en interne dans le club et sur le terrain, on voit que ces joueurs expérimentés parviennent à tirer les autres vers le haut. Des gars comme Lambot, Gorlé ou Remacle s’affirment de plus en plus et c’est grâce aux autres. Le climat est parfaitement sain à Aubel et on ne peut que s’en réjouir. Et puis ces joueurs ne viennent pas non plus pour jouer un an et finir carrière.
    On veut construire quelque chose ensemble sur le long terme. Avec Yohan Riga comme directeur sportif, on a aussi quelqu’un de compétent et qui connaît le basket. »
    Même si Aubel occupe la tête de la R2, il est prématuré de parler d’objectifs et Léon Leduc ne rêve pas de la R1. «On a une équipe pour réaliser quelque chose de bien je pense. Mais il n’est pas question de parler de la R1 maintenant. Le groupe n’a pas de pression et on fera le point à la mi-saison.»
    CHARLES BOURY dans LA MEUSE VERVIERS du 27 septembre 2019