Aubel - Page 5

  • Renouveau pour l’abbaye de Val-Dieu

    Récemment élu patrimoine secret préféré des Wallons, l’abbaye de Val-Dieu se renouvelle. De nombreux projets aboutissent actuellement.

    Val-Dieu.gifTout d’abord, l’abbaye change son identité visuelle. Les trois entités, fromagerie, brasserie et abbaye, jusqu’ici séparées, s’afficheront ensemble dorénavant. Un nouveau logo les représentera à présent. Celui-ci est composé de deux anneaux avec au centre le clocher de l’abbaye. « Les anneaux sont le symbole de l’abbaye depuis toujours », indique un responsable. « À l’origine, elle était située entre le duché de Limbourg et le comté de Dalhem entre lesquelles il y avait parfois des guerres. L’abbaye a toujours joué un rôle pacificateur. Les anneaux représentent cette paix. On les retrouve un peu partout dans l’abbaye. » Le clocher est lui l’élément le plus visible du bâtiment. Il est donc assez logique qu’il figure au centre. Le dessus du logo représente les nombreux vitraux de l’abbaye.

    La toiture du noviciat et ses 14 verrières du noviciat seront bientôt remplacées. Celles-ci donnent une lumière naturelle là ou les jeunes moines avaient leur scellé. « Il s’agit d’un gros travail et nous y réfléchissons depuis plus d’un an et il est sur le point d’aboutir », avance Émeline Gilliquet, la porte-parole.

    Autre nouveauté, un observatoire a été construit par Natagora afin d’observer au mieux la vie sauvage. Celui-ci surplombe l’étang. L’observatoire est accompagné de panneaux aidant les badauds à identifier les différents oiseaux. Les amateurs de peinture pourront également passer à l’abbaye pour admirer les œuvres de Dany Salme et son exposition « Nous sommes vaches ». Comme son nom l’indique, les tableaux représenteront des bovins du pays de Herve. « Le style du peintre est hyperréaliste », nous précise-t-on. Les bénéfices seront reversés à une ASBL qui initie des projets au Mali. Elle a déjà créé une école technique sur place. Il y aura également des concerts qui permettront aux mélomanes eux aussi de s’intéresser à l’abbaye. -

    A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 30 mars 2019.

  • L'école communale de La Clouse lauréate

    Une douzaine d’écoles de la région verviétoise vont pouvoir bénéficier de subsides wallons pour mener à bien des projets liés à la biodiversité.

    Ce mercredi, René Collin, ministre wallon de la Nature, GoodPlanet Belgium et Natagora ont annoncé les noms des 135 écoles lauréates du troisième appel à projets « Ose le vert, recrée ta cour ». Pour la région verviétoise, il s’agit des établissements primaires ou maternels suivants : école de Burnenville (Malmedy), école communale d’Ondenval (Waimes), école Notre-Dame, section maternelle (Verviers), école communale fondamentale de Polleur (Theux), SFX2 maternelle (Verviers), école communale fondamentale Xhoffraix et Longfaye (Malmedy), école communale de La Clouse (Aubel), école NotreDame (Limbourg) ainsi que athénée royal de Spa, implantations Rener et Centre. Par ailleurs, la Haute école libre Saint-Roch de Theux est un des cinq établissements d’enseignement supérieur retenus.

    Lire la suite

  • L’abbaye du Val-Dieu de retour à la TV

    Capture d’écran 2019-03-09 à 07.53.28.png

    Les spectateurs attentifs reconnaîtront certainement l’abbaye du Val-Dieu ce dimanche au programme de la RTBF. En effet, dans le cadre du tournage de la série « Ennemi public », la production est retournée dans l’abbaye aubeloise pour y tourner des scènes intérieures. Voici d’ailleurs, en avant-goût, quelques photos postées par la brasserie de l’abbaye.

    53278977_1975031679260773_7155567217675862016_o.jpg

    53528482_1974970029266938_4876575107046178816_n.jpg

  • Décès de Mademoiselle Aline DODÉMONT

    Capture d’écran 2019-02-08 à 11.09.10.pngLa famille annonce le décès de Madame Aline DODÉMONT, née à Hombourg le 11 février 1928 et décédée à Pannesheydt le 7 février 2018.

    La défunte repose à la chapelle ardente de la résidence “Pannesheydt”, rue de Hombourg 76 à 4850 Montzen, où les visites sont attendues les samedi et dimanche de 17 à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetière paroissial, sera célébrée en l’église Saint-Antoine à La Clouse le lundi 11 février 2019 à 10 heures 30. 

    Faire-part.

  • Les voeux des Verts à Val-Dieu

    Pour la première fois, la Régionale Ecolo de Verviers a décidé d’organiser une réception de Nouvel An. Ce sera le vendredi 1er février à 18 heures au Casse-Croûte à Aubel, en présence de Jean-Marc Nollet, coprésident d’Ecolo au fédéral.

    Ce sera sans doute aussi l'occasion de présenter leurs premiers candidats de la liste Ecolo aux élections régionales de mai 2019.

    Avec une grosse surprise à la clé, la désignation de la Raerenoise Christine Mauel, novice en politique, comme tête de liste.

    Âgée de 37 ans, la Raerenoise, mère de deux enfants, est diplômée en architecture. Des études qu’elle a commencées à Liège, avant de partir sur Aachen, durant deux ans, pour faire son master. Ce qui lui vaut d’être bilingue allemand-français. « Et je parle également néerlandais » précise-t-elle.

    FORMATION D’ARCHITECTE

    À la suite de ses études, en 2004, Christine Mauel intègre le bureau d’architecture verviétois AUPa. Quatre ans plus tard, elle change d’orientation et est engagée chez Nosbau, société de logements de service public qui gère environ 1.700 logements situés dans 9 communes (4 germanophones et 5 francophones). D’abord chef du service « Nouvelles constructions et rénovations », elle deviendra par la suite Directrice Technique puis Directrice-Gérante depuis deux ans désormais.

    Le monde politique, de par sa profession, elle le côtoie donc assez régulièrement. « J’y suis confrontée tous les jours. De par mon job, je dois avoir un attrait pour la politique. Mais jusqu’ici, je n’avais jamais vraiment pris de direction. Je me suis toujours bien entendu avec toutes les parties », confie-t-elle.

    D'un article de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 29 janvier 2019.

    Lire la suite