Aubel - Page 2

  • La brasserie du Val-Dieu primée pour sa liqueur

    La brasserie du Val-Dieu est connue pour ses bières mais bien moins pour sa liqueur. Et pourtant, elle vient de recevoir une médaille d’argent aux « World Liqueur Awards 2020 ». Cette liqueur est un distillat de la Grand Cru mélangé avec 18 épices différents. Elle offre un goût aux notes orangées tout en gardant l’amertume de la bière.

    Avec un message spécial pour les régionaux de la part de la Brasserie sur Facebook:

    Pour fêter ça, nous vous proposons de la (re)découvrir au prix occasionnel de 20€ ! 

    Livraison gratuite (et sécurisée !) à domicile dans un rayon de 25 kms autour de l’Abbaye du Val-Dieu.

    Commande en MP sur notre page Brasserie de l'Abbaye du Val Dieu ou par mail à sabine@val-dieu.com jusqu’au mercredi 06 mai inclus. 

    Livraison : vendredi 8 mai
    Prenez soin de vous et à bientôt

  • Le Moulin Hick a 10 fois plus de demandes que de disponible

    Explosion de la demande pour la farine destinée aux ménages, au Moulin Hick, au Val-Dieu. C’est bien simple : si Capture d’écran 2020-04-23 à 08.24.09.pngl’entreprise était en mesure de satisfaire aux demandes pressantes des clients, elle pourrait vendre dix fois plus de sachets de farine en petits conditionnements de 1 à 5 kilos, explique Philippe van Laethem. Ce qui a amené la PME aubeloise à recourir à 3, 4 ou 5 intérimaires, selon leurs disponibilités, pour ensacher de la farine servant à préparer du pain, de la pâtisserie et autres douceurs bienvenues pour remonter le moral du citoyen à domicile en ces temps de confinement. Ceci alors qu’en temps normal l’effectif se borne aux 10 équivalents temps plein qui, de leur côté, continuent à turbiner plus que jamais pour assurer le reste de la production.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 23 avril 2020.

  • Décès du Docteur Eugène GILLET

    La famille annonce le décès du Docteur Eugène GILLET, né à Saint-Jean-Sart le 27 janvier 1938 et décédé à Liège le 4 avril 2020.

    Capture d’écran 2020-04-07 à 09.19.02.png

  • Lockdown party au profit du CHR

    Vendredi dernier, trois DJ’s de la région avaient décidé d’organiser une soirée virtuelle pour vous occuper durant cette période de confinement. Suite au succès de cette première édition de la « LOCKDOWN – Stay home & party with us » le Hervien Shiver, Flow’, de Bruyères, et ArSeN-x, de Saint-Jean-Sart (Aubel) ont décidé de remettre le couvert ce vendredi soir. Petite nouveauté, un lien sera proposé pour réaliser un don au CHR afin de les soutenir durant cette crise du coronavirus.

    « Vu le succès de vendredi passé, on remet ça ! Cette fois-ci, petit changement de plan. Un lien vous sera proposé pour soutenir le CHRV, qui lutte tous les jours contre ce p**ain de virus ! Alors pour eux, faites la fête avec nous, restez chez vous, et n’hésitez pas à faire un petit don vendredi » peut-on lire sur leur page Facebook. Le live de ce vendredi sera diffusé sur Youtube https://bit.ly/LOCKDOWNytb.

  • Les brasseries tournent au ralenti

    Dans le secteur brassicole, on souffre. Notamment à Val-Dieu, où l’on venait d’entamer de gros travaux restructurant l’espace. La fermeture de l’horeca a provoqué l’arrêt de toute la production au fût. De nombreuses commandes ont Capture d’écran 2020-03-24 à 08.23.10.pngété annulées ou reportées, explique Alain Pinckaers, l’administrateur délégué : « On refait donc notre stock ». Ce lundi, une dizaine des 19 personnes du personnel étaient encore au boulot pour la production. Alain Pinckaers pensait avoir encore du boulot cette semaine, et peut-être la suivante. Ensuite, la brasserie sera probablement à l’arrêt. Quant au chantier de transformation de la brasserie (nouvelle brasserie, salle de dégustation, magasin), il est à l’arrêt depuis une semaine, entre autres parce que du matériel doit venir d’Italie. En attendant, les installations actuelles demeurent opérationnelles.

    Au Grain d’orge, à Hombourg, on tourne aussi au ralenti. « On ne livre presque plus rien. », explique Viviane Johnen. On produit environ la moitié de la normale, avec un personnel qui vient en alternance, ce qui permet de respecter plus facilement la distanciation sociale.