Activités culturelles - Page 7

  • Verviers sur son 31 pour Australia

    La thématique 2019 des Journées du Patrimoine étant « Le Patrimoine sur son 31 », la ville de Verviers a décidé de se concentrer sur les 30 ans du film Australia. Un film important dans l’histoire du cinéma et dans l’histoire verviétoise, puisque faisant écho au déclin de l’industrie de la laine. Une foule d’activités sera proposée du 6 septembre au 11 octobre principalement à Verviers, mais avec des incursions à Spa et Stavelot. Suite à l’appel de l’Agence Wallonne du Patrimoine sur la thématique « Le patrimoine sur son 31 », la maison du tourisme de Verviers s’est demandé sur quoi partir. Et s’est rendu compte que le film « Australia » de Jean-Jacques Andrien avait été tourné il y a 30 ans. Plusieurs opérateurs publics et privés  se sont réunis pour offrir un riche programme d’activités autour du tournage de ce film célèbre à Verviers.

    LE FILM SERA PROJETÉ…

    À STAVELOT La projection du film Australia, prévue le 5 octobre prochain, est déjà complète. Une projection qui aura lieu au cinéma « Le Versailles » à Stavelot. Pourquoi Stavelot et pas Verviers ? Tout simplement parce qu’aucune salle verviétoise n’est encore équipée d’un projecteur de type 35 mm. Ni le cinéma Pathé, ni l’espace Duesberg, ni la salle de SFX1. Et c’était trop difficile au niveau logistique et financier d’en faire venir. « Alors que le cinéma de Stavelot possède un projecteur en parfait état. En plus la salle, a gardé un cachet des années 50 », précise Caroline Büsch, de la maison du tourisme.

    La première manifestation aura lieu le vendredi 6 septembre prochain. L’harmonie d’Aubel proposera un concert de musique des années 50-60 sous le kiosque de l’harmonie.

    Parmi les manifestations importantes, pointons aussi la reconstitution des années 50 aux alentours du Grand-Théâtre de Verviers, avec véhicules d’époque, figurants costumés… La visite de deux lieux de tournage du film, à savoir l’aérodrome du Laboru et le Tonnelet à Spa : plusieurs scènes ont été tournées avec les acteurs Jérémy Irons, Fanny Ardant ou Agnès Soral. Et même une conférence consacrée au déni de réalité, les industriels lainiers n’ayant pas vu – ou plutôt voulu voir – le déclin de leur industrie arriver. 

    D'un article de B.B. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 août 2019.

  • Une semaine à travers le Pays de Herve

    La légèreté, la simplicité, la lenteur, la rencontre, le partage tels sont les mots qui définissent le mieux le projet « La Marche des simples ». Et "Racines" s'inscrit dans la tournée "La Marche des simples".

    Reprenons pas à pas et dans le désordre !

    LA MARCHE DES SIMPLES

    Pendant 7 jours sur les chemins de l'été, de ce 26 août au 1er septembre, une femme marche de village en village. A chaque étape, elle donnera son spectacle "Racines". Ainsi, chaque soir à 20h, elle posera son sac à dos et son accordéon au pied d'un arbre, dans un coin de jardin ou dans une grange. La nuit résonnera alors des rires et des interrogations des personnes présentes...

    QUI EST LA FEMME QUI MARCHE?

    Cette femme qui marche, c’est Chantal Dejardin qui, depuis 28 ans, cumule les casquettes de conteuse, accordéoniste et auteure. Elle conte pour les belles, les idiots, les utopistes, les riches, les pauvres, les malins, les idiots, les syndicalistes, les scouts, les nains de jardin, les princes charmants, ceux qui ont un chapeau, celles qui n’ont pas de manteau. Elle conte dans les jardins, les grottes, les prisons, les châteaux, les maisons, les bois, les salles de spectacles, les écoles, sur les places et dans la rue.

    Elle conte des histoires éternelles et sans âges, des contes de toujours, des faux mensonges et de vraies vérités.

    RACINES, LE SPECTACLE

    Racine vient du mot "radical. Organe généralement souterrain des plantes vasculaires qui les fixe au sol et assure leur ravitaillement en eau et en sels minéraux. Les histoires traditionnelles, éternelles et sans âge sont des racines. Elles nous nourrissent, nous abreuvent, nous fixent dans la terre, nous relient au très profond pour nous élancer dans les très hauts sommets du ciel.

    Ce spectacle qui allie contes traditionnels du monde entier, musique et chants est accessible à partir de 8 ans. Les adultes peuvent être accompagnés d'un enfant. Après la représentation, le public est invité à discuter du contenu du spectacle, de la vie, du monde, du présent, de l'avenir.

    Info : 0479/ 49.51.45.

    Paf : libre.

    SAMEDI 31 août à 20 heures dans la cour du Centre culturel d’Aubel

  • Une kyrielle d’activités pour les 30 ans du film Australia

    Voilà 30 ans que sortait le film Australia du réalisateur Jean-Jacques Andrien. Un film de fiction avec pour toile de fond le déclin de l’industrie textile à Verviers en 1955. Pour l’occasion, un vaste programme de manifestations autour du film a été élaboré. En septembre et octobre prochain, concerts, conférences, expositions… auront lieu pour fêter cet anniversaire. Verviers retournera aussi en 1955, avec des véhicules d’époque et des figurants dans la rue du Manège.

    Parmi ces activités, notons que Les Échos de la Berwinne, dirigés par Robert Ortman, vous emporteront sur les airs de la musique des années 50’ au kiosque de l’Harmonie, le vendredi 6 septembre à 20 heures. Prix : 2 €/personne.

    Un article à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 2 août 2019

    Lire la suite

  • Le four chez les Britanniques pour le film d’animation Royal Corgi de Ben Stassen

    Capture d’écran 2019-07-26 à 07.56.56.pngLe réalisateur aubelois attribue ce demi-échec à la météo caniculaire qu’on connaît outre-Manche

    Royal Corgi, le film de l’Aubelois d’origine Ben Stassen, n’a pas cartonné, loin de là, en Grande-Bretagne, alors que les espoirs étaient grands de ce côté de la Manche. Reste que le film a séduit ailleurs, et notamment en Belgique et à Verviers.

    Un reportage d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 juillet 2019.

  • LA CETRA D’ORFEO & LE NEW BAROQUE TIMES CHOIR (B), sous la direction de Michel KEUSTERMANS, aux Concerts du Printemps le 21 juin 2019

    LA CETRA D’ORFEO & LE NEW BAROQUE TIMES CHOIR(B),

                                       sous la direction de Michel KEUSTERMANS

                   En solistes, Caroline WEYNANTS, soprano, Thibaut LENAERTS, ténor et Benoît GIAUX, basse

    Joseph HAYDN (La Création)

    La Cetra d’Orfeo (La lyre d’Orphée) est un ensemble de musique ancienne, créé et dirigé par Michel Keustermans. Formé d’un noyau fidèle d’artistes spécialisé dans l’interprétation de la musique des XVIIème et XVIIIème siècles, il propose au public des programmes variés, d’une manière vivante et accessible de tous.

    Composé de quelque 40 musiciens, il nous proposera, avec le New Baroque Times Choir et les solistes Caroline Weynants, soprano,  Vincent Lesage, ténor et Benoît Giaux, basse, rien moins que l’un des sommets de l’œuvre (sinon le chef d’œuvre) de Joseph Haydn, La Créationqui raconte et célèbre la création de l’univers décrite dans le Livre de la Genèse.

    Un concert exceptionnel dans la Basilique du Val-Dieu. La meilleure des façons de fêter la Musique !

     

    Lire la suite