- Page 3

  • Charles Weerts doit défendre son leadership

    Après le week-end décevant en ADAC GT Masters à Hockenheim, Charles Weerts reprend le chemin du GT World Capture d’écran 2020-09-25 à 08.12.12.pngChallenge Europe Sprint ce week-end, à Zandvoort (Pays-Bas). Un championnat dont il occupe actuellement la tête avec son équipier Dries Vanthoor. Les deux pilotes de l’Audi R8 LMS du team WRT drivé par le Theutois Vincent Vosse ont une belle carte à jouer ce samedi lors des deux courses de 60 minutes (la première à 9h, la seconde à 13h45) en vue de conforter leur leadership, à la fois au classement du Sprint et au classement général (qui comprend aussi les manches de GT World Challenge Europe Endurance). « Nous espérons passer un bon week-end à Zandvoort, car nous sommes les leaders du classement. Il sera important d’obtenir un maximum de points, pour éventuellement prolonger notre avance », a brièvement confié Charles Weerts sur le site Web de son team.

    Tous les essais (libres et qualifications) auront lieu ce vendredi pour ce troisième et avant-dernier round du GT World Challenge Europe Sprint.

    Le week-end suivant, Charles Weerts repartira pour une nouvelle compétition d’ADAC GT Masters en Allemagne.

    O. DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 25 septembre 2020

  • NALBOU ET BAUDUIN DE RETOUR À AUBEL

    Si Aubel devra encore se passer de Roex et de Kerff ce week-end, Tony Niro pourra néanmoins compter sur Van Hoof, de retour de suspension. Au rayon des bonnes nouvelles, Nalbou ainsi que Bauduin feront leur retour à l’entraînement jeudi. Ce dernier, souvent victime de blessures, s’est d’ailleurs entouré d’un coach sportif et d’un médecin afin de se retaper et d’enfin pouvoir débuter sa saison.

    Pour la réception d’Aubel ce dimanche à Elsaute, le coach de l’Étoile devra se passer de Roggemans (blessé) et d’Ameur (vacances). Piparo (opéré aux dents) est incertain.

    D'un article de O.D. et N.E. dans LA MEUSE VERVIERS du 24 septembre 2020

  • Aubel face à Huy en 32e de finale ce jeudi soir

    Après sa qualification dimanche au tour préliminaire de la Coupe AWBB, Aubel jouera déjà son 32e de finale ce jeudi soir à domicile face à la R1 de Huy (début à 21h). Un match qui servira toujours de préparation au championnat, selon le coach Arnaud Lardinois. Celui-ci devra toujours se passer de Remacle (encore sur la touche pour quelques semaines), alors que Bertho devrait faire son retour dans le groupe.

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 24 septembre 2020

  • Philippe Stassen et Galler s’unissent pour produire deux boissons au chocolat

    Du neuf dans nos rayons : la chocolaterie Galler, basée à Vaux-sous-Chèvremont (Chaudfontaine) et Philippe Capture d’écran 2020-09-24 à 07.57.55.jpgStassen, dont les quartiers sont établis à Thimister, unissent leurs forces pour sortir deux boissons au chocolat. Dans de petits formats de 13,5 centi- litres axés sur la dégustation. Galler n’avait encore jamais fourni du chocolat marié avec du lait à boire. Quant à Philippe Stassen, il était davantage connu pour ses boissons à base de fruits ou ses al- cools sortant de l’ordinaire. Mais comme les deux tablent volontiers sur les initiatives originales, les grands esprits se sont vite rencontrés.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE du 24 septembre 2020

  • Beckers veut faire ses preuves avec Aubel

    Il a été l’auteur d’un gros match face à Geer.`

    Dimanche, Aubel a remporté son premier succès de la saison face à Geer. Rapidement devant au score, les hommes de Tony Niro ont néanmoins subi le jeu en deuxième période et peuvent remercier Laurent Beckers, qui a été l’auteur de plusieurs arrêts déterminants dans les dernières minutes de la rencontre. Après le match, le portier aubelois avait évidemment le sourire : « La semaine dernière à Beaufays, j’ai encaissé quatre buts. Ici, je n’en prends pas, donc ça fait du bien au moral. J’ai fait quelques gros arrêts mais je suis là pour ça, même si ça fait toujours plaisir de sortir l’un ou l’autre ballon décisif. »

    La saison dernière, Aubel avait vécu un début de championnat très compliqué et avait évité la relégation in extremis. Un scénario que Laurent Beckers veut éviter de revivre : « On doit absolument passer une saison tranquille. Ce serait bien pour nous, pour les supporters et pour le club. Même si le calendrier du début de championnat est compliqué, on va devoir prendre des points. Il faudra aussi grappiller le maximum d’unités à la maison et ensuite arracher l’un ou l’autre bon résultat à l’extérieur. Au vu des deux premiers matchs, je trouve que faire trois sur six est un bon début. »

    Alors qu’il a fait toutes ses classes à Aubel, le portier de 27 ans a dû patienter un moment avant d’avoir sa chance en équipe fanion. Désormais, il veut être la hauteur de la confiance qui a été placée en lui : « Je n’ai pas beaucoup joué pendant deux ans mais désormais le club me fait confiance. Maintenant, je veux prouver que je mérite cette confiance. Je dirais même que j’ai envie de montrer qu’ils auraient dû me donner ma chance plus tôt. C’est à moi de sortir de grosses performances afin de prouver tout ça. »

    N.E. dans LA MEUSE VERVIERS du 23 septembre 2020