- Page 4

  • Portrait géant de Marchant aux Galeries Saint-Lambert

    Capture d’écran 2020-05-19 à 08.36.18.pngLe confinement, le skieur Armand Marchant le vit chez lui, dans la ferme familiale à Thimister-Clermont. « Il avait quitté précipitamment le camp de base de son entraîneur Raphaël Burtin en Savoie juste avant le confinement », précise son fan-club, qui n’a pas manqué de donner quelques nouvelles de l’athlète par voie de communiqué. Pendant cette période très particulière, Armand Marchant fait beaucoup de sport. « Course à pied, vélo avec une sortie de plus de 200 km et motocross égrènent ces semaines particulières ; de quoi garder notre champion en forme et même prendre de l’avance sur son programme de préparation physique en vue de la prochaine saison », indique son fan-club.

    Armand Marchant a aussi fait l’actualité ces derniers jours suite à l’apparition d’un portrait géant de lui aux Galeries Saint-Lambert, à Liège. Ceci s’inscrit dans le cadre de la prochaine campagne de communication des Galeries, intitulée « Des Talents de Ouf(ti !) » et menée en association avec Boulettes Magazine, un webzine 100 % ardent. « Les Talents de Ouf(ti !), c’est un projet destiné à mettre en lumière un panel de Liégeois(es), par des Liégeois(es), qui ont du talent chacun(e) dans leur domaine et qui contribuent, chacun(e) à leur façon, à faire rayonner notre belle Principauté au-delà des limites de la Wallifornie », apprend-on dans le communiqué diffusé pour le lancement de la campagne.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 19 mai 2020

  • « Un des plus grands moments de ma carrière »

    Capture d’écran 2020-05-19 à 08.28.15.pngJean-Marie Houben a été l’un des artisans du succès de Liège en finale de la Coupe en 1990.

    Il y a 30 ans jour pour jour, le 19 mai 1990, le FC Liège décrochait ce qui reste à ce jour sa seule et unique Coupe de Belgique. Parmi les acteurs de ce match historique disputé à Bruxelles face à Ekeren, il y a le Hervien Jean-Marie Houben. Ce jour-là, il avait été impliqué plus ou moins directement dans les deux buts liégeois et il avait aussi provoqué un penalty. L’actuel Responsable Technique de la Formation des Jeunes à Aubel se souvient parfaitement de ce match, mais aussi de la fête mémorable qui a suivi.

    [...]

    Au fil de la conversation, un autre souvenir marquant du match rejaillit naturellement. « Quand on a marqué dans le but derrière lequel se trouvait le public liégeois, cela a été l’explosion de joie. Par contre, je n’ai rien gardé de ce jour-là : ni maillot, ni trophée. Mais j’ai tout ça en mémoire », conclut celui qui va entamer sa deuxième saison en tant que Responsable Technique de la Formation des Jeunes à Aubel. « Il n’y aura pas de reprise d’entraînement maintenant. On attend la reprise de manière sereine en espérant que ça évolue dans le bon sens », conclut Jean-Marie Houben.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 19 mai 2020

  • Evolution de la COVID-19

    Point COVID-19 hebdomadaire de ce vendredi 15 mai 2020, pour Aubel et ses environs, pour la dernière semaine (les 7 derniers jours):
    • 38 cas recensés à Aubel (+5/semaine)
    • 141 cas à Herve (+5/semaine)
    • 35 cas à Dahlem (+1/semaine)
    • 29 cas à Fourons (+0/semaine)
    • 56 cas à Plombières (+1/semaine)
    • 28 cas à Thimister-Clermont (+0/semaine)
    • 53 cas à Welkenraedt (+4/semaine)
    16 nouveaux cas cette semaine sur l'ensemble des communes répertoriées ici contre 14 nouveaux cas la semaine précédente.
    • Graphique 1: progression des cas sur Aubel, depuis le 31 mars (ci-dessus).
    • Graphique 2: progression à Aubel et dans les communes limitrophes.

      Capture d’écran 2020-05-15 à 15.54.38.png

    • Graphique 3: progression à Aubel et dans les communes limitrophes, en fréquence (cas/1000 hab.). La moyenne dans la Province de Liège est d'environ 5.8 cas / 1000 habitants.

      Capture d’écran 2020-05-15 à 15.55.23.png

    Rappel: je compile ces graphiques à partir des données publiques disponibles (source: https://epistat.wiv-isp.be/Covid/) afin de permettre à mes concitoyens proches de visualiser les données locales nous concernant, ce qui n'est pas chose aisée sinon. Ensuite, à chacun de se faire une opinion informée. Mais gardons la tête froide et restons courtois dans les commentaires
    Je vous souhaite un bon week-end, et prenez-soin de vous et de vos proches.
    A vendredi prochain!
     
    Pierre BOULE

    Lire la suite

  • Une sauce liégeoise toute prête !

    L’Aubeloise Martine Meurens présente un tout nouveau produit à base de son sirop de Liège qui devrait être Capture d’écran 2020-05-15 à 08.30.27.pngcommercialisé dès le mois de juin. Le concept est gourmand puisqu’il s’agit d’une sauce liégeoise toute prête dans laquelle il n’y aura plus qu’à ajouter des boulettes.

    « C’est à cause ou grâce à Facebook plutôt que l’idée m’est venue de développer ce produit. Régulièrement, je publie la recette des boulets sauce chasseur ou lapin, selon la région, sur Facebook, et à chaque fois elle est partagée des centaines et des centaines de fois, sans que j’aie à payer un sponsoring. Puis on sait que les boulets sauce chasseur font partie des plats préférés des Belges. Mais pour une bonne sauce, il faut un bon sirop », ajoute en souriant Martine Meurens.

    Si les gens ont peut-être un peu plus de temps pour cuisiner à la maison, vu la période, la recette pour de bons boulets saucés peut être fastidieuse, et puis « réussir sa sauce, c’est encore une autre histoire », souligne l’Aubeloise. Elle a donc collaboré avec un restaurateur de la région pour élaborer une recette à la hauteur de ses attentes. « Il fallait arriver au goût que je souhaitais obtenir. » Le commencement remonte à août-septembre 2019. « J’avais déjà travaillé dessus il y a une dizaine d’années, mais ce n’était jamais sorti. Puis j’ai eu des contacts avec une société de plats préparés. Je me suis dit que je pourrais peut-être travailler avec eux parce qu’ils étaient très ouverts. » C’est ce qu’elle fera avec de premiers tests à l’automne. Des tests prometteurs. « Toutes les personnes qui ont goûté le produit ont été satisfaites », se réjouit Martine Meurens.

    D'un article à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 mai 2020

  • Marchés rouverts à Aubel

    Aubel reverra débarquer ses ambulants mardi. On attend 10 à 15 échoppes et un public plutôt local de 300-400 personnes.

    Le dimanche, traditionnelement, Aubel voit affluer 5.000 personnes, dont nombre de Néerlandais et d’Allemands. Mais pour la reprise dominicale, le 24, il faudra s’en passer. Ce jour-là, le nombre d’échoppes frise souvent la cinquantaine. Certains occasionnels risquent dès lors de devoir s’en retourner, en faisant chou blanc, pour la reprise. À noter que les débits de boisson et les dégustations seront interdits, ainsi que le veut le fédéral.