- Page 8

  • Décès de Madame Louise GERARDY

    Capture d’écran 2020-02-16 à 16.55.12.pngLa famille annonce le décès de Madame Louise GERARDY, née le 28 septembre 1924 et décédée le 16 février 2020.

    La famille recevra les visites au funérarium à Aubel lundi et mardi de 17 à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière d’Aubel, sera célébrée en l'église Saint-Hubert à Aubel le mercredi 19 février 2020 à 10 heures 30.

     

    Lire la suite

  • L'ECOLE CHANGE

    Tous et  toutes, nous sommes conscients que  le système d'enseignement belge dysfonctionne. Les enquêtes internationales le  prouvent suffisamment.
    Nous  ne pouvons  pas rester inactifs devant cette situation . Nos  politiciens essaient  d'y remédier  notamment  par  la  mise  en place du Plan D'Excellence  qui devrait  être généralisé dans  l'enseignement fondamental et l'enseignement secondaire pour  2030. Dès septembre 2020, toutes les écoles maternelles  devront , progressivement , se référer à un nouveau référentiel(programme). Cette mise en application s'étendra aux autres années d'année en année( 2021 = 2° maternelle, 2022= 3° maternelle...2023   1ère primaire et ainsi de suite jusqu'à la fin du secondaire.
    Notre rôle à nous, parents, citoyens, enseignants c'est de nous  informer, d'essayer de comprendre ce que sera  notre école demain. L'émission de TV de lundi soir peut vous  y aider. Tout se passe dans deux classes du secondaire: vidéos + débat.
     
    Chaîne:   La  TROIS
     
    Heure: 21h 05
     
    Commentaire:  Encore un film sur  l'école? Oubliez les enquêtes Pisa et les controverses sur  le Pacte d'Excellence Anne Schiffmann et Chergui Kharroubi, deux réalisateurs  bien connus de  la RTBF.
    Ils filment deux écoles toutes nouvelles, qui ont choisi les pédagogies actives . Ce sont  le  Lycée Intégral Roger Lallemand de Saint-Gilles et l'école Secondaire Plurielle Maritime de Molenbeek. Toutes deux ont fait de  la  mixité sociale leur fer de  lance. "Tout n'est pas parfait ni facile tous  les  jours confient  les réalisateurs , qui filment  la  fatigue des enseignants , les doutes et  les critiques des élèves. Pourtant, ce que  l'on retient  c'est un formidable espoir.Julie Moens, directrice de l'école secondaire plurielle martèle: " L'enseignement peut servir d'ascenseur social"
    Une  phrase que, tous les  jours, elle rend  plus vraie.
     
    Ce commentaire est extrait de "MOUSTIQUE"  du 15 février au vendredi 21 février. page 102. A la  page 103, du même numéro, le commentaire continue et a pour titre : "Dans  les classes,  tandis que  les saisons  passent" et " Du micro au macro".
     
    P.Bour

  • Les matchs de ce samedi

    P1

    AUBEL - MELEN

    Aubel : Aerts, Lahaye, Charef, Smits, Binot, Van Melsen, Kerff, Campo, Spits, Roex, Boulton, Willem, Pauporte, Heydens, Remy, Mutsinzi, Van Hoof, Meyers et Beckers.

    Noyau élargi (19 joueurs) pour Tony Niro qui arrêtait son choix ce vendredi soir. Boulton n’est plus suspendu, alors que Van Muylder, blessé à l’épaule mardi à Fléron, ne fera pas partie de la sélection.

    Melen : Piron, Rentmeister, Lambrechts, Storme, Gaillard, Gonera, Mazouze, Rulmont, Sambi Lokonga, Crisigiovanni, Rogister, Bemelmans, Rexhepi, Nicolay et Rulmont.

    Lonneux s’est remis de sa blessure à la cheville et ira se tester en P3 avec Choukri. Manteca est toujours suspendu.

    Arbitre : M. Herremans.

    Match : samedi à 19h30.

    P3C

    Aubel B - AS Herm. A (samedi à 17 h15)

  • Aubel veut enchaîner à Ans

    Toujours invaincu en 2020, Aubel espère bien poursuivre sur sa lancée ce dimanche à Ans (début à 14h30).Capture d’écran 2020-02-15 à 08.14.19.png

    Un derby liégeois qui s’annonce chaud, car les Ansois font partie des prétendants aux playoffs en fin de saison. Ce sera un match spécial pour Fred Delsaute, qui entraîne la seconde équipe aubeloise qu’il quittera en fin de saison.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 février 2020.

  • Melen sera plus à l’aise sur le synthétique d’Aubel ce samedi soir

    Jadis, les Aubel-Melen étaient de grosses affiches en Promotion (ex-D3 amateurs). Cette saison-ci, le soufflet est un peu retombé, surtout avec la position peu envieuse des Herbagers qui siègent toujours sur un fauteuil basculant vers la P2…

    Ce samedi soir, jogging d’Aubel de ce dimanche oblige, la bande àTony Niro accueille, en quelque sorte, la bonne surprise de ce championnat et ce, même si les Mélinois restent sur 2 défaites en 2020… « Oui, jouer cette équipe sur notre synthétique étroit ne nous convient pas du tout », analysait le mentor aubelois, peu enclin à vouloir en découdre sur cette surface de jeu. « Melen a plus de capacités, surtout techniques, à évoluer sur une telle aire de jeu. Nous, on devra mettre du cœur à l’ouvrage et du physique. Mais nous n’avons pas le choix et nous devrons y aller. Le mot d’ordre, ce sera surtout de ne pas être battu. J’aurais tenu un autre discours si nous avions été amenés à devoir nous produire sur notre terrain A. »


    Bien entendu, le Hervien ne part pas battu d’avance, mais il connaît très bien la RAMM. « Oui, ce n’est pas loin de chez moi, je connais les joueurs, l’entraîneur et la philosophie de ce dernier. J’ai des rapports de cette équipe. Je sais que Manteca sera suspendu, mais en principe Rogister sera là et on connaît ses qualités sur
    une surface de jeu synthétique... Au match aller, il n’était pas présent. Nous avions été battus 1-0. On connaît notre position au classement et puis Melen sort d’une dernière défaite à Rechain. Ils auront certainement à cœur de vouloir se reprendre. »


    Bien évidemment, il n’y aura pas de séance ce samedi matin, mais Niro l’avait remplacée par lundi, puis il y a eu match amical mardi à Fléron (2-4). 

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 15 février 2020.