- Page 2

  • Concert de l'harmonie "Les Echos de la Berwinne"

    Depuis sa fondation le 18 décembre 1871, l'Harmonie Royale "Les Echos de la Berwinne" fait son chemin sur les traces de son ruisseau fondateur.

    Chaque année, le concert qui a lieu traditionnellement le dernier samedi de février est le premier grand rendez-vous de l'harmonie avec son public. Ce moment privilégié de l’année est l'occasion pour l’harmonie de présenter son nouveau répertoire…

    Comme à chaque fois, ce concert sera l’occasion de nouvelles découvertes musicales caractéristiques du répertoire des grands orchestres à vents.

    Le 29 Février 2020 à 20 heures au Hall Omnisports.

  • TELEVIE A AUBEL

    Comme chaque année, les élèves de l’école libre d’Aubel se mettent en projet pour aider les enfants malades.

    Nous ne voulons pas oublier les différents drames qui ont touché et qui touchent encore certaines familles aubeloises.  C’est en pensée plus particulièrement avec elles que nous continuons notre action pour aider le Fonds National de Recherche Scientifique en participant activement au TELEVIE.

    Pour la 23ème  année consécutive, les élèves de l’école libre d’Aubel vont participer à une activité pour récolter un maximum d’argent pour aider la recherche contre le cancer.

    Le vendredi 20 mars, tous les élèves de l’école vont se mettre en mouvement et vont participer à une marche parrainée.  L’objectif : tous ensemble participer à une marche qui fera un total de 2500 km.

    Tous nos élèves vont faire un effort physique, vont devoir se dépasser pour aider les enfants malades.

    Afin de récolter un maximum d’argent au profit du TELEVIE, les élèves font appel à votre soutien.

    Si, comme nous, vous estimez que la recherche est importante,

    Si, comme nous, vous voulez faire un geste en faveur du FNRS

    Si vous voulez soutenir les élèves dans leur défi. 

    Alors parrainez notre activité.

                2 possibilités de parrainage. 

    • Soit votre parrainage est inférieur à 40 € :
      Vous remplissez une feuille de parrainage présentée par un enfant, et vous lui donnez l’argent.
    • Soit votre parrainage est supérieur à 40 € : 
      Vous effectuez un versement égal ou supérieur à 40 € sur le compte ouvert par le FNRS pour notre activité, vous recevrez une attestation pour la déduction fiscale au début de l’année 2021.  Compte : IBAN BE80 2100 0816 0277 – BIC GEBABEBB  Communication : parrainage défi 2500 km Aubel
  • Un panneau dangereux

    Ce panneau annonçant la déviation à Warsage était dangereusement placé à Hagelstein, car il obstruait la vue de ceux qui venaient de la RN648 (La Planck).

    A la suite de l'intervention d'Arnaud Dewez, bourgmestre de Dalhem, auprès du SPW, le chef de district nous informe que le panneau du carrefour a été rehaussé et qu’un panneau de déviation supplémentaire, avec l’additionnel « +3,5T », a été placé.

    Ces panneaux sont placés sur le domaine de la commune d’Aubel. Dans ce cas, les panneaux qui indiquent la direction de Tongres et Visé en deux langues sont illégaux parce que les panneaux doivent être unilingues sur le territoire d'Aubel.

  • Barzin à Saive et Heydens à Warsage

    Le S.F.C. Saive (P2B) vient d’enregistrer ses deux premiers transferts entrants pour la saison prochaine. D’abord avec Arnaud Klein, un joueur offensif de 21 ans qui évolue à Sprimont (et à Fize juste avant). La deuxième arrivée concerne Thibault Barzin (ex-Mormont et La Calamine). Le défenseur central joue cette année du côté d’Aubel (P1). Florian Heydens,un autre joueur d’Aubel, a, quant à lui, signé à Warsage.

    J.G. dans LA MEUSE VERVIERS du 26 février 2020.

  • Les francophones restent seuls

    Capture d’écran 2020-02-26 à 08.28.43.pngÖWOB et Nos Cités. Voilà ce que va devenir la société de logement Nosbau. Les communes germanophones et francophones sont en effet tenues de se séparer au vu du transfert de compétences. La scission partielle devrait être entérinée le 12 mars.

    On en sait plus sur les modalités de cette séparation. Sur les 1.800 logements qui constituent actuellement Nosbau, un peu moins d’un tiers, soit 500, rejoindront la partie francophone. Parmi les membres du personnel de Nosbau, l’équivalent de 7 temps plein seront destinés à Nos Cités. Les travailleurs conserveront leurs acquis durant au moins 5 ans. Ils garderont donc la même charge de travail ainsi que le même salaire.

    LOGEMENTS EN CONSTRUCTION

    En revanche, alors que l’on a longtemps dit que la partie francophone de Nosbau allait devoir rejoindre une autre société de logements, probablement le Foyer Malmédien, le ministre des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne ne semble pas sur la même longueur d’onde que son prédécesseur. « Il n’a pas l’air très pressé pour que nous fusionnions », glisse le bourgmestre de Thimister-Clermont. Les communes francophones vont donc vivre un certain temps au sein de Nos Cités.

    Une séparation qui va être dans un premier temps un peu compliquée financièrement. « On est en train de finaliser la construction de six logements à Plombières d’une trentaine à Welkenraedt et l’an prochain il y en aura cinq autres à Aubel. Il faut que l’on finalise ses investissements et puis on sera en meilleure santé financière par la suite », avance Lambert Demonceau qui ajoute que du côté de l’ÖWOB, les investissements sont décalés et viendront dans un futur plus éloigné.

    Il n’a pas été simple de mettre en place cette scission. Il s’agit en effet de la première du genre. Pour cela, les responsables se sont entourés d’un panel impressionnant d’experts, a précisé Lambert Demonceau au conseil communal de ce lundi. « On a essayé de faire au mieux au vu des circonstances », concluait le bourgmestre. Le siège de Nos Cités sera à Welkenraedt. 

    A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 26 février 2020