- Page 5

  • Deux mois accordés à Nosbau

    Alors que la communauté germanophone aura la compétence du logement social à partir du 1er janvier 2020, la société Nosbau, active dans les Cantons de l’Est et dans plusieurs communes non germanophones de l’arrondissement, doit normalement être scindée en deux nouvelles entités. Un divorce qui se montre compliqué du côté francophone et qui a poussé les ministres wallon et germanophone du logement à accorder un délai supplémentaire à l’entité.

    « Les deux Ministres ont constaté que le transfert de la quasitotalité des domaines sera effectif dans le délai imparti, soit avant la fin de cette année. À partir du 1 er janvier 2020, la

    Communauté germanophone exercera la tutelle sur la Société « Öffentlicher Wohnungsbau Eifel » », indique leur communiqué commun.

    « En ce qui concerne « Nosbau », rappelons que la situation restait compliquée fin octobre », poursuivent-ils. « Les Ministres Dermagne et Antoniadis ont convenu que la société wallonne du logement prolonge l’exercice de la tutelle sur « Nosbau » jusqu’au 29 février 2020 au nom de la Région wallonne et de la Communauté germanophone. Le Ministre Antoniadis communiquera les modalités pratiques en commission du Parlement mercredi lors de sa prochaine séance. » 

    J.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 23 novembre 2019

  • Amitié de l'Age d'Or fête Noël le 13 décembre

    Le vendredi 13 décembre 2019 comme chaque année nous fêterons Noël.

     Cet après-midi récréatif débutera à 11 H 00 par la Messe célébrée par Monsieur le Curé Gilbert Kabongo.

     L’animation musicale sera composée d’un synthétiseur - accordéoniste avec des chansons d’hier et d’aujourd’hui.

     

    MENU

    Apéritif de l’Amitié

    ******

    Potage aux champignons

    ******

    Civet de biche

     Demi - Pomme aux airelles

     Pommes de terre rissolées

    ******

    Nougat glacé avec coulis de fruits

    ******

    Notre après-midi se terminera par la deuxième partie de l’animation.

     La salle bleue du Hall Omnisport d’Aubel sera ouverte dès 10 H 00

     Le prix est de 30 boissons comprises à verser au n° BE55 0682 5177 4944 du Club des 3 x 20 Aubel, Rue Saint Hubert, 40, Aubel.

    Nous espérons vous rencontrer très nombreux et passer ensemble quelques heures agréables.

    Inscription obligatoire et paiement !!!!! avant le 5 Décembre 2019  chez Hubert DENIS 087/68 71 66 0498/69 35 91

  • Toujours plus de gourmandises !

    Cette année, le Village Gourmand de Noël s’étoffe et accueille quatre nouveaux commerces de bouche aubelois. Autre grande nouveauté, l’événement revient sur les places du village et occupera un espace beaucoup plus important. Les gourmands pourront donc profiter d’un village plus aéré et déguster les divers petits plats dans une ambiance toujours aussi conviviale.

    Après cinq années placées sous le signe du succès, l’Office du Tourisme du Pays d’Aubel, en collaboration avec l’Administration Communale et les Commerçants Aubelois se devait d’innover. Ensemble, ils ont pris la sage décision d’agrandir le site. Désormais, une partie des chalets seront disposés sur la place Albert Ier, devant le magasin Stassen Vin. Les espaces devant chaque chalet seront, eux aussi, étendus.

    Des produits de qualité

    Bien entendu, la gastronomie sera à nouveau la vedette de cette manifestation devenue incontournable dans la région. Potages, escargots, tartes flambées, huîtres, foies gras, chocolats, etc. D’innombrables préparations sous toutes leurs déclinaisons. Quelques petites nouveautés viendront s’ajouter à cette liste, à déguster sans modération. Les commerçants du Pays d’Aubel sauront aussi ravir les amoureux de bières, vins et autres cidres.

    Les nombreux métiers de bouche de la région : boulangers, poissonniers, traiteurs, restaurateurs… proposeront des préparations « maison » de qualité et vous offriront ainsi un tour de la gastronomie locale en un weekend.

    Où ? Place Nicolaï et Albert Ier à 4880 Aubel

     

    Quand ?

    Vendredi 29/11/19 : de 17:00 à 24:00

    Samedi 30/11/19 : de 16:00 à 24:00

    Dimanche 01/12/19 : de 10:00 à 20:00

     

    Informations : www.aubel.be –  - 087/68.01.39

     

  • Jacques Piron et ses collègues innovent avec des packs juridiques

    À l’aube de ses 30 ans, le bureau d’avocat APM Law, basé à Verviers, Liège et Bruxelles, a décidé de vivre avec son temps pour faire évoluer le métier. Des packs juridiques ont notamment été créés pour que les clients sachent exactement ce que les procédures vont leur coûter.

    La profession d’avocat existe depuis l’antiquité. Anciennement Avocats Piron-Mineur, le bureau APM Law s’apprête à fêter ses 30 ans. Né à Verviers, il possède trois établissements à Bruxelles, Liège et dans la cité lainière. Le bureau est composé de neuf secrétaires et 18 avocats, dont l’actuel échevin de Verviers JeanFrançois Chefneux et le leader du cdH à Aubel Jacques Piron. Afin de faire face aux évolutions actuelles et aux nouvelles technologies, plusieurs associés du bureau ont senti le besoin d’amener un vent de fraîcheur au niveau du bureau. L’objectif est de faire évoluer le métier et rafraîchir l’image de l’avocat. « Nous sommes partis de plusieurs constats », explique Me Romain Oger. « Il fallait changer l’image de l’avocat assis tranquillement dans son fauteuil en cuir en fumant un cigare sous ses liasses de billet. C’est ce que nous avons décidé de faire en vivant avec notre époque en utilisant les technologies actuelles. » Pour rentrer dans l’ère 2.0., le bureau APM LAW a mis en place deux nouveaux outils. Le premier est la création de différents packs juridiques avec lesquels le client bénéficiera d’un tarif forfaitaire. Ils se répartissent autour de 10 matières différentes comme la famille (divorce…), les faillites, le remboursement de dettes, le pénal, l’immobilier, le social, le droit des étrangers… À l’heure actuelle, APM Law a créé 28 packs. Les tarifs sont tous disponibles sous forme de forfaits sur le site internet du bureau (apmlaw.be). Cela varie entre des prix compris en 50 et 1.250 euros. « La mise en place de ces packs juridiques va permettre aux clients de savoir à quoi s’en tenir par rapport au coût financier d’une procédure », explique Me Romain Oger. « Tout est détaillé à chaque fois dans le pack pour ne pas donner de mauvaises surprises à nos clients. On décrit comment se passe la procédure avec les dates d’audience, la levée du jugement, la constitution du dossier et des pièces… Cette nouvelle façon de fonctionner rencontre déjà un certain succès. Ce n’est pas illogique comme il s’agit de packs forfaitaires. Nous sommes parmi les tout premiers à utiliser cette technique de pack en Belgique. »

    UN NOUVEL OUTIL INFORMATIQUE

    APM Law a également mis à disposition de ses clients une nouvelle plateforme en ligne sécurisée appelée Follaw. « Chaque client qui en fera la demande recevra un identifiant et un mot de passe », dit Me Romain Oger. « Il pourra accéder à toutes les informations utiles de son dossier comme l’agenda, les pièces du dossier, le verdict d’un jugement, le calendrier des audiences… Notre but est de mettre la technologie au service du client. » -

    CHARLES BOURY dans LA MEUSE VERVIERS du 21 novembre 2019.

  • Les fûts de Val-Dieu débarquent en Chine

    On peut avoir le sourire du côté de l’abbaye de Val-Dieu. Dire que la mission économique en cours en Chine aura été prolifique est un euphémisme. Un contrat a en effet été conclu à Shanghai pour exporter des fûts de Val-Dieu afin de les servir dans des immenses bars à bières de la mégapole chinoise. « Le business de la bière, c’est à travers l’horeca qu’on l’a. Et pour ça, on doit pouvoir servir la bière au fût, pour avoir un goût qualitativement meilleur, dans Capture d’écran 2019-11-21 à 08.20.53.pngle bon verre, etc. C’est pour ça qu’on pousse depuis plusieurs mois maintenant pour démarrer les fûts de Val-Dieu ici en Chine », explique le directeur des ventes, Lionel Delbart. Mine de rien, il s’agit là de quelque chose de tout à fait exceptionnel pour l’abbaye. « Nous avons trouvé un accord avec une dame qui est « la » référence de la bière à Shanghai. Elle possède 5-6 brasseries dont l’une des plus grandes du monde et une quinzaine de bars à bières dans lesquels on vend entre 7 et 8.000 bières ! Il y a 40 pompes et nous en aurons deux à chaque fois. » Les deux sortes de Val-Dieu qui seront donc servies sont la Triple et la Grand Crû, renommée la « Quadruple » pour le marché chinois.

    Autant dire qu’avoir deux pompes de Val-Dieu dans chacun de ces bars est assez inédit. « D’autant que c’est vraiment un deal qui ne nous coûte rien, renchérit Lionel Delbart. D’habitude, on doit toujours payer pour mettre nos fûts, ne serait-ce que l’installation. Là, rien et c’est vraiment dû au côté princier de cette mission économique. Vraiment, je n’exagère pas en disant que le fait de signer le contrat devant la princesse Astrid, devant les ministres (Willy Borsus, Didier Reynders, notamment, NDLR) et être sur la photo avec eux, ça les fait rêver. Cela donne clairement de l’importance à l’événement. » L’intéressé rappelle également le rôle primordial de l’AWEX (Agence wallonne à l’Exportation) dans les contacts initiaux.

    Pour Val-Dieu, ce deal va permettre d’accélérer les ventes à l’exportation. « Nous vendons 20 % de notre production à l’étranger, dont seulement 5 % pour le grand export, c’est-à-dire les Etats-Unis et la Chine essentiellement. Mais ça se développe de plus en plus, et très rapidement », souligne le responsable ventes. Cela fait deux ans désormais que Val-Dieu vend en Chine. « Mais cette année a été exceptionnelle. On fait fois quatre. On a vraiment trouvé le bon importateur », souligne Lionel Delbart. Désormais, l’abbaye va s’atteler à agrandir son site. La capacité Capture d’écran 2019-11-21 à 08.20.27.pngmaximale est de 20.000 hectolitres de production de bière. Les 17.000 seront atteints cette année et le cap des 20.000 sera franchi l’an prochain.

    Grâce à deux investissements de quatre millions d’euros chacun environ (une nouvelle unité d’embouteillage et un agrandissement de l’atelier de production), la capacité de production de Val-Dieu va passer à 40.000 hectolitres par an.