- Page 4

  • Triplé pour l’Aubelois Anthony Boulton

    Il n’est pas rentré avec le ballon du match malgré les 3 buts inscrits à Rechain, mais Anthony Boulton (NDLR : né en 2000) pète la forme pour l’instant du côté des Herbagers. Aussi, il a été replacé devant alors qu’il officiait souvent sur le flanc avec René Ernst.

    « Oui, c’est la deuxième semaine où je joue, seul, devant. Avec Van Melsen et Binot derrière moi. On s’entend bien. Je suis très content de mon match et de mon triplé. J’en suis à 7 buts pour le moment. Ici, c’est une belle victoire. Enfin, on prend des points hors de nos murs. Sur le 1-3, je ne sais pas trop ce que Crits fait, mais je reste bien calme pour assurer le 1-3. On a fait 25 bonnes premières minutes, mais le second acte n’était pas bon chez nous. On était en dedans. Heureusement, il y a la victoire au bout ». 

    PAGO dans LA MEUSE VERVIERS du 25 novembre 2019.

  • Premiers points et surtout première victoire en déplacement pour Aubel avec un triplé de Boulton

    Aubel a enfin obtenu ses premiers points en déplacement grâce à un Anthony Boulton bien réaliste au contraire de Rechaintois bien amorphes et surtout pas assez réguliers au cours d’une rencontre.

    Une mi-temps pour chaque équipe mais le réalisme et la victoire pour les gars de Niro qui ont mené 0-2. Et même 1-3 grâce à un triplé de Boulton, qui avait profité d’une grosse bourde de Crits en pleine domination locale au second acte… Rechain était amorphe, puis requinqué après le repos. Zinoune avait bien relancé la partie(1-2), puis Van Acker redonnait un espoir à l’Entente en fin de rencontre (2-3), mais Rechain a réalisé une bien mauvaise opération en bas de classement au contraire d’un Aubel qui a, enfin, récolté ses premiers points et donc sa première victoire à l’extérieur « Il était temps et c’est important si tu veux te sauver », signalait Tony Niro après la douche. « Ce sont 3 beaux points. Au premier acte, on était solide, bien organisé, mais notre 3e quart était moins bon, surtout dans notre placement. J’avais mis mes joueurs en garde durant le repos, mais je prends aussi pour moi quand à 0-2, je ne change pas de système… J’aurais dû faire rentrer Willem plus tôt. Rechain était mieux au second acte. Le 1-3 nous fait repartir, mais la fin du match a été compliquée pour nous. Il y avait un peu de panique dans nos rangs. Mais on rentre avec le succès. Le premier à l’extérieur ! »

    En face, Gino Piol avait la mine déconfite. « C’est difficile de dire que l’on mérite un point quand on est amorphe comme cela l’a été en 1re mi-temps ! On n’arrivait pas à garder le ballon et j’avais 3 ou 4 joueurs en deçà… » Et pourtant, il y avait moyen, dommage ce 1-3… « Je ne veux pas accabler mon gardien dont c’est la seule erreur en 15 matchs. Il nous a pris des points et cela peut arriver. On a eu des occasions pour revenir, mais on manque de régularité sur une rencontre. C’est inquiétant car on ne peut pas se permettre cela. Jamais, nous ne sommes parvenus à réaliser un match en entier ». 

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 25 novembre 2019.

     

    Lire la suite

  • INAUGURATION DE L’ENSEIGNE AUX TROIS ROIS

    Les Rois mages de retour pour la Noël.

    Après quelques mois d’absence, l’enseigne « Aux Trois Rois », située Place Albert Ier 5 à Aubel, va retrouver sa place.

    Celle-ci était fortement endommagée et nécessitait une restauration.

    Le Centre Culturel et l’Administration communale ont décidé de la remplacer par une nouvelle.

    Le travail a été confié à Jean Vaessen, horloger à Aubel et sculpteur à ses heures.

    Celui-ci explique : « Nous avons décidé de refaire une nouvelle enseigne car il ne restait plus que la Vierge Marie et le petit Jésus. Avec les années, les rois mages sont tombés et se sont cassés.

    La planche du fond était pourrie et trop abimée pour être restaurée. La nouvelle enseigne est en chêne comme la précédente et les personnages manquants ont été sculptés à partir d’une photo. Légèrement différents de ceux d’origine, j’ai apporté ma touche personnelle. Nous les avons lasurés puis enduits d’un époxy transparent pour résister aux intempéries. »

    L’inauguration aura lieu le samedi 30 novembre à 16h30 à l’ouverture du marché gourmand. »

    Vaessen_2084.JPG

  • Aubel et Rechain en quête de points

    Restant sur un succès probant le week-end dernier, Rechaintois (1-4 à Malmundaria) et Aubelois (2-1 face à UCEL) vont en découdre dans une rencontre capitale pour le bas de tableau. « C’est un nouveau match à 6 points », clamait Niro. « Je redoute quand même le terrain de Rechain. Je les sais motivés et ils mettront un impact physique dans cette rencontre. Notre mentalité était très bonne contre UCE, mais pas encore notre foot ».

    En face, Gino Piol signalait aussi. « L’Aubel de Niro est totalement différent de celui de Ernst. Notre adversaire de ce dimanche sera dos au mur et, comme nous, a besoin de points ! Ils viennent quand même de battre UCE qui n’est pas n’importe qui. On doit enchaîner les bons résultats et se servir de notre victoire de Malmedy pour avancer, faire une série et sortir de cette zone dangereuse. » 

    PAGO dans LA MEUSE VERVIERS du 23 novembre 2019.

    Lire la suite

  • Ce sera la fête à Aubel ce dimanche

    Malgré un effectif réduit ces dernières semaines, tout va pour le mieux à Aubel. L’effectif d’Arnaud Lardinois enchaîne les victoires en championnat et est toujours invaincu. On se demande qui sera la première équipe à faire tomber les Herbagers. Autant ne pas y penser, car les Aubelois ne pensent qu’à poursuivre leur superbe série.

    Face à une équipe de Neufchâteau qui a gagné 4 rencontres sur neuf, l’objectif sera de glaner une neuvième victoire de rang dimanche (début à 14h). «Nous nous sommes bien entraînés cette semaine et nous avons pu avoir des séances à 10 joueurs», souligne Arnaud Lardinois, le coach aube lois. « La pause de la semaine dernière nous a été profitable car certains ont pu soigner quelques bobos. Je pense notamment à Adrien Gerarts, qui avait un souci à la hanche. Pour ce dimanche, je pourrai compter sur un effectif au complet. »

    Par rapport à Neufchâteau, Arnaud Lardinois se méfie de cet adversaire comme de tous les autres. «On ne connaît pas par cœur cette équipe, mais je sais qu’il s’agit un peu d’un mix entre les deux équipes de Neufchâteau de la saison dernière», détaille le coach d’Aubel. « Il y a deux jeunes joueurs qui sont très performants en défense et leur secteur intérieur est très physique. Puis, on sait que les équipes luxembourgeoises sont connues pour ne jamais rien lâcher. Et il est évident que tous nos adversaires sont motivés contre nous car chaque équipe veut être la première à nous faire tomber. »

    Ce match sera un peu particulier car ce sera la Saint-Nicolas du club. « Il y aura donc du monde et j’espère que les gars parviendront à sortir une belle prestation devant nos jeunes », affirme Arnaud Lardinois. « Ce sera un week-end de fête car l’équipe tiendra un chalet au marché de Noël à Henri-Chapelle ce week-end. »

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 23 novembre 2019.