- Page 2

  • Mutsinzi et Van Hoof sur la touche.

    Il est acquis qu’on ne reverra pas Mutsinzi et Van Hoof avant la fin de l’année civile. « Ils souffrent tous les deux des ischios », explique Toni Niro qui devra se passer de Lahaye, suspendu.

    Une information d'ARNO CHANDELLE qui a fait le ROUND-UP DE PROVINCIALE 1 pour LA MEUSE VERVIERS du 28 novembre 2019.

  • Les Aubelois ont réussi à trouver le bon équilibre

    Capture d’écran 2019-11-28 à 09.43.50.pngSi la première d’Aubel a vécu un début de championnat très difficile en première provinciale, ce n’est pas le cas de son équipe B. Malgré trois matchs nuls concédés pour débuter le championnat, les hommes de David Malta enchaînent les bons résultats depuis quelques semaines et sont en lutte pour remporter la deuxième tranche de la P3C à la mi-course : « On compte 32 points sur 45 et on arrive à bien jouer depuis le début de la seconde tranche, donc c’est très positif évidemment » se réjouit l’entraîneur, « Lors des premières rencontres, il a fallu le temps que l’on se mette en route et surtout que l’on trouve nos automatismes, mais maintenant tout va pour le mieux ». Si au début du championnat, l’entraîneur des Aubelois ne s’attendait pas à ce que son équipe performe aussi bien, ils savaient néanmoins qu’ils pouvaient compter sur un noyau de qualité : « C’est un peu une surprise que l’on soit dans cette position, mais en même temps, on avait de bonnes bases et on a fait monter des petits jeunes des U19 qui nous donnent entière satisfaction. En plus, on peut aussi compter sur des joueurs de la P1. Tout ça mis ensemble, cela donne ce que l’on voit pour le moment ». En effet, l’une des clés du succès d’Aubel réside dans sa capacité à pouvoir compter sur un noyau soudé avec celui de la P1, où les joueurs sont habitués à faire des allers-retours, notamment dans le secteur offensif : « Notre attaque fonctionne bien depuis le début de la saison, et c’est en partie grâce au fait que l’un ou l’autre joueur du secteur offensif de la première est descendu en P3. Il ne faut pas se cacher, cela aide d’avoir des gars de ce niveau pour marquer quelques buts » affirme Malta, qui tient aussi à souligner la mentalité affichée par l’ensemble des joueurs : « Quand un joueur de P1 a un coup de mou, il redescend avec la P3, et quand un joueur de P3 est en pleine forme, il monte en P1. On a toujours fonctionné comme ça, que ce soit avec René Ernst en début de saison, ou avec Antonio Niro maintenant. Ce qui est très positif, c’est que tout le monde montre une mentalité exemplaire. Personne n’arrive en P3 avec les pieds de plombs, car les joueurs se rendent compte que ce n’est pas une punition. On a la chance d’avoir des gars qui ont une mentalité qui permet de faire ça » 

    NICOLAS EVRARD dans LA MEUSE VERVIERS du 28 novembre 2019.

  • SUBSIDES OCTROYÉS PAR LIÈGE EUROPE MÉTROPOLE

    Quatre des cinq projets concernant l’arrondissement de Verviers ont été retenus pour l’octroi de subsides par Liège Europe Métropole, mardi soir. Devraient en profiter les communes de Stoumont, Jalhay, Aubel, Plombières et Welkenraedt ainsi que Malmedy et Waimes, avec un pont suspendu surplombant la Warche qui promet de provoquer un afflux de touristes.

    Avec un accent spécial mis sur la mobilité douce… et des subsides globaux, pour l’arrondissement de Verviers, de 595.000 € pour un total provincial de 2.650.000 €, soit proportionnellement une part du gâteau correspondant au poids démographique verviétois.

    Le quatrième projet retenu concerne l'étude pour une voie lente route du Cimetière américain, à Aubel. Aubel, Plombières et Welkenraedt sont directement intéressés par le troisième projet retenu : celui d’une connexion cyclable et piétonne entre HenriChapelle et Aubel, le long de la route du cimetière américain, sur la crête. Le subside de 50.000 € viserait, dans ce cas, à étudier un projet concret. Néanmoins, Liège Europe Métropole pourrait octroyer d’autres coups de pouce pour la suite du dossier. Dans l’état actuel du dossier, on évoque une dépense de l’ordre de 1.238.000 €. 

    D'un page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 28 novembre 2019

  • Pour les 20 ans d'A Piacere

    Le temps passe et nous rapproche de l'événement à savoir le concert du Belgian National Youth Choir, BEvocaL le dimanche 1er décembre à Aubel. 
    Le chant lie, soutient et enrichit chacun !
     
    Le groupe vocal A Piacere fête cette année ses 20 ans d’existence. Pour célébrer l’événement en musique, il a invité le Chœur National des Jeunes de Belgique, BEvocaL, à venir chanter dans l’église d’Aubel, le dimanche 1er décembre à 15 heures. C’est la première fois que ce Team Belgium du chant choral viendra en région francophone, en province de Liège.
     
    BEvocaL rassemble des chanteurs âgés de 18 à 30 ans issus des 3 communautés de notre pays, créant ainsi une coopération artistique originale. Cet ambassadeur musical des scènes nationales et internationales s’est produit fin août 2019 à la Nuit des Chœurs à Villers-la-Ville devant des milliers de personnes.
     
    Dans un répertoire varié, allant de Brahms à Queen, tout en revisitant même des airs d’opéras, BEvocaL est emmené par Maria van Nieukerken, une cheffe néerlandaise renommée et dynamique.
     
    La durée du concert est de 2 fois 40 minutes. Les places, certaines numérotées, sont en prévente à 12 euros et à 15 euros le jour du concert. Entrée gratuite pour les enfants jusqu'à 12 ans accomplis.
     
    Places en vente  au Press Shop à Aubel. 
    Renseignements : 0486/286 482
     

  • Accident sur la route d’Aubel

    Ce lundi soir, aux alentours de 22 h 30, les pompiers de la zone de secours Vesdre, Hoëgne & Plateau ont été appelés pour intervenir à Thimister, sur la route d’Aubel à hauteur du 97, où un accident de voiture s’est produit.

    Au moment de l’appel, on faisait état d’une personne coincée dans son véhicule mais les pompiers n’ont finalement pas eu besoin de procéder à une désincarcération. L’ambulance de Welkenraedt s’est rendue sur place afin de procéder à l’évacuation du blessé.

    Les jours du conducteur impliqué ne sont fort heureusement pas en danger.