- Page 2

  • Eugène Ernst aura été un des acteurs majeurs des écoles en pleine mutation

    Eugène Ernst, Aubelois d’origine, puis prof à Malmedy, avant de devenir le secrétaire général de la CSC enseignement, prend une retraite bien méritée ce 1 er septembre. Ce Stavelotain retrace ses combats et évoque son parcours hors du commun, alors que l’enseignement n’a cessé d’évoluer…

    Eugène Ernst prend sa pension ce 1 er septembre en tant que secrétaire général de la CSC enseignement. Cet Aubelois d’origine a entamé sa carrière d’enseignant à Saint-Hubert, avant de passer à Saint-Laurent Fléron puis de jeter l’ancre à l’Institut NotreDame à Malmedy. Il enseignera les maths, les sciences humaines et la gestion dans cette école technique à partir de 1979. « J’ai toujours été attaché à mon école, vu que quand on est permanent syndical, on bénéficie d’un congé syndical et qu’on reste attaché à son école », dit-il. Il enseignera jusqu’en avril 2007, époque où il devient permanent CSC enseignement Liège – Verviers. En 2010, il accède au secrétariat général. Tache ardue, au rythme de « plus de 1.000 heures par an dans ma bagnole ». Ce qui fait « 42 jours de 24 h »…

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 août 2019.

  • Décès de Madame Yvonne CHARLIER

    La famille annonce le décès de Madame Yvonne CHARLIER, née le 15 octobre 1924 et décédée le 27 août 2019.Capture d’écran 2019-08-29 à 09.59.54.png

    La défunte repose dans la chapelle ardente de la résidence “La Kan”, Kan 79 à Aubel.

    La famille recevra les visites mercredi de 17 à 19 heures et jeudi les visites seront libres.

    La liturgie des funérailles aura lieu à la chapelle de la résidence La Kan le vendredi 30 août 2019 à 9 heures 45.

    L'inhumation au cimetière d’Aubin-Neufchâteau aura lieu dans l’intimité familiale.

  • Match amical à Hermée

    À Aubel, un match amical était au programme mardi soir et l’équipe s’est imposée 1-3 à Hermée. " C’était sans Thibaut Barzin qui se plaignait de douleurs à deux doigts. Maxime Lahaye et Laurent Beckers, qui était sur la feuille dimanche, reviennent de blessures. J’ai aussi donné l’occasion à ceux qui avaient moins de temps de jeu de jouer » expliquait René Ernst.

  • LA RENTREE SCOLAIRE JOUR - 9 -8 – 7- 6 ……………. (3ème partie)

                                      A la fin du précédent  article, nous  terminions en insistant sur la valeur qui doit  être mise en valeur cette fin de vacances et au début de  la  nouvelle année scolaire : c’est L’ACCUEIL.

    L’accueil est une  valeur importante à vivre dès le plus jeune âge.

    POURQUOI L’ACCUEIL ?

    • Pour se connaître tous rapidement
    • Pour se sentir le (la) bienvenu(e) dans l’école.
    • Pour se présenter en POSITIF

     

    L’ACCUEIL POUR QUI ?

    • Pourles  nouveaux élèves qui passent de maternelle en primaire
    • Pour les élèves qui arrivent en cours d’année scolaire
    • POUR LES NOUVEAUX MAITRES, LES NOUVELLES MAITRESSES
    • Pour les enseignants, les enseignantes qui arrivent dans l’école pour  un temps déterminé pour  remplacer des enseignants(tes) en congé de  maladie ou pour toute autre raison
    • Pourles  parents et grands-parents concernés par l’école

     

    COMMENT ACCUEILLIR ?

    • Par la visite de l’école avant les vacances d’été, pendant la période d’inscriptions en fin de vacances
    • Par des activités d’accueil pendant les premières journées de la  nouvelle année scolaire.
    • Par un cahier d’accueil( j’ai été bien accueilli quand………j’ai été mal accueilli quand  ………)
    • Par un cahier d’accueil

     

    LES BENEFICES DE L’ACCUEIL.

    • Pourl’équipe  pédagogique :  s’intégrer rapidement, améliorer le climat de la classe, donner l’envie d’être

    Dans cette école

    • Pour les élèves : avoir envie d’être dans cette école, se sentir responsable et responsabilisé, apprendre dans la COOPERATION.

    L’ACCUEIL A VIVRE ET RETENU COMME VALEUR PERMANENTE. *

    • Valeur présente dans  la  charte de la  classe, dans  le règlement des études, avant de  prendre des  sanctions, quand on pense 
    • Dansles activités d’accueil
    • Dansle développement des compétences sociales
    • Dans un projet d’amélioration du climat scolaire
    • Dansle travail d’équipe( accueillir ce que l’autre pense-concertation)et de coopération à l’école.
    • Dans l’intégration des élèves, des profs, des parents, dans le respect des  différences et le respect des  singularités.
    • Dansla  collaboration et la  communication entre la famille et  l’école
    • Quandon installe  un processus de  médiation dans  l’école.

    LES CONDITIONS DE REUSSITE DE L’ACCUEIL.

    SE DONNER DU TEMPS :

    • Pour se former
    • Pourle préparer
    • Pourle réaliser
    • Pour en tirer un bilan

    LES VALEURS PROPRES A L’ACCUEIL.

    • Le respect des autres et de soi-même
    • Privilégier la COOPERATION plus que la compétition.
    • Leplaisir et  la  convivialité.

    DES EXEMPLES D’ACTIVITES D’ACCUEIL .

    LE CERCLE DES PRENOMS.

    En cercle, un élève après  l’autre dit son prénom dans  un sens puis dans  l’autre.

    LE COUSSIN VOLANT.

    Lancer  le coussin à un camarade en prononçant son prénom. Celui qui reçoit  le coussin dit :

    • Je m’appelle ……………
    • J’habite à ……………….
    • En dehors de l’école, j’aime faire…………..
    • Mon animal préféré c’est ……….. et le jeu continue

    Ce sont des exercices de présentation de soi. Ils  peuvent se faire en classe entière, en groupe, en duo

    Groupe et duo changent de partenaires. Le coussin peut être remplacé par un autre  objet (attention à la  matière de l’objet) et la  présentation peut répondre  à d’autres critères

    • Avoir aussi des jeux de communication

    LE VASE A FLEURS

    Chacun dessine sa fleur – la  pique dans  le vase prévu à cet effet et commun, il y a de la  place  pour tout le monde.

    Si un nouvel élève arrive, il dessine sa fleur et la  pique dans  le vase. Ce vase est le reflet des différences dans un vase commun.

    TOUCHE DU BLEU

    Les élèves se déplacent dans  un espace donné en marchant. Ils répondent aux injonctions « TOUCHE DU BLEU » ou bien « TOUCHE UNE EPAULE » Dans  ce jeu, des  variations sont  possibles.

    QUAND ACCUEILLIR ?

    A chaque fois  que quelqu’un doit  être accueilli dans  l’école  ou dans la  classe plus particulièrement en classe d’accueil et en première  maternelle.

    IMPORTANCE DE L’ACCUEIL.

    • Importance du premier bonjour
    • Importance du premier regard
    • Importance du premier moment de rencontre pour développer la communication et le sentiment d’appartenance  à un groupe

    CONCLUSION.

    ACCUEILLIR c’est s’ouvrir, c’est regarder, c’est parler

    ACCUEILLIR c’est reconnaître, c’est donner  de l’importance, c’est positiver

    ACCUEILLIR c’est ouvrir  la  porte tout en veillant à respecter le territoire et les  limites de chacun(e).

    Un souhait : soyez accueillant le  plus souvent possible où que  vous soyez et peu importe la personne (le pauvre dans  la  rue mérite un accueil).

    P. BOUR.

  • LA RENTREE SCOLAIRE JOUR - 9 -8 – 7- 6 ……………. (2ème partie)

                  Toutes les écoles fondamentales  n’ont  pas le  même fonctionnement par rapport aux différentes « ruptures » que  les enseignants(es) doivent  gérer par rapport  aux élèves qui doivent  les franchir.

    Nous allons  mettre à plat la rupture qui se situe  entre la  3°maternelle et la 1èreannée  primaire.

    Le  mot « rupture » est un peu fort, il se rapproche du mot « cassure ». Dans la réalité  du cursus scolaire de chaque élève, dans  le  cas qui nous occupe, nous employons  le  terme « PASSAGE » , terme  plus vrai car le  terme PASSAGE ne signifie  pas que l’on fait « table rase » de tout ce que chaque élève concerné a appris depuis sa naissance  jusqu’à 6 ans mais au contraire c’est faire « FRUCTIFIER » ses acquis, les enrichir dans de  nouvelles situations d’apprentissage qui conduiront  l’élève progressivement vers la découverte de  la  lecture de sens, , l’écriture d’un message, le calcul sous toutes ses formes.

    L’enseignant(e) de 1èreannée primaire, que  connaît-il des acquis de chaque  élève qu’il va accueillir ? Une  première situation : l’enseignant n’a aucun renseignement ou peu de choses. Il faudra  un certain temps pour connaître chaque élève dans sa  globalité et dans ses acquis. C’est à la récréation, en salle de profs, entre deux  portes que l’on en parle.

    Dans certaines écoles, une  autre procédure a été  mise en place.

    Nous sommes tous d’accord pour reconnaître que chaque enfant à l’équipement  voulu pour  apprendre. Suivant le milieu familial, l’état de santé, les situations vécues où il a  pu découvrir son environnement proche,  éloigné, la qualité de ses contacts vont  avoir une  influence sur le développement ultérieur de l’enfant. Ce qui, à la crèche, à l’école  maternelle offre un tableau inégalitaire. Le constat est que  l’équipement de départ s’est développé différemment d’où il est important que  le titulaire de  1èrepuisse avoir des données concrètes sur chaque enfant. Seul(e) l’instituteur (trice) maternel(elle) est en mesure de fournir ces renseignements. Encore faut-il créer un espace et  un moment pour que  le (la)titulaire de 3° maternel(elle) et le(la) titulaire de 1ère primaire puissent se rencontrer pour échanger.

    Envisageons une nouvelle démarche par rapport  à l’année scolaire 2019-2020.

    Au mois de mai- début  juin 2019, l’enseignant(e) de 3° maternel(elle)et le (la) titulaire de 1èreprimaire ouvrent leur agenda  respectif  à la date qui rappelle la réunion annoncée lors de  la préparation de l’année scolaire 2018-2019 en août 2018.

    Que se  passe-t-il fin mai, début juin 2019 entre ces deux titulaires ?

    Durant  l’année scolaire 2018-2019, les 2 titulaires  (3° maternelle + 1èreprimaire) ont réfléchi à « QUE FAIRE » ?

    « COMMENT FAIRE » pour que  le  passage 3° maternelle-1èreprimaire se fasse le  plus  harmonieusement possible pour  CHAQUE ENFANT ?

    Ils  ont cherché un outil sous forme de grille d’observation. Ils cherchaient autre chose. Ils ont réfléchi ensemble pour en construire  une. Ils  l’ont  construite à partir d’une question : » QUE SERAIT-IL INTERESSANT DE SAVOIR POUR FACILITER LE  PASSAGE ET AIDER A BIEN LE REUSSIR ? ». Tout est écrit. La grille sera utilisée  en 3° maternelle durant  l’année 2018-2019 pour  y indiquer des observations, des comportements importants positifs et négatifs.

    L’exercice peut s’opérer après  une évaluation trimestrielle.

    A la date  fixée fin mai ou début juin 2019, grille d’observation individuelle en main, les échanges sont  amorcés à propos de  chaque candidat(e) au passage  3° maternelle- 1ère  primaire. Fin juin 2019, le  (la) titulaire de première  primaire possède déjà de précieux renseignements sur chaque élève. Il gagnera du temps en septembre  2019.

    Rappel : bien se servir de la grille, s’en servir positivement.

    Bonne  année scolaire.

    P.Bour