- Page 4

  • 21 chalets en mode gastronomique sur un tout nouveau site

    L’Office du Tourisme du Pays d’Aubel, en collaboration avec l’Administration Communale et les commerçants Aubelois (ACA), organise la cinquième édition du Village Gourmand de Noël. Bien entendu, la gastronomie sera à nouveau la vedette de cette manifestation devenue incontournable dans notre région.
     
    Pour cette nouvelle édition, nous déménageons le site de quelques dizaines de mètres afin de fournir plus d’espace et de convivialité aux nombreux gourmets qui viendront se restaurer et faire la fête. En effet, c’est à l’intérieur de l’ancienne cour de l'hôtel de police que nous installerons nos 21 chalets de bois.
     
    Potages, escargots, tartes flambées, saumons fumés, huîtres, foies gras, chocolats, … sous toutes leurs déclinaisons, et quelques petites nouveautés savoureuses à déguster sans modération, vous seront servis, avec des boissons de circonstance, chez un de nos exposants.
     
    Les nombreux métiers de bouche de la région : boulangers, poissonniers, traiteurs, restaurateurs,… vous concocteront leurs créations « maison » de qualité et vous permettront ainsi de faire un petit tour de la gastronomie locale en une soirée.
     
    Amis épicuriens, retenez bien ces dates, c’est au cœur d'Aubel que vous découvrirez ce qui se fait de mieux sur le Plateau, dans une ambiance de Noël, du 30 novembre au 2 décembre, pour l’édition 2018 du Village Gourmand de Noël qui vous réservera cette année encore quelques surprises.

    Lire la suite

  • Volley : un week-end au paradis….

    Elles ont réalisé le sans-faute, avec classe et détermination. Chapeau les filles !

    Décidemment, les feux restent bien calés sur un Vert pétant pour ce début de saison du championnat de volley de la Ligue B. Samedi, les Aubeloises avaient u rendez-vous très spéciale dans la vie du club : son premier 8es de finale de la Coupe de Belgique, samedi contre Farciennes. Et dimanche, elles remettaient le couvert à Lessines en championnat. Un coup d’œil sur le compteur : 3-0 samedi et 1-3 dimanche… Excusez du peu

    En Coupe, elles jouaient contre les filles de Farciennes qui évoluent en Ligue A. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on n’a pas très bien compris où se situait la différence de division « Restons calmes, glissait le président. Cette équipe n’est pas au mieux et nous l’avons rencontrée au bon moment ».

    Ne gâchons toutefois pas la joie des joueuses et de leurs supporters qui ont mis une nouvelle fois le feu au hall bleu. « D’accord, nous avons réalisé un bel exploit et il faut en être conscient. Pour moi, poursuivait Stef Dorthu, la manière est très importante. Le week-end précédent, nous avions été battus en banlieue anversoise, 3-2. Nous avions mal géré ce match… le travail de la semaine était donc primordial et là, chapeau à Pierre notre coach qui a su profiter de ce faux pas, pour motiver au maximum les filles. La préparation contre Farciennes a été vitale. Top bravo. »

    Les filles ont donc sorti un volley de haut niveau pour mener les débats tout au long du match. Farciennes n’a fait illusion qu’en début de rencontre.»

    Contrat rempli du côté de la Coupe, avec un quart de final qui s’annonce très chaud… Cette fois, c’est une toute grosse pointure de la Ligue A qui se déplacera le mercredi 31 octobre à Aubel à 20.00. « Michelebeke, c’est du très costaud, explique Stef Dorthu. Cette équipe a terminé 4e du dernier championnat. Une place qui lui a ouvert les portes de la Coupe d’Europe. On va souffrir, mais j’ai dit aux filles qu’elles profitent un max de cette expérience ».

    Ça, c’est pour la Coupe…

    En championnat, pour le voyage à Lessines, il n’y avait qu’une seule nuit pour recharger les accus… « Un peu juste, confiait le président. Ce n’était pas évident ! Mal embarquées en championnat, les filles de Lessines ont besoin de redresser leur situation et nous attendaient de pied ferme. Elles entendaient bien profiter de notre débauche d’énergie de la veille. Le match piège par excellence, mais que nous avons gagné 1-3. Pas notre meilleur volley, mais dans les circonstances, seul le résultat comptait. » Actuellement, Aubel occupe la 3e place du championnat. 

    Heureux, le Stef !

    Luc WILLEMS

  • Une fuite d’acide a mobilisé 30 pompiers la nuit

    Capture d’écran 2018-10-25 à 10.17.27.pngCe mardi soir, les pompiers de la zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau sont intervenus, vers 23 heures, sur l’E40 à hauteur de Blegny. En cause : une fuite dans la citerne d’un camion qui transportait de l’acide chlorhydrique. L’intervention s’est terminée à 6 heures ce mercredi matin.

    C’est la seconde intervention chimique en quelques jours qui mobilise les pompiers de la zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau. Après avoir passé l’après-midi de lundi à l’abattoir Lovenfosse, à Aubel, ce mardi, vers 23 heures, ils ont été appelés sur l’autoroute E40, dans le sens Battice vers Liège, à hauteur de la sortie Blegny, pour une fuite d’acide chlorhydrique. « Il s’agissait d’une fuite sur une citerne d’acide chlorhydrique », indique Quentin Grégoire, le commandant de la zone de secours.

    Une trentaine de pompiers de la zone VHP se sont rendus sur place en plus des pompiers liégeois. La fuite ne présentait apparemment pas de danger pour la population. Il a tout de même fallu attendre 6 heures ce matin pour que l’intervention se termine. « Un autre camion de la société est venu sur place pour le transvasement. Celui-ci a eu lieu durant la nuit », précise le commandant de zone. -

  • Aubel récupère des joueurs

    Julien Galère (cuisse) a repris la course ce mardi à l’entraînement. Reste à voir s’il sera entièrement retapé pour le déplacement à Ster-Francorchamps.

    Michaël Mager récupère aussi Pesser, Kerff et Willem qui ont purgé leur suspension.

  • Deuxième titularisation pour Maxim Lahaye

    Dimanche, Aubel a pris le meilleur sur l’UCE Liège au terme d’un match très fermé. Le réel point positif est la clean-sheet et surtout, aucune occasion concédée par l’arrière-garde aubeloise. Une prouesse, quand on sait que Michaël Mager, le coach, était privé de deux de ses titulaires habituels : Pesser et Willem, l’obligeant ainsi à aligner une défense avec une moyenne d’âge de 19 ans. Parmi les petits nouveaux, il y avait la présence de Maxim Lahaye (20 ans), titulaire pour la deuxième fois consécutive. Il s’agit des deux premiers matches du latéral droit depuis son retour à Aubel cet été. « J’avais quelques appréhensions avant de jouer à Braives mais ça a été. Ce week-end aussi avec les trois points et le zéro gardé derrière. C’était un match parfait. » Et de revenir sur sa prestation. « Je ne suis pas amplement satisfait, surtout au niveau offensif. J’ai commis quelques pertes de balles qui ne sont pas dans mes habitudes. Néanmoins, on a su faire le travail qu’il fallait et défensivement, cela s’est très bien passé. »

    S’il s’est fait très discret en début de saison, c’est à cause d’une blessure qui remonte à un an et demi déjà. « Je me suis occasionné une fracture à la cheville et j’ai dû me faire opérer pour enlever les broches en mai dernier. Malheureusement, il y a eu des complications qui ont repoussé mon retour sur les terrains. » Depuis que ses douleurs se sont envolées, il a été présent à trois reprises dans le groupe, dont une fois où il n’est pas monté au jeu, mais aussi une fois en P3.

    C’est déjà son deuxième retour à Aubel puisqu’il y a commencé le foot avant de partir à Eupen (1 an) et de revenir ensuite à Aubel. Après cela, il a connu le Standard (3 ans) et encore Eupen (jusqu’en U21). Il y a d’ailleurs côtoyé l’élite du foot belge. « Faire le pas entre les jeunes et l’équipe première est extrêmement compliqué, c’est pourquoi je suis parti. Mais j’ai quand même eu l’occasion de m’entraîner une semaine avec les pros. C’était une chouette expérience et j’ai pu immédiatement sentir l’énorme différence de rythme et d’intensité. »

    ARNO CHANDELLE dans LA MEUSE VERVIERS du 24 octobre 2018.