- Page 5

  • Peste porcine: les charcutiers s inquiètent

    La peste porcine a, pour l'instant, de petites conséquences pour nos producteurs de charcuterie. La société Detry à Aubel, en province de Liège en a fait l'expérience cette semaine.
    https://www.rtbf.be/auvio/detail_peste-porcine-les-charcutiers-s-inquietent?id=2399137&utm_source=media&utm_campaign=social_share&utm_medium=email_share

    Une information de la RTBF.

  • La famille Taeter opte pour une salle de traite américaine

    À Aubel, en plein milieu de la région herbagère en Wallonie, Cédric et Hubert Taeter traient leurs 130 vaches dans une salle de traite Endurance. En particulier, le trafic de vaches fluide, la salle de traite extrêmement durable et la facilité d'entretien leur plaisent.

  • Problème de défenseur à Aubel

    Mike Mager comptera sûrement deux absents de marques ce dimanche à Sprimont B. « Van Melsen (NDLR : commotion) est très incertain. Si lui veut jouer en cas d’amélioration, je ne veux pas prendre de risques… Par contre, Antoine Roex est suspendu et cela est bien plus embêtant vu que Dehon est toujours sur la touche, qu’Alvarez est revenu mais est complètement à court de temps de jeu, et que Pesser joue sur le côté. C’est un peu tout ce que j’ai comme défenseurs centraux. Je ne veux pas trop toucher aux joueurs de P3. Il est encore tôt pour eux et je ne veux pas qu’ils viennent se casser les dents en P1 », estime l’entraîneur.

  • Aubel B, c’est 62 buts inscrits en 12 matchs cette saison

    Dont 15 en l’espace de quatre jours à peine.

    L’attaque d’Aubel B tourne à plein régime ! Après avoir largement battu Soiron jeudi dernier (7-0), les joueurs de Vivien Forthomme ont remis le couvert dimanche face à Trooz B : 8-1. Soit 15 buts inscrits en l’espace de 4 jours. Et quand on fait le compte de tous les matchs disputés par la seconde équipe première aubeloise depuis l’entame de la saison (championnat, Coupe, amicaux), on en est déjà à 62 réalisations en 12 matchs. Soit une moyenne de plus de 5 par match !

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 19 septembre 2018.

  • Steve Simons part ce jeudi en Australie

    Il arrête le football pendant une année pour partir à l’autre bout du monde.

    Le défenseur aubelois Steve Simons ne revêtira pas du tout la vareuse d’Aubel cette saison, puisqu’il part ce jeudi en Australie avec sa copine Noémie. Et avant cela, il en avait profité pour se faire opérer aux ménisques…

    Après Farid Nagui, le regretté Denis Dasoul et encore dernièrement Kevin Volont, c’est au tour de l’Aubelois Steve Simons de partir à l’autre bout de la planète, en Australie, et de laisser le football quelque peu de côté. On l’avait, aussi, un peu perdu des radars, le très chevelu Steve Simons, qui finalement n’a pas joué le moindre match cette saison avec Aubel. Et pour cause, puisqu’il s’était fait opérer des ménisques. Tant et si bien que sa préparation avait été complètement perturbée. Il était bien revenu deux ou trois fois s’entraîner ces derniers temps sous les ordres de Mike Mager, mais finalement l’ancien employé dans le révisorat d’entreprises a décidé, avec sa copine Noémie, d’effectuer 23 heures d’avion et de visiter toute l’Australie.

    « En effet, avec ma copine, cette idée avait mûri en novembre 2017 », explique défenseur central aubelois. « Nous avions pensé à effectuer un voyage à l’étranger. Au départ, nous pensions le Canada ou les États-Unis, puis finalement nous avons opté pour l’Australie ! Où il y avait du soleil, c’était mieux. » Et notre couple de tourtereaux va donc prendre l’avion de Paris, ce jeudi 20 septembre.

    « Nous partirons pour 23 heures de vol avec 2 escales. La première à Dubaï et la seconde à Singapour. Nous avons l’intention de passer les quatre premiers mois à Melbourne. Nous avons trouvé un appartement et nous comptons ensuite rester encore six mois afin de visiter le reste de ce très grand pays ! Nous ne savons pas encore comment va se dérouler cette deuxième partie du voyage, mais nous ne rentrerons qu’au mois de juillet prochain ».

     

    Lire la suite