- Page 4

  • C'est déjà Demain : le photovoltaïque encore rentable?

    En 2015, le parc photovoltaïque belge a atteint une puissance installée de 3200 MégaWatt-crête (MWc). Depuis la crise des « certificats verts », le secteur se relève doucement. Peu à peu, les consommateurs reprennent confiance. Si l’activité reprend, cela s'effectue doucement. En 2015, d’après les chiffres officiels, le marché photovoltaïque belge a connu un faible niveau d’activité avec seulement 53 MWc installés contre 1000 MWc en 2011.Et pourtant, le secteur reste résolument optimiste…

    C’est déjà demain vous propose différents points de vues sur la question du photovoltaïque.

    Celui de l’installateur, évidemment, à travers le regard de Samuel Bragard d’Ernersol.

    Celui du fabriquant également, Eric Franssen s’est lancé dans production de panneaux à Eupen et à Marche. Des produits 100% européens et assemblés en Wallonie!

    Depuis 2 ans la société Cafés Liégeois couvre 15 pour-cent de ses besoins électriques grâce aux photovoltaïques! Un investissement de 500 mille euros qui ravit la direction et le personnel.

    Quant à Mathilde Liégeois et son compagnon, ils veulent investir eux aussi dans le photovoltaïque, convaincus de l’intérêt de la démarche.

    (Une émission de TéléVesdre)

  • Plusieurs absents à Aubel

    BASKET - COUPE DE LA PROVINCE

    Il ne reste plus que 16 équipes en lice pour décrocher la Coupe de la Province. Si St-Louis entend défendre son titre, les équipes de notre arrondissement entendent aussi rivaliser de la meilleure des manières pour empocher le tro- phée. Au programme, il y a deux confrontations locales.

    D’abord, le match qui opposera samedi (19h) la P3 d’Ensival et la P1 d’Aubel. « J’espère que la P3, qui fait un parcours remarquable en championnat, pourra prendre une revanche par rapport au match précédent que nous avons perdu », s’amusait, il y a quelques semaines, Christophe Hauglustaine, le gourou d’Ensival. Il faut dire qu’Ensival ne sera pas un oiseau pour le chat malgré les deux divi- sions d’écart. L’équipe vient seulement de concéder sa première défaite en championnat. « La pression n’est pas sur nos épaules », explique Christian Randaxhe, joueur de la P3. « C’est un match amusant qu’on aura tout de même envie de gagner même si on sera privé de Louis et Genet qui ont joué avec la P1 et de Cordier. »

    Du côté d’Aubel, Jérôme Jennes va devoir composer avec les absents. « Je suis sans Beckers (voyage) et mes trois ailiers que sont Remacle, Lambot et Demey souffrent d’entorse. J’attends un retour positif du kiné pour savoir si je peux les aligner », confie le coach aubelois.

    Toujours du côté d’Aubel, la P2 s’aligne dimanche (14h) contre la P2 de 4A Aywaille.

  • Aubel devra miser sur le collectif pour contrer Dison

    Après quelques semaines à talonner le leader, Stockay, Dison est revenu à la hauteur des premiers suite à leur revers face à Visé. Ce week-end, les hommes de Stéphane Huet accueillent Aubel. Alors que Stockay se rendra à Minerois. Et en ce début de second tour, tout faux-pas peut être fatal comme nous l’explique Foguenne, le T2 de Dison. « Toutes les équipes nous attendent avec le couteau entre les dents. Je pense que le titre se jouera sur le nombre de victoires à l’extérieur. »

    En ce qui concerne ce match contre Aubel, il tient quand même à se méfier. « De ce que je me rappelle, c’est une équipe très jeune avec quelques très bons éléments offensifs. Elle a aussi cette capacité à jouer au foot. » Du côté d’Aubel, le match contre l’équipe de Fize est toujours dans toutes les têtes (pour rappel, défaite 3-2 en fin de rencontre). « Si on avait poussé nos occasions au fond, on aurait gagné », estime Michel Remacle, l’entraîneur des Aubelois. « On n’a pas été assez efficace. Mais je pense qu’Aubel est en progression constante depuis quelques semaines. »

    Par contre, face aux Stadistes, ce sera une autre paire de manches. « Nous allons aborder la rencontre de la même manière qu’un match contre Stockay ou encore Visé. En jouant au football, pas question de bétonner. Dison possède un des meilleurs groupes de la série, avec énormément de qualité. » À l’aller, Dison avait pris le meilleur avec un doublé de Benoit Closset, un joueur au-dessus du lot pour Remacle. « Il est ce qu’il est, on ne saurait, pour ainsi dire, rien faire. Pour contrer toutes ces individualités, cela passera avant tout par le collectif. Sans ça, c’est peine perdue. » 

    ARNO CHANDELLE dans LA MEUSE VERVIERS du 26 novembre 2016

    Lire la suite

  • La fin de Kitchen Market

    Ce jeudi, le groupe belge spécialisé dans la cuisine équipée Menatam a annoncé la cessation de l’activité de l’enseigne Kitchen Market. Soit 12 points de vente en Wallonie et 68 emplois. Chez nous, les magasins d’Aubel et Malmedy sont concernés par cette nouvelle mesure. Un déplacement de certains employés pourrait être envisagé.

    « La direction s’engage à travailler étroitement avec les représentants du personnel et des organisations syndicales pour envisager toutes les pistes et alternatives permettant de limiter au maximum les licenciements », peut-on lire dans un communiqué. 

  • Rencontre plaisir et création

    An LEMMENS & Christel WYZEN-WUIDART alias C 8art, une histoire pétillante de bulles créatives. Bijoux dans leurs écrins de céramique, peintures et CIDRE STASSEN ROSE sont les nouveautés à découvrir.