- Page 5

  • Victoire pour Aubel

    BASKET - PROVINCIALE 1

    Verviers-Pepinster accueillait Aubel ce dimanche avec l’ambition de prendre quasiment une option définitive sur le maintien. Mais Aubel s’est logiquement imposé 59-66.

  • Derby Verviers-Pepinster - Aubel

    BASKET - PROVINCIALE 1

    Verviers-Pepinster accueillera Aubel dans un derby qui s’annonce assez équilibré (début à 13h). Les Pepins prépareront la venue d’Oupeye la semaine prochaine tandis que les Aubelois préparent eux les playoffs. « On prend match par match et on verra bien en fin de saison », souligne Alain Denoël. « On devra se méfier de cette équipe pepine, surtout chez elle, car elle ne nous réussit pas trop. »

    DEFLANDRE (SPA) À AUBEL

    Par ailleurs, Aubel s’est activé sur le marché des transferts et montre qu’il est toujours bien là. Sacha Gorlée (Dolhain) et Benjamin Deflandre (D3 Spa) ont signé pour la saison prochaine. 

    CHARLES BOURY dans LA MEUSE VERVIERS du 19 mars 2016

  • Pas évident pour Aubel chez Didier Ernst

    Vainqueurs 2-0 au match aller, les Aubelois de Michel Remacle savent très bien que la tâche ne sera pas évidente demain chez la bande à Didier Ernst (Milanello Vottem). D’ailleurs, le mentor herbager était très clair avant la joute capitale de demain : « Ce sera très difficile, mais mes gars sont prêts et motivés. Aubel doit aller chercher quelque Capture d’écran 2016-03-19 à 07.50.31.pngchose à Vottem et ce même si on connaît la mentalité qu’a su insuffler Didier Ernst à ses troupes. Il veut de l’envie et de l’exigence dans les courses. On connaît très bien notre adversaire et je sais aussi qu’il est plus important de gagner à Milanello que contre Huy ».

    Il faut aussi savoir qu’Aubel s‘exporte très mal puisqu’elle est la seizième classée à l’exté- rieur avec seulement 3 points glanés à US Liège... Enfin, les nouvelles concernant le jeune Bauwens (blessé dimanche au genou) ne sont pas bonnes car les ligaments du genou seraient touchés.

    Lire la suite

  • « À Aubel B, nous avons grillé un joker »

    FOOTBALL – PROVINCIALE 3C

    Aubel B et Heusy s’apprêtent à disputer une rencontre capitale dans l’optique d’une éventuelle qualification pour le tour final. Les scores enregistrés le week-end dernier renforcent l’importance de cette joute dont le coup d’envoi sera donné ce dimanche à 14h30 (à Aubel).

    « Pour nous, c’est bien simple, nous avions un joker. Mais en nous inclinant à domicile face à Baelen (0-1), nous l’avons déjà grillé », peste Étienne Drion, l’entraîneur des Verts. « Bref, nous n’avons plus le moindre droit à l’erreur. De surcroît, nous devons une sacrée revanche aux personnes qui nous suivent chaque semaine. De fait, nous n’avons pas été mauvais la semaine dernière: nous étions tout simplement exécrables. En effet, nous ne sommes jamais parvenus à reproduire le jeu que nous sommes habitués à proposer. Et ce, même si nous avons eu la possibilité d’ouvrir la marque après vingt petites secondes de jeu ».

    Une chose est sûre, les changements à répétition au sein du noyau d’Étienne Drion afin de sauver l’équipe fanion ne permettent pas de conserver une stabilité nécessaire à chaque équipe du top. « Je commence à être habi- tué à devoir composer avec un noyau déforcé. Et je ne m’oppose en aucun cas à la philosophie du club. Il est logique de privilégier le sauvetage de la P1 avant de penser à la P3. Surtout que notre avenir dépend des résultats de l’équipe fanion. Par contre, le fait d’évoluer le samedi m’a posé un souci majeur: je n’ai pas eu la chance de reprendre des U21 pour compléter mon noyau. Ce dimanche, je ne connaîtrai donc pas ce problème. Le fait d’avoir un blessé et plusieurs éléments en P1 seront compensés par l’arrivée de très jeunes talents ».

    Malgré ces perpétuels changements, Étienne Drion pense que ses Verts peuvent accéder au tour final. « Il nous reste quatre concurrents, à savoir Heusy, l’Étoile Verviétoise, Andrimont et l’Étoile Dalhem. Ces derniers possèdent une caractéristique similaire: ce sont des équipes fanions. Mais si je me mettais dans la peau des dirigeants de ces écuries, je serais vexé de me faire surprendre par le petit club d’Aubel. La pression est donc sur eux .. ». 

    YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 19 mars 2016

  • Aubel, Mettet et Dison sur le TRW

    Tour de Wallonie.

    Le parcours du Tour de Wallonie 2016 a été dévoilé. Le samedi 23 juillet, le peloton partira de Charleroi pour rejoindre Mettet (178km). Les coureurs enchaîneront ensuite avec une étape Saint-Ghislain - Le Roeulx (180 km) avant de « foncer » vers la province de Luxembourg grâce au tronçon Braine-L'Alleud - Vielsalm (202 km). Suivront ensuite deux étapes 100 % liégeoises, Aubel - Herstal (178 km) et Engis - Dison (188 km). Le parcours est donc connu mais le tracé exact sera dévoilé dans les prochaines semaines.